Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Histoires d'été (La rivière...)
Valérie André  Icon_minitimeAujourd'hui à 18:32 par salliere herve

» LE PARAPLUIE ET LA CRAVATE DE LA CIP
Valérie André  Icon_minitimeAujourd'hui à 17:53 par junker

» Le saviez-vous ? Bien s’habiller et boire frais…
Valérie André  Icon_minitimeAujourd'hui à 17:44 par junker

» Général Pierre de Villiers
Valérie André  Icon_minitimeDim 9 Aoû - 11:23 par Blu

» Colonel François Coulet. Les Commandos de l'Air
Valérie André  Icon_minitimeSam 8 Aoû - 18:07 par CASTOR2

» Pourquoi les présidents français sont si attachés au Liban ?
Valérie André  Icon_minitimeSam 8 Aoû - 16:45 par LOUSTIC

» Pierre Savorgnan de Brazza.
Valérie André  Icon_minitimeVen 7 Aoû - 22:16 par suspente

» Apprendre l’anglais en… marchant.
Valérie André  Icon_minitimeVen 7 Aoû - 21:14 par Invité

» Musée des parachutistes à PAU
Valérie André  Icon_minitimeVen 7 Aoû - 15:17 par Invité

Août 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 38 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 37 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 387 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Vernoit jean-Louis

    Nos membres ont posté un total de 4645 messages dans 1644 sujets

    Valérie André

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Valérie André  Empty Valérie André

    Message par amarante le Sam 19 Oct - 21:06

    Valérie André est une femme de vocation. Très jeune déjà, elle veut devenir médecin et piloter des avions. Ces deux passions guideront toute son existence.

    Adolescente, alors qu'elle réside à Strasbourg, elle profite de l'essor de "l'aviation populaire" pour suivre des cours de pilotage. Avec l'invasion allemande de 1940, elle fuit l'Alsace pour rejoindre Clermont-Ferrand, où s'est repliée la faculté de Médecine de Strasbourg.
    L'invasion du sud de la France en novembre 1942 la contraint à un nouveau départ. Pour échapper aux autorités allemandes qui recherchent les étudiants d'origine alsacienne dans l'ancienne zone libre, elle part pour Paris.

    Elle y poursuit ses études et obtient son diplôme de docteur en médecine peu après la guerre. A la même époque, elle assure l'encadrement médical d'une préparation militaire parachutiste.

    C'est à cette occasion qu'elle effectue ses premiers sauts. C'est également à cette époque que son intérêt pour l'armée se fait plus vif. Désireuse de devenir pilote militaire, elle se heurte à l'interdiction faite aux femmes d'exercer cette fonction. La guerre d'Indochine lui permettra de contourner l'obstacle et de parvenir à ses fins.

    En 1948, à la suite d'une pénurie en médecins militaires, le doyen de la faculté de Médecine de Paris lance un appel en faveur de l'engagement volontaire d'étudiants pour servir en Extrême Orient. Valérie André saisit cette opportunité. Elle s'engage dans l'armée et rejoint l'Indochine comme médecin-capitaine le 9 janvier 1949.

    Elle y est tout d'abord affectée à l'hôpital de My Tho, puis elle rejoint l'hôpital Costes de Saigon, où elle est assistante en neurochirurgie.

    Lorsque ses supérieurs apprennent qu'elle est également parachutiste, ils lui proposent de suivre une formation complémentaire en chirurgie de guerre, à la suite de laquelle elle doit être employée au soutien sanitaire des petits postes isolés, qui ne peuvent être joints que par des personnels parachutés. Elle effectue sa première mission sur le HAUT-LAOS.

    Quelques temps plus tard, alors qu'elle assiste à une démonstration d'hélicoptères, elle prend conscience de l'intérêt que présentent ces engins pour l'assistance médicale des troupes combattantes. Leur mobilité extrême et leur capacité d'atterrissage sur des terrains exigus permettent en effet de remplacer avantageusement les opérations parachutées. En outre, et en dépit de la sous-motorisation des engins disponibles à cette époque, l'installation de deux "paniers" de part et d'autre de l'habitacle permet d'évacuer deux blessés à chaque rotation, chose impossible avec les interventions parachutées.

    De retour en France, Valérie André rejoint donc un cours de formation au pilotage d'hélicoptères en juin 1950. Elle repart pour l'Indochine en octobre suivant.

    Elle exerce désormais les fonctions de pilote d'hélicoptère (un Hiller 360), spécialisée dans les évacuations sanitaires. C'est à cette époque qu'elle collabore avec le capitaine Alexis Santini, qu'elle épousera quelque temps plus tard. Entre sa première mission, le 16 mars 1952, et son départ d'Indochine en 1953, elle aura exécuté 129 vols opérationnels et assuré l'évacuation de 165 blessés vers les postes médicaux ou les hôpitaux les plus proches.

    Bien entendu, la plupart de ces missions sont faites sous le feu ennemi et dans des conditions particulièrement périlleuses... Pour les plus dangereuses, elle bénéficie tout de même d'une couverture aérienne par des avions de chasse, mais le danger reste quotidien.

    De retour en France en avril 1953, le capitaine André est affectée au Centre d'Essais en Vol de Brétigny, où elle assure un suivi médical des personnels navigants, tout en participant à plusieurs vols expérimentaux. C'est également pendant cette période qu'elle participe à la création du Laboratoire de Médecine Aérospatiale.

    De 1959 à 1962, elle sert en Algérie, comme médecin adjoint de la base de Boufarik, puis comme médecin-chef de l'Escadre d'Hélicoptères n°3, stationnée à la Réghaïa. Désormais, c'est à bord d'une Alouette 2 et d'un Sikorsky H-34 qu'elle poursuit ses évacuations héliportées (plus de 350).

    En 1961, elle est nommée médecin-chef de l'ensemble de la base de la Réghaïa.

    La fin de la guerre d'Algérie la ramène en France, où elle poursuit une brillante carrière d'officier du Service de Santé. D'abord médecin-chef de la base aérienne de Villacoublay, elle est nommée conseillère du Commandement du Transport Aérien Militaire.

    En avril 1976, elle est la première femme à atteindre le grade de général (Médecin-Général en fait). En 1981, elle est promue Médecin-Général Inspecteur avec le rang de général de division et termine sa carrière comme directeur du service de santé de la 2e Région Aérienne.

    Sa carrière confère à Valérie André une place particulière dans le monde des femmes militaires. Voilà pourquoi, une fois rendue à la vie civile, elle prend la tête de la Commission d'Étude Prospective de la Femme Militaire, avec laquelle elle travaille à promouvoir l'emploi des femmes dans l'armée.

    Le retour à la vie civile s'accompagne également de la reconnaissance de la Nation pour la pionnière qu'elle a toujours été. En 1987, elle est la première femme décorée du grade de Grand-croix de l'Ordre National du Mérite. En 1999, le président Chirac l'élève à la dignité de Grand-croix dans l'ordre de la Légion d'Honneur. Une fois encore, elle est la première femme à obtenir cette distinction.


    aha-helico-air.asso
    amarante
    amarante

    Messages : 95
    Points : 13839
    Réputation : 1247
    Date d'inscription : 28/04/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Valérie André  Empty Re: Valérie André

    Message par amarante le Sam 19 Oct - 21:13


    Valérie André  Madame10


    Il est des femmes qui ont la modestie aussi grande que le courage. Valérie André n’est guère connue et pourtant de nombreuses femmes miltaires lui doivent aujourd’hui de pouvoir piloter ou naviguer.

    Il n’y a qu’à lire “Madame La Général”, récit autobiographique, pour se dire qu’un jour, peut-être, l’histoire de cette pilote hors-pair sera portée sur grand écran. “Me croira-t-on si j’évoque à nouveau, au milieu de cette tuerie journalière, quelques moments privilégiés de contentement? La mission terminée, le bonheur d’un retour à vide où voler est une détente, une liberté retrouvée, une évasion. Comme de renouer soudain avec un rêve d’enfance. Tout à coup, ce jour-là, un claquement sec interrompt cette délicieuse sensation d’oubli de tout ce qui n’est pas le vol lui-même.” Réalisant seule ses missions de sauvetage médical à bord d’un hélicoptère, elle décrit ensuite son crash et sa peur d’être capturée par l’ennemi Viet-Minh.

    3 200 heures de vol, sept citations à la croix de guerre

    Symbole de l’armée française avec ses 3 200 heures de vol, ses missions en Indochine et en Algérie et ses sept citations à sa croix de guerre, Valérie André a œuvré pour que les femmes aient accès aux mêmes formations et aux mêmes grades que les hommes. Alors que les anciens parachutistes de Haute-Savoie lui rendaient hommage, nous en avons profité pour l’interroger sur ses motivations. Elle venait de signer un mot de soutien à une jeune fille souhaitant faire une école d’officier. Valérie André qui fit ses classes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale reste un modèle.
    amarante
    amarante

    Messages : 95
    Points : 13839
    Réputation : 1247
    Date d'inscription : 28/04/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Valérie André  Empty Re: Valérie André

    Message par CASTOR2 le Jeu 25 Juin - 15:02

    Pour présenter quelques articles concernant les "Femmes d'exception", nous commençons par un complément concernant  Valérie André.

    Valérie André obtient son diplôme de docteur en médecine peu après la guerre. A la même époque, elle assure l'encadrement médical d'une préparation militaire parachutiste. C'est à cette occasion qu'elle effectue ses premiers sauts. C'est également à cette époque que son intérêt pour l'armée se fait plus vif...

    Pour la suite, les textes précédents vous permettent de suivre son parcours.

    Nous rajoutons quelques photos et une cérémonie de 2010.

    Valérie André  Va110

    Valérie André  Va210


    Le 2 septembre 2010, le général Jean-Paul Paloméros, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), a remis le brevet militaire de pilote d’hélicoptère n°001 au médecin général inspecteur Valérie André, sur la base de Villacoublay.
    Pilote d’hélicoptère chevronné, elle totalise près de 4 200 heures de vol sans, paradoxalement, avoir détenu un brevet. À la fin des années 1940, quand elle a débuté sa carrière militaire, la profession était exclusivement masculine. Elle ne prévoyait pas de distinction pour les femmes. Pourtant, c’est bien une femme, Valérie André qui avait remis, en 1956, le premier brevet de pilote d’hélicoptère : le numéro 01. C’est donc symboliquement qu’elle a reçu des mains du CEMAA, le brevet militaire de pilote d’hélicoptère numéro 001. (Source Défense) Voir plus ICI

    Pourquoi ce numéro 001 ? Tout simplement parce que le n°01 avait bien sûr déjà été attribué, c'était à sa création en 1956, et c'est elle-même qui l'avait remis! » (Wikipédia et aha-helico-air).

    Valérie André  Va310
    CASTOR2
    CASTOR2
    Histoire et Mémoire
    Histoire et Mémoire

    Messages : 149
    Points : 8487
    Réputation : 3511
    Date d'inscription : 14/10/2019
    Age : 73
    Localisation : Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    Valérie André  Empty Re: Valérie André

    Message par J. B. le Lun 29 Juin - 21:28

    La dernière fois que j’ai croisé VALÉRIE ANDRÉ c’était à l’entrée de l’Ecole Militaire Place Joffre.
    J’allais sortir, « Elle » entrait , en tenue, avec ses étoiles et ses décorations.
    J’ai été outré de la façon cavalière avec laquelle « Elle » a été contrôlée par l’agent de sécurité. Mais elle, très Grande Dame n’a rien fait d’autre que lui sourire aimablement !!!
    J’en ai eu la gorge serrée...
    Signé invité JB
    Anonymous
    J. B.
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Valérie André  Empty Re: Valérie André

    Message par Vincent Rousseau le Ven 17 Juil - 12:22

    L’ASAF vient de réaliser le premier clip d’une série consacrée à des héros français d’hier et d’aujourd’hui. Ce sont des Français qui veulent servir la France
    Découvrez ce premier clip qui met à l'honneur le médecin capitaine Valérie ANDRE, chirurgien et pilote d’hélicoptère sanitaire durant la guerre d’Indochine.

    Première femme Général dans les armées françaises et la femme la plus décorée de France, le médecin capitaine Valérie ANDRE comptabilisa 3200 heures de vol en 1981 quand elle prit sa retraite.



    Source ASAF
    Anonymous
    Vincent Rousseau
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Valérie André  Empty Re: Valérie André

    Message par jojo27 le Dim 19 Juil - 10:11

    Merci pour les partages ,une grande Dame .
    jojo27
    jojo27

    Messages : 81
    Points : 6057
    Réputation : 1024
    Date d'inscription : 26/05/2019
    Age : 58
    Localisation : eure

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum