Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» radicalisation islamiste
06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Icon_minitimeAujourd'hui à 21:13 par Invité

» La colère du général Soubelet
06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Icon_minitimeAujourd'hui à 17:38 par LOUSTIC

» Une initiative saugrenue
06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Icon_minitimeAujourd'hui à 17:29 par suspente

» Les tunnels de guerre vietnamiens
06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Icon_minitimeAujourd'hui à 8:55 par Blu

» Photo : bière et Spitfire
06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Icon_minitimeHier à 18:13 par Invité

» Hommage aux fusillés d’Ecole en Bauges du 6 juillet 1944
06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Icon_minitimeHier à 16:31 par LANG

» Quand l'armée de l'air inventait les paras... grâce aux Soviétiques
06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Icon_minitimeHier à 10:04 par Invité

» ASAF Opération Barkhane en images
06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Icon_minitimeMar 7 Juil - 20:58 par Blu

» 07 juillet 1941
06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Icon_minitimeMar 7 Juil - 20:48 par Blu

Juillet 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 29 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 28 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 369 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Decarpentry

    Nos membres ont posté un total de 4494 messages dans 1567 sujets

    06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Empty 06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé

    Message par place d'armes le Mer 6 Mai - 12:22



    Le 6 mai 1937, le plus grand véhicule aérien de l'Histoire, le dirigeable allemand Hindenburg, s'est enflammé au-dessus de son point d'atterrissage.

    06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Zep10
    cliché avionslegendaires


    Si l'événement a mis fin à l'utilisation de ce type d'engin, il a aussi changé le monde de l'aviation à jamais. Renaud Manuguerra-Gagné revient sur l'ère des dirigeables, des appareils qui dominaient le ciel il y a 100 ans.

    Au début du siècle dernier, de nombreux inventeurs prédisaient que la voie de l’avenir serait aérienne, malgré une grande popularité des paquebots géants (comme le Queen Elizabeth). Cependant, la conception de l’avion étant loin d’être assez aboutie, c’est le dirigeable qui faisait rêver les masses.

    Monsieur Zeppelin
    Plusieurs inventeurs ont tenté de fabriquer des montgolfières dont on pouvait contrôler la trajectoire au cours du 19e siècle, mais le premier à maîtriser le principe et à donner à ces appareils leur structure rigide en forme de cigare a été le comte Ferdinand von Zeppelin, un militaire et inventeur allemand. Son premier appareil, le LZ-1 – qu’il a financé avec sa fortune personnelle –, a pris son envol en 1900, soit trois ans avant le premier vol d’avion des frères Wright. Ce premier dirigeable, qui mesurait 120 m de long, a mené à la création de la société Zeppelin, en 1908. Ainsi, l’industrie du dirigeable a dominé le ciel pendant trois décennies.

    Il n’y a pas de fumée sans feu
    Les dirigeables stockaient un gaz plus léger que l’air afin de s’élever, et ce, à l’intérieur d’une structure aérodynamique propulsée par des moteurs à hélice. L’hydrogène étant très léger et surtout plutôt bon marché, on l’a utilisé malgré son caractère réactif : en présence d’oxygène, la moindre étincelle suffit à déclencher une explosion d’hydrogène, et le pire peut survenir.

    Un paquebot géant
    Le Hindenburg était un colosse de 245 m de long qui mesurait 41 m de diamètre. L’engin, soulevé par 16 poches d’hydrogène et muni de 4 moteurs au diesel qui le propulsaient à une vitesse maximale de 135 km/h, était géré par un équipage de 40 personnes. Assez rapide pour relier la ville allemande de Francfort à celle de Lake Hurst, au New Jersey, en 48 heures, l’Hindenburg était surtout un hôtel dans le ciel : à 400 $ l’aller simple – alors que le salaire annuel moyen était d’environ 1500 $ à l'époque –, le luxe se devait d’être au rendez-vous. Les 50 passagers qui montaient à bord pouvaient profiter d’un restaurant, d’un hall, d’une salle de travail et de deux promenades avec des baies vitrées, et, plus surprenant encore, d’un fumoir. Ce dernier était situé dans une zone pressurisée, pour éviter les risques d’explosion.

    L’Hindenburg était aussi un symbole de fierté pour l’Allemagne nazie, laquelle s’en est servie comme outil de propagande dans les ralliements politiques et durant les Jeux olympiques de Berlin, en 1936.

    Genèse géopolitique d’une tragédie
    Les ingénieurs responsables de l'Hindenburg connaissent bien la dangerosité de l’hydrogène. Les Allemands ont d’ailleurs conçu l'appareil pour qu'il soit rempli à l’hélium, un gaz inerte. Or, si l’hélium est moins efficace que l’hydrogène pour soulever de lourdes charges, une autre difficulté a mis des bâtons dans les roues des autorités allemandes : les États-Unis étant les principaux producteurs de ce gaz, ils ont imposé un embargo interdisant l’exportation de l'hélium vers l’Allemagne nazie. Ne restait donc que l’hydrogène.

    Durant la saison estivale de 1936, le Hindenburg a fait 17 aller-retour vers Rio de Janeiro et New York. La pression était considérable sur l’équipage : ce dernier devait faire briller le zeppelin internationalement afin de représenter l’efficacité allemande. Cette nécessité d’une plus grande vitesse, combinée à une mauvaise météo, a résulté en une version aérienne du scénario du Titanic.



    06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Zep110
    Cliché transitionsenergies




    Le drame
    Si des doutes subsistent sur ce qui s’est réellement passé, l’hypothèse la plus probable demeure que le 6 mai 1937, lors d’un atterrissage au New Jersey, une fuite de gaz a été déclenchée après qu’un virage serré eut déchiré certains éléments de la structure. Simultanément, le temps orageux aurait favorisé l’accumulation d’électricité statique à la surface de la toile métallisée, ce qui a causé l’explosion gigantesque. Puisque l’Hindenburg n’était pas très haut dans les airs lors de l’explosion, plusieurs passagers ont eu le temps de sortir avant que les flammes ne consument tout. Néanmoins, 36 des 97 passagers à bord y ont perdu la vie.

    Des équipes de journalistes, qui étaient sur place pour filmer l’arrivée, ont capté des images spectaculaires de l'explosion, lesquelles ont marqué l’imaginaire collectif. Après ce drame, notamment grâce à l’utilisation de plus en plus importante des avions, plus aucun dirigeable commercial n'a transporté de passagers.



    Texte Radio-Canada
    place d'armes
    place d'armes

    Messages : 58
    Points : 13424
    Réputation : 1302
    Date d'inscription : 01/05/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé Empty Re: 06 mai 1937, Le jour où le dirigeable Hindenburg s’est embrasé

    Message par junker le Mer 6 Mai - 13:51

    Les conséquences furent immédiate ! Ce fut la fin des transports en ballon dirigeables !!!
    junker
    junker

    Messages : 356
    Points : 10990
    Réputation : 3452
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 83
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum