Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» La vie quotidienne des antennes chirurgicales parachutistes à Diên Biên Phu.
Drapeau blanc.  Icon_minitimeAujourd'hui à 16:20 par 66-2B

» Discussions sur les Chants et Musiques Militaires
Drapeau blanc.  Icon_minitimeAujourd'hui à 16:05 par Opus28240

» portail
Drapeau blanc.  Icon_minitimeAujourd'hui à 15:39 par 66-2B

» Des VBL améliorés. Quand ?
Drapeau blanc.  Icon_minitimeAujourd'hui à 15:18 par 66-2B

» Photo : drôle de cuvée...
Drapeau blanc.  Icon_minitimeAujourd'hui à 15:08 par 66-2B

» Humour : l’ascension du K2…
Drapeau blanc.  Icon_minitimeAujourd'hui à 11:44 par Hubert DENYS

» Bataille dans le Aurès jeudi 14 juin 1956
Drapeau blanc.  Icon_minitimeAujourd'hui à 11:22 par 66-2B

» LA BRCS "Colonel SEROT"
Drapeau blanc.  Icon_minitimeHier à 21:26 par LANG

» Hélicodauphine
Drapeau blanc.  Icon_minitimeHier à 18:15 par WILLIS

Janvier 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 62 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 58 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    66-2B, amarante, Blu, Opus28240

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 483 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est JEEP256

    Nos membres ont posté un total de 5653 messages dans 1946 sujets

    Drapeau blanc.

    Aller en bas

    Drapeau blanc.  Empty Drapeau blanc.

    Message par LANG le Dim 19 Avr - 17:19



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    … pas de drapeau blanc...



    ****************

    Le drapeau blanc…
    On parle rarement de ce drapeau qui a pourtant un rôle important.
    Sa « couleur »  blanche prête à confusion. En effet, le blanc n’est pas une couleur.
    En réalité le blanc correspond à l’ensemble des couleurs (vert, bleu, jaune…) mais comme on ne les voit pas…
    Le rouge a ses adeptes, le bleu a ses fans…
    Le blanc, à moins d’être frappé de fleurs de Lys, ne représente pas forcément une bannière symbole de victoire...
    Le blanc, brandit au bout d’un manche à balai avec un drap de lit est souvent un signe d’espoir.
    L’espoir de survivre…
    Comme sur cette photo prise à côté de Gelsenkirchen en avril 1945…

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Photo sur laquelle je suis tombé au hasard d’un article allemand que j’ai trouvé intéressant.
    J’en ai fait une petite synthèse.
    Il s’agit de l’entrée des troupes alliées en Allemagne au printemps 1945.

    Beaucoup de drapeaux blancs dans les villes ou villages.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Les américains font part de leur surprise dans les différents reportages de l’époque.
    La surprise en écoutant ce que disent les habitants.
    Le chroniqueur de la 78ème Division US rapporte les propos de ses camarades : « A écouter les allemands, iI n’y avait pas de nazi, ni d’ex-nazi et encore moins de sympathisants nazi ! »
    Le journal « Stars and Stripes » écrivait le 15 avril 1945 : » Les allemands s’expriment comme si on voulait en faire des inculpés. Ils affirment haut et fort qu’ils n’avaient jamais vraiment cru au national socialisme ».

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Martha Gellhorn, une correspondante de guerre rédigea ses impressions en commençant par ses mots: « Personne n’est nazi. Personne ne l’a jamais été. Il y en avait peut-être eu quelques-uns dans le village d’à côté et c’est peut-être vrai la ville là-bas à 20 kms était un foyer du national socialisme… »
    Et cette jeune journaliste était particulièrement étonnée de la manière dont étaient accueillies les troupes alliées. Les premières phrases lancées étaient :
    « Nous  attendions les américains depuis longtemps ! »
    « Vous êtes arrivés pour nous libérer ! »

    La plupart des allemands voulaient considérer que les 12 ans de national socialisme étaient « sortis » du temps…
    L’écrivain anglais Stephen Spender rencontra un étudiant à l’occasion d’un voyage d’étude en Allemagne en juillet 1945. Ce dernier lui raconta qu’il avait créé juste avant la fin du conflit un mouvement anti nazi. Stupéfait et irrité, l’écrivain entendit cet étudiant parler des nazis comme d’une race mythique qui avait entièrement disparue...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Que se passait-il au printemps 1945 en Allemagne ?
    De sources américaines ou britanniques ont réceptionnait d’étonnants témoignages de ce genre.
    Beaucoup moins de la part des unités françaises. L’ennemi héréditaire avait quand même occupé le pays de 1940 à 1944 et les rapports étaient plutôt « tendus »…
    C’est clair. Les allemands avaient manifestement participé et certains même très activement au régime nazi. Psychologiquement, il leur était nécessaire de se protéger face aux exactions et aux crimes commis au nom de l’Allemagne… Une réaction d’auto défense en quelque sorte.
    Cette attitude prouvait en fait que le national socialisme avait imprégné et entrainé une importante participation de la majorité des allemands.
    Le plus simple était de passer pour une victime d’Hitler et de sa guerre. Et ainsi tenter de se persuader d’avoir été libéré par l’armée américaine…

    A noter que dans l’est du pays ce sentiment n’existait pas. Face aux russes, il n’y eut pratiquement pas de capitulations. Au contraire, chaque mètre fut défendu jusqu’à la fin même si cela n’avait plus aucun sens…

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    *****

    Remarque :
    Ayant été quelques temps en RFA, j’ai eu l’occasion de voir de près et de communiquer avec des militaires allemands à la fin des années 1960. J’avais été frappé de voir à quel point tout « nationalisme » avait disparu. Les documents concernant la Bundeswehr (règlements militaires, documents officiels…) auxquels nous avions accès faisaient référence en permanence à l’Europe. L’Armée allemande avait une « vocation » européenne. Plus question de « Heimat »…
    La « cure de désintoxication » lancée après 1945 avait porté ses fruits.
    Tout baignait dans un cadre « dénationalisé » et avec l’obsession de respecter la légalité.
    Le même état d’esprit régnait parmi les cadres de la Bundeswehr y compris parmi les unités parachutistes avec lesquelles nous entretenions beaucoup de rapports. Cela était d’autant plus étonnant que parmi eux figuraient beaucoup d’anciens de la Wehrmacht. Il est vrai que la « discrétion » s’imposait…
    Au hasard de discussions individuelles perçait parfois un peu de nostalgie et souvent une admiration pour les parachutistes français..
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 944
    Points : 32580
    Réputation : 15108
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Drapeau blanc.  Empty Drapeau blanc

    Message par Hubert DENYS le Dim 19 Avr - 18:00

    Bonsoir,
    Bel article qui a le mérite de souligner un point de détail universellement connu, le drapeau blanc.
    En effet, il a le mérite d'être connu de tout le monde et tout le monde connait sa signification contrairement à l'emblème de la croix rouge. Que ce soit dans n'importe quel conflit ou dans quelle partie du monde où l'on se trouve, le drapeau blanc est le signe soit de reddition soit d'abandon des combats, ce qui n'est pas la même chose.
    La légende des photos de votre article est explicite : Celle du haut dit :"Des soldats allemands se rendent près de Gelsenkirchen en avril 1945" et la deuxième dit :" Drapeaux blancs dans une ville allemande au printemps 1945".
    Les militaires américains sur les lieux ont compris le message car sinon, ils ne se seraient pas approché si près de l'ennemi à découvert.
    En principe, ce drapeau est toujours respecté et je n'ai pas beaucoup entendu dire qu'il avait été bafoué. Il a aussi le mérite de ne pas avoir besoin d'avoir signé une convention pour être validé, contrairement à la Croix Rouge.
    Une des raisons qui a fait qu'il y ai plus de morts à Omaha est que les Américains pensaient que les Allemands ne respectaient pas la convention de Geneve donc la croix rouge. Peut-être à juste titre car la Deutschen Rotten Kreuze appartenait à la SS en Allemagne. C'est la raison qui a fait que les "Medics" ne portaient qu'un brassard peu visible sur l'épaule gauche. Quant aux Japonais, il n'avaient pas signé la convention de Genève et leur snippers prenaient pour cible les porteurs de casque à Croix rouges. Savez-vous que la standartisation des marques de neutralité sur les casques n'ont été internationnalement reconnues qu'en juillet 1944, après le débarquement ?

    _________________
    La guerre ne crée que des cimetières. Dans ces cimetières il n'y a pas d'ennemis, seuls des braves reposent
    Ho Chi Minh
    Hubert DENYS
    Hubert DENYS
    EXPERT
    EXPERT

    Messages : 100
    Points : 10567
    Réputation : 3760
    Date d'inscription : 12/04/2020
    Age : 73
    Localisation : L'Aiguillon sur mer (85460)

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum