Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    locatelli

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 230 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Christophe Collardey

    Nos membres ont posté un total de 2741 messages dans 1005 sujets

    Journée d'hommage OPEX

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Journée d'hommage OPEX Empty Journée d'hommage OPEX

    Message par suspente


    Il est question qu'une journée d'Hommage aux Morts pour la France en OPEX soit instaurée .
    Chacun est libre bien sûr de penser que c'est une bonne chose ou pas.
    La date la plus souvent évoquée est le 23 octobre, date de l'attentat contre l'immeuble Drakkar au Liban.
    Chacun est libre de penser que le choix du 23 octobre est une bonne chose ou pas.


    Je vous propose de lire la lettre du Président du :
    COMITÉ NATIONAL D'ENTENTE
    des associations patriotiques et du monde combattant


    Fichiers joints
    Journée d'hommage OPEX Attachment
    Lettre du 18 octobre 2019 à Mme DARRIEUSSECQ (1).pdf (331 Ko) Téléchargé 107 fois
    suspente
    suspente

    Messages : 50
    Points : 4930
    Réputation : 139
    Date d'inscription : 16/05/2017
    Age : 62
    Localisation : POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    Journée d'hommage OPEX Empty Re: Journée d'hommage OPEX

    Message par LASSECHERE

    Les missions intérieures (MISSINT), sur le territoire national, sont le deuxième engagement opérationnel des forces françaises. Elles comprennent notamment des missions de protection du territoire (Vigipirate), de secours et d'assistance à la population en cas de sinistres, de lutte contre l'orpaillage clandestin en Guyane ou, chaque été, de lutte contre les feux de forêts en Méditerranée.

    Actuellement, environ 2 000 militaires sont engagés dans des missions intérieures.


    Alors à quand une journée d'Hommage pour les " MISSINT "  ?


    Je suis responsable associatif, et je remarque que lors des cérémonies existantes, il y a de moins en moins de monde.
    Les porte-drapeaux, les présidents d'associations, des élus, le DMD ...................
    Celle qui draine le plus de monde c'est celle du 11 novembre.
    Alors, une de plus,deux, trois.........
    Anonymous
    LASSECHERE
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Journée d'hommage OPEX Empty Re: Journée d'hommage OPEX

    Message par Jean


    Geneviève Darrieussecq
    "Je suis vraiment très heureuse que ce mémorial pour les soldats morts en opérations extérieures puisse être inauguré le 11 novembre, je me suis battue pour cela, le symbole est fort", a-t-elle précisé hier soir, en rappelant que "le 11 novembre est la fête de tous les combattants".

    "Ce monument avait été évoqué depuis de nombreuses années, il est important pour nos armées d'active, pour les familles", a-t-elle souligné. "C'est absolument essentiel d'avoir cette reconnaissance de la Nation, et pour les familles de pouvoir venir se recueillir dans cet endroit".



    C'est dans le parc André-Citroën (24 ha en plein Paris), inauguré en 1992, qu'est en cours d'installation le Mémorial aux soldats français tombés en opex.

    Ce "Mémorial en hommage aux soldats morts pour la France en opérations extérieures" sera érigé dans l'ex-Jardin noir, désormais nommé "jardin Eugénie-Djendi" en hommage à une opératrice radio du Corps Féminin de Transmission d’Afrique du Nord, parachutée par les Services spéciaux d’Alger, déportée et exécutée à Ravensbrück.

    Ce projet, rappelons-le, est né en 2011, suite au rapport du général Thorette. Il s'agit de rendre hommage à tous ceux qui sont morts pour la France dans les opérations extérieures auxquelles notre pays a participé depuis 1963.

    En six ans, le projet (d'un coût de 1,2 million d'euros) a connu quelques déboires et surtout bien des retards mais il est désormais sur les rails. Selon le ministère de la Défense, les travaux de déconstruction seront terminés d'ici à la fin de ce mois et ceux de construction pourront commencer, de façon à ce que l'inauguration puisse avoir lieu à l'automne, même si aucune date n'est encore arrêtée.

    La cérémonie de lancement des travaux de ce mémorial avait eu lieu en avril 2017, en présence du président Hollande.

    Le sculpteur Stéphane Vigny a choisi une scène de portage de cercueil non-visible, avec six porteurs en bronze, des militaires en tenue, à échelle humaine (une femme et cinq hommes). Ces statues ont été réalisées et elles sont en phase de finition.

    L'artiste a expliqué sa démarche en 2017 : "Pour le monument, parmi les six porteurs, il y aura une femme et un homme de type africain, qui à lui seul représentera la diversité de l’armée.
    Je trouvais important que les femmes soient représentées. D’ailleurs le nom du jardin qui accueillera le Mémorial porte le nom d’Eugénie Djendi, ce qui est déjà une référence.

    La sculpture ne peut pas figurer uniquement des légionnaires, comme sur le dessin préparatoire, même si j’aimais bien leur képi sur un plan artistique. Pour que tous les corps de l’armée soient représentés, on a été obligé de trouver une tenue adéquate. Les soldats porteront des treillis avec des rangers et un béret."

    Journée d'hommage OPEX Prepa10
    Dessin préparatoire
    Jean
    Jean

    Messages : 19
    Points : 427
    Réputation : 68
    Date d'inscription : 01/10/2019
    Localisation : poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Journée d'hommage OPEX Empty Re: Journée d'hommage OPEX

    Message par musette tap



    11-Novembre : l’histoire compliquée du monument aux soldats morts en « Opex »

    Inauguré par Emmanuel Macron ce lundi dans le XVe arrondissement de Paris, ce lieu, qui rend hommage à 549 soldats français morts en opérations extérieures depuis 1963, a mis de longues années à voir le jour.

    Journée d'hommage OPEX Opex11


    Par S. Co. Le 11 novembre 2019 .

    Enfin ! Voilà ce qu'ont sans doute dû se dire les proches de ces 549 militaires « morts pour la France » en opérations extérieures depuis 1963 lorsque l'inauguration du monument dans le parc André-Citroën a été officialisée pour ce 11 novembre 2019, en marge des cérémonies pour le 101e anniversaire de l'Armistice de la Première Guerre mondiale. Il faut dire que cela faisait huit ans qu'ils attendaient l'inauguration de ce lieu d'hommage.

    Depuis octobre 2011 et la proposition du général Bernard Thorette, ancien chef d'état-major de l'Armée de Terre, les familles des soldats victimes ont en effet observé, souvent avec consternation, le projet être décrié, déplacé, repoussé…

    Ce long feuilleton a pris fin avec cette inauguration par Emmanuel Macron du mémorial et de la statue du sculpteur Stéphane Vigny, qui a finalement pris place dans le parc André-Citroën, dans le XVe arrondissement de Paris. Pas de « happy end » pour autant, car ce lieu de « repli » ne satisfait pas totalement certains proches des soldats morts au combat.

    Jean-François Buil, père de Damien Buil, mort le 18 août 2008 dans l'attaque de la vallée d'Uzbin, a ainsi déclaré ce lundi matin sur Europe 1 qu'il aurait « préféré que le monument soit aux Invalides ». Comme ce qui était prévu à la base. Car, lorsque le projet d'un mémorial pour les morts en « Opex » a vu le jour en 2011, c'était pour l'installer place Vauban, à deux pas de l'Hôtel des Invalides. Tout près du tombeau de Napoléon.

    Riverains en colère et délocalisation
    Problème, les riverains de cette place du VIIe arrondissement de la capitale n'en voulaient pas. La raison? Des considérations « esthétiques » et le souci de « protéger les perspectives du VIIe arrondissement et en particulier celle de l'avenue de Breteuil ». En 2013, Jeanne Villeneuve, présidente de l'association du quartier Breteuil, expliquait ainsi au Parisien : « Nous sommes courroucés car il n'y a eu aucune concertation. La place Vauban est un site prestigieux à caractère historique qui ne nous paraît pas approprié à l'érection d'un monument aux morts ».

    Rachida Dati, déjà maire du VIIe, avait même écrit à Kader Arif, ministre délégué aux Anciens Combattants, pour lui dire qu'elle s'opposait elle aussi à la construction de cet édifice à cet endroit, préférant un autre lieu dans son arrondissement. Un temps évoqué, celui de la place de Fontenoy, située à quelques centaines de mètres, a lui aussi été abandonné.

    La mairie de Paris ne veut plus payer
    C'est donc le parc André-Citroën (XVe) qui a finalement été choisi. Mais, là encore, le monument aux soldats morts en « Opex » n'était pas au bout de ses peines. Il y a d'abord eu de longues discussions, rythmées par les tracasseries juridiques et administratives… Ainsi, comme le rappelle le site spécialisé Zone Militaire Opex360, le chantier a longtemps été bloqué, car il fallait obtenir, au nom de la propriété intellectuelle, l'accord des architectes ayant aménagé le parc André-Citröen pour y intégrer un nouveau monument.

    Pire, après toutes ces procédures, la pose officielle de la première pierre du mémorial par François Hollande, prévue début 2017, a dû être repoussée de plusieurs semaines pour le mois d'avril, après le faux bond d'Anne Hidalgo. La raison officielle ? Un problème d'agenda… En filigrane, la rumeur de tensions entre la maire de Paris et Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, lui aussi socialiste, mais à qui elle reproche son soutien à Emmanuel Macron pour la présidentielle.

    Autre embûche, le dossier du financement du projet, à hauteur d'1,2 million d'euros, qui a lui aussi posé problème. La mairie de Paris et le ministère des Armées avaient dans un premier temps décidé d'un financement partagé. Montage qui n'a pas survécu à l'automne 2018, puisque la municipalité a finalement décidé de ne plus mettre la main à la poche.

    Dans le jardin Eugénie-Djendi, une combattante… oubliée
    L'inauguration n'a donc pas lieu, comme d'abord espéré, le 11 novembre 2018 pour le centenaire de l'Armistice, mais bien un an plus tard.

    Dans son discours, ce lundi, Emmanuel Macron n'a évidemment pas évoqué tous ces atermoiements, préférant une formule beaucoup plus de circonstance : « En inaugurant ce monument, j'achève un projet inspiré par Nicolas Sarkozy et poursuivi par François Hollande, dans cette continuité républicaine qui fait la force de notre nation ».

    Symbole, toujours, c'est dans le jardin Eugénie-Djendi que pourront désormais se recueillir les familles des soldats. Du nom de la sous-lieutenante Eugénie Malika Manon Djendi, qui avait 20 ans quand elle s'est portée volontaire pour être parachutée en France en avril 1944. Arrêtée par la police, elle est ensuite déportée au camp de Ravensbrück avant d'y être exécutée. Un destin incroyable, pour une combattante pourtant largement oubliée par la mémoire des armées.



    Le PARISIEN
    musette tap
    musette tap

    Messages : 32
    Points : 4877
    Réputation : 53
    Date d'inscription : 02/05/2017
    Age : 61
    Localisation : Poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Journée d'hommage OPEX Empty Re: Journée d'hommage OPEX

    Message par LANG

    Un monument qui aura connu une mise en place bien laborieuse…

    *******

    Eugénie-Djendi (au destin presque semblable à celui de Violette Szabo que l'on peut retrouver sur notre forum).

    Son histoire sur le site des Anciens des Services Spéciaux ICI
    LANG
    LANG
    MODÉRATEUR / EXPERT
    MODÉRATEUR / EXPERT

    Messages : 464
    Points : 3370
    Réputation : 716
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum