Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 38 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 1 Invisible et 34 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    juguin lionel, Noir4, PANDORE77

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 426 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est juguin lionel

    Nos membres ont posté un total de 5061 messages dans 1799 sujets

    Arnhem, septembre 1944

    Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Arnhem, septembre 1944

    Message par Alcide le Ven 11 Jan - 19:57

    Du 17 au 26 septembre 1944, sous le nom de code "Market Garden", la plus grande opération aéroportée de la Seconde Guerre mondiale fut mise en œuvre.
    • La Brigade Aéroportée autonome, sous le commandement du général Stanisław Sosabowski y prit part. Elle fut créée en 1941 à l’initiative du Gouvernement polonais de Londres pour participer à la libération de la Pologne.
    • Quand, en août 1944, on apprend que Varsovie s’est soulevée, les, les parachutistes sont prêts à sauter sur la capitale. Au lieu de prêter main-forte aux Insurgés, la Brigade a été utilisée dans l'opération Market Garden, ce que Sosabowski considérait comme impensable depuis le début. Le but de cette opération était de contourner la ligne allemande Siegfried en prenant des ponts clés sur le Rhin près d’Arnhem, puis de pénétrer profondément en l'Allemagne. Des parachutistes américains, britanniques et polonais furent chargés de maîtriser les passages sur les rivières et les canaux hollandais enchevêtrés. Le corridor ainsi créé devait être traversé par des unités blindées britanniques qui, après avoir traversé le Rhin, contourneraient les fortifications allemandes, envahiraient la région de la Ruhr et commenceraient à avancer vers Berlin. Sosabowski émit de sérieux doutes quant aux chances de succès de l'opération. Sa voix fut ignorée. Les Polonais ont dû exécuter leurs ordres. La 1ère division aéroportée britannique, larguée dans la région d'Arnhem, fut prise au piège. Certaines des unités furent encerclées par les Allemands dans la ville même et les forces restantes ne purent pas venir à leur secours. Les premières troupes polonaises furent larguées le 18 septembre. Vu le mauvais temps, le prochain largage fut décidé pour les 21 et 23 septembre. Plus de 1 000 soldats polonais ont pris part aux combats, dont le général Sosabowski. Les Polonais se sont vu confier la tâche délicate de franchir le Rhin et de venir au secours de la division britannique qui se battait au nord du fleuve. Comme aucun bateau permettant de franchir le Rhin n’était prévu, seuls 250 soldats ont réussi à parvenir sur l’autre rive du Rhin, sur des canots en caoutchouc. Les autres, encerclés par l’ennemi, se sont retranchés dans la ville de Driel.
    • L'aide promise par les forces blindées britanniques ne vint pas. Les parachutistes, constamment attaqués par les Allemands, se trouvèrent dans une situation critique.
    • Le 25 septembre, il a fut décidé d'évacuer la rive sud du Rhin. La retraite fut couverte par les Polonais au prix de grands sacrifices. Les combats d'Arnhem se sont soldés par une défaite. La 1ère division britannique a été annihilée. Les pertes de la brigade polonaise se sont élevées à 378 morts, blessés et disparus. Les principaux commandants alliés, ne voulant pas assumer la responsabilité de la défaite, ont blâmé le général Stanisław Sosabowski. Ils l'ont accusé de ne pas vouloir coopérer sur le champ de bataille et d'avoir formulé des critiques inacceptables à l'égard du commandement. À la demande des Britanniques, le général Sosabowski est relevé du commandement de l'unité qu'il a créée. En 1948, il fut démobilisé. À cette époque, il avait une femme et un fils devenu aveugle lors du soulèvement de Varsovie, qu'il avait réussi à exfiltrer de Pologne. Le général est resté en Grande-Bretagne, où il a travaillé comme magasinier dans une usine de moteurs électriques et, plus tard, de téléviseurs. Bien qu'il ait servi sous les ordres britanniques, il n'a pas bénéficié d'une pension militaire adéquate. Il mourut dans la pénurie le 25 septembre 1967 à Londres. En 1969, les parachutistes, qui étaient fidèles à leur commandant, ramenèrent ses cendres en Pologne, où il reposa, selon sa volonté, au cimetière militaire de Powązki à Varsovie. Pendant de nombreuses années, seuls les anciens combattants vénéraient en Angleterre la mémoire du général Sosabowski, discréditée par les commandants britanniques. Grâce aux efforts de ses camarades britanniques et néerlandais, le commandant des parachutistes polonais attendit jusqu'en 2006 sa réhabilitation posthume, les plus hautes décorations néerlandaises et un petit monument à Driel près d'Arnhem, où les Polonais brisèrent l'encerclement des vestiges de la 1ère Division britannique.

    Alcide
    Alcide

    Messages : 15
    Points : 7036
    Réputation : 75
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 74
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par Blu le Ven 11 Jan - 21:04

    Merci Alcide pour cette traduction.
    Le général Stanisław Sosabowski est un grand soldat.
    Il mérite une grande place dans dans l'histoire des parachutistes.
    J'espère que la Pologne se souvient de lui.
    Arnhem, des paras largués qui attendent un soutien qui n'arrivera pas...

    Arnhem, septembre 1944 Aed1a710
    Anonymous
    Blu
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par Alcide le Ven 11 Jan - 21:38

    Je continuerai sur cette lancée, notamment, l'entraînement.
    Oui, Sosabowski, Anders, Maczek, Okulicki et j'en oublie, sont vénérés, même si le soutien des Alliés fut pour le moins défaillant.
    Alcide
    Alcide

    Messages : 15
    Points : 7036
    Réputation : 75
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 74
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par junker le Sam 12 Jan - 12:58

    Une sacré page d'histoire, ou les Polonais ne trouvèrent pas l'aide escomptée, un désastre en hommes, oubliés de tous !! Encore une histoire de commandement délétère !!
    junker
    junker

    Messages : 409
    Points : 15350
    Réputation : 5102
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 84
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par Alcide le Sam 12 Jan - 13:15

    junker a écrit:Une sacré page d'histoire, ou les Polonais ne trouvèrent pas l'aide escomptée, un désastre en hommes, oubliés de tous !! Encore une histoire de commandement délétère !!
    Comme le disait mon Général préféré : "Monty ne voulait surtout pas perdre une bataille !".
    Si l'on replace ce fiasco dans son contexte, les Polonais étaient devenus encombrants ; des boucs émissaires, sacrifiés en vain, comme à Monte-Cassino.
    L'homme à la mode, c'était ce brave démocrate, Oncle Joe, auquel on fit cadeau de la Pologne Orientale à la Conférence de Téhéran, tout en laissant les Polonais verser leur sang. Les Alliés reconnurent sans états d'âme le Comité de Lublin, à la solde des Soviets.
    Voir sur mon blog : https://chezalcide.wordpress.com/2019/01/12/le-sort-des-soldats-polonais-apres-la-guerre/
    Alcide
    Alcide

    Messages : 15
    Points : 7036
    Réputation : 75
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 74
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par Alcide le Jeu 31 Jan - 10:04

    Arnhem, septembre 1944 450px-Driel_-Overbetuwe-_oorlogsmonument_1_op_Polenplein_sculptuur_van_links_voor-Havang-
    Photo du Mémorial de Driel.

    _________________
    "Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
    (Maréchal Piłsudski)
    Alcide
    Alcide

    Messages : 15
    Points : 7036
    Réputation : 75
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 74
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par junker le Jeu 31 Jan - 14:07

    Merci de ton post !! beaucoup pense que souvent tout est simple, c'est sans compter du caractère susceptible de certains haut gradés, qui n'hésitent pas à faire d'une opération à haut risque, un massacre programmé!!
    junker
    junker

    Messages : 409
    Points : 15350
    Réputation : 5102
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 84
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par Alcide le Jeu 31 Jan - 21:15

    junker a écrit:Merci de ton post !! beaucoup pense que souvent tout est simple, c'est sans compter du caractère susceptible de certains haut gradés, qui n'hésitent pas à faire d'une opération à haut risque, un massacre programmé!!  
    C'est Montgomery qui aurait dû être viré. Et remplacé par Patton.

    _________________
    "Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
    (Maréchal Piłsudski)
    Alcide
    Alcide

    Messages : 15
    Points : 7036
    Réputation : 75
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 74
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par LANG le Lun 20 Juil - 10:23

    Notre camarade Alcide avait commencé à nous en parler et le temps a passé.
    Une histoire de parapluie a peut-être stimulé l’ imagination d’Otosan (c’est lui qui a proposé l’article) et le sujet a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce au site  d’un passionné d’Histoire Militaire
    ICI


    Une autre façon de raconter cette action de parachutistes envoyés derrière les lignes et qui ont attendu les soutiens prévus…


    L'OPERATION MARKET-GARDEN – 1944

    Le débarquement du 6 juin 1944 sur les côtes normandes fut un succès, l’avance des troupes alliées s’effectuait sur un rythme assez soutenu, malgré des baisses de régime temporaires. L’état major espérait secrètement pouvoir terminer la guerre avant la fin de l’année. Pour cela il faudrait lancer une offensive quasi-générale. Montgomery, commandant du XXIe groupe d’armées, souhaitait une telle attaque. Il la voudrait dirigée vers le nord pour permettre la libération de la Belgique et de la Hollande. Cette offensive aurait aussi l’avantage de contourner la ligne Siegfried et de frapper le cœur de l’Allemagne. Par contre, les généraux américains Patton et Bradley préféraient poursuivre la bataille en cours, c’est à dire exploiter les brèches vers la Sarre. Eisenhower prit la solution intermédiaire. L’opération « Market Garden » venait de naître : le plan imaginé par Montgomery avait été sélectionné par le SHAEF.
    Le but de cette opération était de parachuter des troupes à l’est des Pays-Bas, non loin d’Eindhoven, à Arnhem. Pendant ce temps, le XXXe corps du général Horrocks, fer de lance de la IIe armée britannique, devait créer une brèche puis foncer en direction des parachutistes afin que cette dernière se transforme en couloir.

    Arnhem, septembre 1944 Cartem10

    Carte de l’opération Market Garden

    Les paras devaient s’emparer des ponts qui traversaient la Meuse, l’Aa et différents canaux hollandais ainsi que deux bras du Rhin. Si cela fonctionnait, les blindés auraient un accès direct à la Ruhr. Le plan fut présenté le 10 septembre à Eisenhower, qui l’approuva.
    La 101ème division aéroportée américaine du général Taylor, la 82ème de Gavin et la 1ère division parachutiste anglaise du général Urquhart furent mobilisées pour le plus grand assaut aéroporté de tous les temps. Ce dispositif était complété par une brigade parachutiste polonaise du colonel Sosabowski, le tout sous les ordres du général anglais Browning. Le but était simple, les paras devaient être largués autour de ponts vitaux, ces derniers devant être pris intacts par les Alliés parachutés qui devaient attendre la venue du XXXe corps.

    Arnhem, septembre 1944 Parasa10
    Des parachutistes largués à 13 km d’Arnhem

    Ce dernier devait percer les lignes allemandes pour rejoindre Eindhoven, Nimègues et Arnhem. Les paras anglais avaient une tâche ardue. En effet, ils étaient au bout de la chaîne. Ils devaient, à Arnhem, attendre l’arrivée du XXXe corps. On leur avait promis une attente maximum de deux, voire trois jours. C’était énorme pour des soldats qui venaient de sortir du débarquement, même pour des troupes d’élites. Avec rien que du matériel léger, sans blindés ni d’artillerie… Mais le QG valida les plans. Pourvu que ce pont ne soit pas trop éloigné.
    Le 10 septembre, les objectifs étaient clairs. La 101ème devait prendre les ponts du canal Wilhelmine et du canal Zuid Willens. Les hommes de la 82ème devaient contrôler les ponts de Grave et de Nimègue.

    Pour conclure, la 1ère division parachutiste anglaise avait pour tâche de s’emparer du pont d’Arnhem. Par la suite, la 52ème division écossaise aéroportée devait être mise à terre à côté d’Arnhem sous la condition que le XXXe corps ai percé et qu’il ai pu construire un terrain d’atterrissage. Premier point noir, les zones de saut prévues pour les hommes du général Urquhart étaient assez éloignées du pont lui même. De plus, faute d’un nombre suffisant d’appareils de transport, la 1ère division aéroportée anglaise ne sera pas au complet le premier jour. Seul un tiers des effectifs fut largué au début de l’opération.

    Arnhem, septembre 1944 Pontar10

    Le pont d’Arnhem

    Mais la priorité fut donnée aux divisions américaines, car tenir Arnhem ne servait à rien si les ponts précédents n’étaient pas pris et tenus pour que le XXXe corps puisse passer. La division blindée de la Garde du Major Général Adair devait foncer vers le Nord pour faire la jonction avec les paras de la 101ème puis avec ceux de la 82ème américaine.
    Du côté allemand, le général Model, commandant le groupe d’armées B, venait de recevoir en renfort la 1ère armée parachutiste et deux divisions SS, « Hohenstaufen' » et « Frundsberg ». Ces deux divisions étaient sous les ordres du général Bittrich car elles étaient intégrées au corps blindés SS. Le PC de Bittrich était d’ailleurs proche d’Arnhem. La résistance hollandaise confirma les photos aériennes : des blindés en nombre assez important étaient présents dans les alentours d’Arnhem. Mais Montgomery refusa de remettre à plus tard le projet qu’il chérissait depuis longtemps.

    Arnhem, septembre 1944 Arnh411

    Des parachutes laissés au sol


    Le dimanche 17 septembre, après des bombardements d’importance, les premiers paras furent largués, les premières vagues tombèrent près du QG du général Model, qui dut l’évacuer. Mais un planeur américain transportant des troupes fut abattus et les Allemands découvrirent, sur le corps d’un officier américain, tous les plans de l’opération Market-Garden. De suite, Bittrich donna ordre à ses deux divisions de bloquer l’accès au pont d’Arnhem. Les Anglais ne progressaient pas vite et avaient des problèmes radio : les liaisons ne passaient pas entre Arnhem et les zones de saut. À la tombée de la nuit du 17 septembre, les hommes du bataillon du colonel Frost arrivèrent à la hauteur du pont d’Arnhem. Pendant ce temps, au Sud, les Américains avaient pris le pont de Grave mais peinaient à capturer celui de Nimègue.

    Arnhem, septembre 1944 Dessin10

    Dessin de soldats allemands à Arnhem (© Dragon-Mode)

    Par contre, les objectifs du général Taylor avaient tous été atteints. Les blindés des Irish Guards avaient eux aussi du mal à progresser. Ils étaient pris à partie par les paras allemands récemment arrivés. Le 18 septembre, la liaison fut établie entre le XXXe corps et les paras américains. Mais la progression avait été plus lente que prévue. La 1ère division aéroportée anglaise était maintenant au complet et heureusement car les Allemands tentaient sans interruption de reprendre Arnhem. Le 19, les premières unités du XXXe corps étaient à Nimègue. Mais à environ 15 kilomètres de là, les Anglais tenaient difficilement le nord du pont d’Arnhem. Le bataillon Frost avait transformé toutes les maisons en fortin.

    Arnhem, septembre 1944 Paraar10

    Dessin de paras alliés devant le pont d’Arnhem

    Voyant l’échec se profiler, le général Urquhart décida de regrouper ses troupes, sauf celles de Frost, pour tenter de fixer les Allemands. Cela permettra peut-être d’aider les Anglais du XXXe corps et de soulager le colonel Frost.
    Le 21 septembre, à déjà quatre jours du début de l’opération, le colonel Frost compta ses hommes. Ils étaient moins d’une centaine à tenir la sortie nord du pont d’Arnhem. Le réduit constitué par Urquhart ne pouvait rejoindre les Polonais de Sosabowski qui avaient été largués il y a peu de temps. Afin d’éviter une destruction totale de la première division aéroportée, le général Urquhart décida d’évacuer et essaya de rejoindre les lignes américaines du XXXe corps. Les 25 et 26 septembre, soit 9 jours après les premiers largages, les rescapés regagnaient les lignes alliées.


    L’opération était un échec complet sur le plan des effectifs, mais un demi échec vis-à-vis les objectifs. Depuis ce temps, et en mémoire des diables rouges tombés, notamment ceux du colonel Frost, les paras anglais ont un ruban noir derrière leur béret. Le colonel Frost et ses hommes ont été des hommes d’honneurs, des combattants mais surtout des résistants. D’assiégeants, ils sont devenus assiégés.
    On leur avait dit 2 jours, ils ont tenu 9, pas 10.

    Source ICI
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 861
    Points : 25620
    Réputation : 11508
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par Alcide le Mer 5 Aoû - 11:18

    Bonjour à tous.
    Désolé, je lutte contre un cancer, d'où ma défection.

    _________________
    "Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
    (Maréchal Piłsudski)
    Alcide
    Alcide

    Messages : 15
    Points : 7036
    Réputation : 75
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 74
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par Alcide le Mer 5 Aoû - 11:19

    Bonjour à tous.
    Désolé, je lutte contre un cancer, d'où ma défection.

    _________________
    "Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
    (Maréchal Piłsudski)
    Alcide
    Alcide

    Messages : 15
    Points : 7036
    Réputation : 75
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 74
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par WILLIS le Mer 5 Aoû - 11:48

    Bonjour
    Évidemment nous vous souhaitons le meilleur, cette maladie est un fléau.
    Heureusement de plus en plus de personnes s'en sortent.
    Bien à vous.
    Et à bientôt.

    _________________
    Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'on fait.
    WILLIS
    WILLIS
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 272
    Points : 19032
    Réputation : 4385
    Date d'inscription : 21/04/2017

    http://www.campidron.fr

    Revenir en haut Aller en bas

    Arnhem, septembre 1944 Empty Re: Arnhem, septembre 1944

    Message par LANG le Mer 5 Aoû - 13:06

    Bonjour Alcide.
    On est de cœur avec vous.
    Il faut garder l'espoir.
    Bon courage.
    A bientôt.
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 861
    Points : 25620
    Réputation : 11508
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum