Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Août 2019

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mai - 10:19

    Ce jour-là 15 août 1944

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    15082019

    Message 

    Ce jour-là 15 août 1944 Empty Ce jour-là 15 août 1944




    L'Armée d'Afrique venait libérer la France.

    Ce jour-là 15 août 1944 Proven10
    (Photo VA)

    C'est nous les Africains...
    Anonymous
    Blu
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    - Sujets similaires
    Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Ce jour-là 15 août 1944 :: Commentaires

    Anonymous

    Message le Jeu 15 Aoû - 11:11 par Claude Chambord



    1. Nous étions au cœur de l’Afrique
    Gardiens jaloux de nos [En chérissant nos trois] couleurs
    [Quand] sous un soleil magnifique
    Retentissai[en]t ce[s] cri[s] vainqueur[s]
    En criant, en chantant, en avant [En avant X3]

    C’est nous les africains qui revenons [arrivons] de loin
    Nous venons [Venant] des colonies [de nos pays] pour sauver [défendre] le pays
    Nous avons tout quitté [laissé là-bas], nos parents, nos amis
    Et nous gardons au cœur une invincible ardeur
    Car nous voulons porter haut et fier
    Ce [Le] beau drapeau de notre France entière [altière]
    Et si quelqu’un venait à y toucher
    Nous serions là [saurions tous] pour mourir à ses pieds [jusqu’au dernier] (bis)
    Battez tambours
    A nos amours
    Pour le pays
    Pour la Patrie
    Mourir au loin
    C’est nous les africains

    [2. Et lorsque éclata la guerre,
    {On nout vit tous avec élan (bis)
    Nous élancer vers la frontière
    Pour en chasser les assaillants.]

    Refrain.

    3. De tous les horizons de France
    Montant sur le sol africain
    Nous allons pour la délivrance
    Qui par nous se fera demain
    En avant, en avant, en avant

    Refrain.

    4. Et lorsque finira la guerre
    Nous reviendrons à [rentrerons dans] nos gourbis
    Le cœur joyeux et l’âme fière
    D’avoir libéré le pays
    En criant, en chantant, en avant

    Refrain.

    5. Pour le soldat de notre empire
    Nous combattons tous les vautours
    La faim, la mort nous font sourire
    Quand nous luttons pour nos amours
    En avant, en avant, en avant

    Refrain.




    Revenir en haut Aller en bas

    Anonymous

    Message le Jeu 15 Aoû - 17:52 par Blu

    Regards sur l’armée d’Afrique
    (Une publication de l'ASAF)

    Qu’est-ce que l’armée d’Afrique ? Le vocable est trompeur. Armée d’Afrique ne signifie pas « armée du continent africain ». L’appellation désigne les unités relevant de la présence française au Maghreb de 1830 à 1962. Elle intéresse uniquement l’AFN, l’Afrique française du Nord, Algérie, Tunisie, Maroc, sans omettre l’immensité saharienne.

    Ce jour-là 15 août 1944 Spahis10


    Ces unités s'ébauchent dès lors que les Français posent le pied à Alger le 5 juillet 1830. Le corps expéditionnaire a alors besoin de remplacer et de renforcer ses troupes d’origine métropolitaine. L'armée qui se constitue en perdra sa griffe initiale. Seul l’essentiel de ses cadres, les officiers principalement, proviendra de la Mère patrie. Les enfants du Maghreb et d’ailleurs formeront et gonfleront ses rangs. On les verra surgir et s’organiser : les premiers de tous seront les zouaves ; puis suivront les légionnaires, spahis, disciplinaires, tirailleurs algériens, goumiers, chasseurs d’Afrique, méharistes veillant sur le grand Sud. À ces fantassins et cavaliers s’adjoindront les artilleurs des régiments d’artillerie d’Afrique et des sapeurs (plus des tringlots et des transmetteurs).


    Voir le texte plus complet avec un fichier PdF sur le site de l'ASAF : ICI

    Revenir en haut Aller en bas

    briselance13

    Message Hier à 9:11 par briselance13

    Tous ces Anciens, ont été bien honorés, hier, à Boulouris, lieu de Commémoration du 75e anniversaire du Débarquement de Provence, par la présence, normale, des présidents de Guinée et de Côte d'Ivoire.

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum