Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Octobre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 421 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est HOUREZ PATRICE

    Nos membres ont posté un total de 5031 messages dans 1793 sujets

    Scapa Flow

    Aller en bas

    Scapa Flow  Empty Scapa Flow

    Message par saut ops le Sam 30 Mai - 10:02



    Aujourd’hui des plongeurs du monde entier viennent à Scapa Flow pour explorer les épaves gigantesques qui y reposent et pour redécouvrir un pan de l’histoire européenne dont voici le récit.



    L’armistice et l’internement de la flotte allemande

    Scapa Flow est une baie naturelle, abritée du vent, située au Royaume-Uni dans l'archipel des Orcades, au nord de l'Écosse. Cet abri a servi de base navale à la Royal Navy lors des deux guerres mondiales. En novembre 1918, quelques jours après l’Armistice, L’Allemagne découvre les rudes conditions imposées par les alliés qui comprennent, en plus du retrait des troupes et de lourds dommages financiers, la livraison complète de son aviation et de sa flotte navale.

    Ainsi, tous les navires de guerre allemands seront internés dans des ports alliés jusqu’à ce qu’une décision soit prise. Une flotte de 74 navires de la flotte impériale allemande se rend à Scapa Flow encadrée par plus de 250 navires de combats. En effet, les alliés craignaient la puissance de cette flotte qui s’était illustrée lors de nombreuses batailles navales.


    Le sabordage des navires

    Après un an de privations et de brimades imposées aux marins et aux officiers chargés de l’entretien de la flotte (rats, scorbut, faim, froid…), le couperet tombe. Conformément aux termes du traité de Versailles, tous les navires allemands devront être livrés aux alliés. En juin 1919, le vice-amiral Ludwig Von Reuter décide de saborder la flotte, pour ne pas la "donner" à l'ennemi. La quasi-totalité des 74 navires allemands sont coulés en quelques heures sous le regard paniqué des officiers anglais. Le contingent allemand est fait prisonnier et l’histoire aurait pu s’arrêter là.


    Le renflouement ingénieux

    L’importance stratégique de cette baie pour la marine anglaise contraint celle-ci à trouver une solution rapide pour enlever ces épaves imposantes qui présentent un risque immédiat pour la navigation de se flotte. La compagnie Cox and Danks achète le droit d’exploiter les épaves et se lance dans de coûteux travaux de renflouement. Des procédés innovants, malgrè de multiples échecs , permettent de renflouer 32 bateaux. Une autre compagnie prend le relais en 1936 et de nombreux autres bateaux sortent de l’eau. Toutefois, 7 navires entre 150 et 180 mètres de longueur restent par le fond à une grande profondeur. Leur position sur le fond mais aussi le manque de rentabilité de l’opération, aura fait de Scapa Flow leur tombeau pour l’éternité. Ce sont le König, le Markgraf, le Kronprinz Wilhelm, le Brummer, le Köln, le Karlsruhe et le Dresden).


    L’extraordinaire histoire de l'U-47

    Deux navires viendront rejoindre le cimetière d’épaves : Le HMS Royal Oak et le Pégasus. En octobre 1939, un U-boat Allemand parvient à se glisser entre les barrages anglais et à entrer dans la baie. Il torpillera et coulera l’un des fleurons de la Royal Navy, le HMS Royal Oak ainsi que le Pegasus entraînant dans la mort plus de 800 marins. Le sous-marin allemand parviendra, quant à lui, à ressortir indemne de la baie sans être repéré.




    spotmydive
    saut ops
    saut ops

    Messages : 100
    Points : 15827
    Réputation : 2285
    Date d'inscription : 29/04/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Scapa Flow  Empty le cuirassé Royal Oak est coulé à l'ancre par un sous-marin allemand

    Message par Jean le Mer 14 Oct - 11:59




    14 octobre 1939


    Scapa Flow  Ro10


    Le cuirassé Royal Oak est coulé à l'ancre par un sous-marin allemand dans Scapa Flow (iles Orcades - Ecosse).  

    L'amiral Donitz commandant la flotte allemande veut frapper fort dès l'entrée en guerre et ordonne une opération spectaculaire contre la base britannique.

    L'U47 du commandant Prien parvient à pénétrer de nuit dans Scapa Flow malgré les courants très forts et les obstacles destinés à la protéger des attaques de sous-marins.

    Curieusement, l'explosion de la première torpille n'alerte pas les britanniques qui pensent plutôt à un accident. Ce n'est que 10 minutes plus tard, lors de la seconde salve que la chasse au sous-marin est lancée. L'U47 parvient à s'échapper.

    Churchill dans ses mémoires de guerre lui rend hommage, considérant que l'attaque est un fait d'armes de l'ennemi. Churchill était à ce moment ministre de la marine et venait d'inspecter les défenses de Scapa Flows...

    L'épave repose par 30 m de fond. Chaque année, des plongeurs mettent un pavillon neuf à la poupe du cuirassé (tombe de guerre de plus de 800 marins).


    Dernière édition par amarante le Mer 14 Oct - 12:07, édité 1 fois (Raison : Correction)
    Jean
    Jean

    Messages : 54
    Points : 6264
    Réputation : 1646
    Date d'inscription : 01/10/2019
    Localisation : poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum