Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 25 Mai 2020 Memorial Day aux Etats-Unis et en Belgique
Pierre Henri Laizé Icon_minitimeAujourd'hui à 15:13 par Blu

» REAPER et Barkhane
Pierre Henri Laizé Icon_minitimeAujourd'hui à 9:27 par Kuiper

» Bletchley Park
Pierre Henri Laizé Icon_minitimeAujourd'hui à 9:22 par locatelli

» Procédures
Pierre Henri Laizé Icon_minitimeAujourd'hui à 3:08 par Hubert DENYS

» LA JEEP
Pierre Henri Laizé Icon_minitimeAujourd'hui à 3:04 par Hubert DENYS

» Des masques pour un vétéran de Corée
Pierre Henri Laizé Icon_minitimeHier à 11:49 par CASTOR2

» l'or enfoui des Japonais
Pierre Henri Laizé Icon_minitimeSam 23 Mai - 22:52 par LOUSTIC

» LES RATIONS DE COMBAT
Pierre Henri Laizé Icon_minitimeSam 23 Mai - 15:11 par salliere herve

» La Def'nat
Pierre Henri Laizé Icon_minitimeSam 23 Mai - 12:10 par vent du sud

Mai 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 48 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 47 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Delorme

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 327 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est ploquin

    Nos membres ont posté un total de 4136 messages dans 1432 sujets

    Pierre Henri Laizé

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Pierre Henri Laizé Empty Pierre Henri Laizé

    Message par LAMBERTY J le Jeu 9 Avr - 11:58



    Pierre Henri Laizé naît à Tunis, en 1929, au temps du protectorat.

    Sa carrière militaire débute à l'Ecole de l'Arme Blindée et de la Cavalerie, à Saumur, en octobre 1951, où il est formé comme officier de réserve. Nommé aspirant, il est breveté parachutiste et il rejoint le 1er Régiment de Hussards Parachutistes, à Auch.

    Nommé sous-lieutenant, il est volontaire pour continuer son service en Indochine, où il est d'abord affecté au prestigieux 6ème Bataillon de Parachutistes Coloniaux, sous les ordres d'un chef illustre, Bigeard, auquel il voue une immense admiration. Bigeard aura toujours pour lui une grande affection.

    Il est de la plupart des aventures de ce bataillon. D'emblée, il est parachuté à Tulé, le 10 octobre 1952, à la tête d'une section de Vietnamiens: il assure l'arrière-garde du bataillon durant son repli. Blessé, il refuse d'être évacué, il retarde l'ennemi, il lui inflige des pertes sévères et il ramène sa section au complet au poste de Muong Chen : il est cité à l'ordre de l'Armée.
    Il est au Laos, à Luang Prabang, participant à l'arrêt de l'offensive Vietminh, en mai 1953. Le 17 juillet 1953, il est parachuté à Lang Son, au coeur de la zone ennemie, et il est cité à l'ordre du Corps d'armée.

    Il est affecté, le 1er novembre 1953, toujours comme chef de section, au 7ème Bataillon de Parachutistes Vietnamiens. Il gardera de ce séjour la plus vive estime pour les Vietnamiens et la plus extrême méfiance pour les totalitarismes, quel que fût leur support idéologique.
    Il est rapatrié à la fin de ce séjour, durant lequel il fut trois fois blessé et " Gueule Cassée ", le 8 janvier 1955.

    Affecté au 13ème Régiment de Dragons, à Castres, il rejoint l'Algérie avec son régiment, en janvier 1956. Il sert d'abord en Kabylie, près de Tizi Ouzou, où il crée le commando de la 27ème Division Alpine.
    Volontaire pour servir dans les unités sahariennes, il rejoint la Compagnie Saharienne de la Zousfana, au début de 1956 : il y commande un peloton. En novembre 1956, il est chef d'un peloton porté. Il se porte au secours d'une unité accrochée par les rebelles, dans le djebel Béchar, et il inflige des pertes sérieuses à l'ennemi. Dans le djebel Ouazzani, en janvier 1957, il surprend une bande rebelle, la détruit et récupère son armement : il est cité à l'ordre du Corps d'armée.

    Le 17 octobre 1957, chef d'un peloton d'automitrailleuses, dans le sud algérien, il surprend une nouvelle fois une bande rebelle. Il la détruit, abattant son chef et récupérant un fusil-mitrailleur : il est cité à l'ordre de l'Armée et fait Chevalier de la Légion d'Honneur .

    De 1958 à avril 1961, il sert à Berlin, au 11ème Régiment de Chasseurs : il est l'un de ceux qui permettent de gagner la guerre froide.
    En avril 1961, il rejoint l'Algérie où il est affecté au 8ème Régiment de Spahis. Il est officier de renseignement dans le secteur de Baraka, dans le sud du Constantinois, où ses actions permettent la mise hors de combat de plusieurs rebelles et la récupération de leurs armes : il est à nouveau cité à l'ordre de la Brigade, en 1961.

    Il est ensuite affecté au 3ème Régiment de Hussards avec lequel il rentre en France, le 6 janvier 1963. Sur sa demande, il rejoint le SDECE, ancêtre de la DGSE, de 1968 à 1972. Il est envoyé à Prague, comme attaché militaire adjoint, en pleine guerre froide, de 1968 à 1972. Il y sera promu chef d'escadrons. Après un temps au 18ème régiment de Dragons, en Champagne, il termine sa carrière à la 54ème Division Militaire de Montpellier, où il occupe plusieurs fonctions. Il est promu lieutenant-colonel en 1976, officier de la Légion d'Honneur, en 1978, et il prend sa retraite militaire en 1980.

    Ne pouvant rester au repos, Pierre Laizé se dévoue totalement pour les "Gueules Cassées" et l'Union Nationale des Parachutistes. Il devient délégué pour le Languedoc-Roussillon, dès 1994, se donnant sans compter pour les plus défavorisés, jusqu'à ce que la maladie le contraigne à passer la main.

    Il est promu Commandeur de la Légion d'Honneur en l'an 2000.

    A l'automne 2008, le colonel Pierre Laizé nous a quitté dans sa quatre-vingtième année. C'est au complexe funéraire de Grammont, à Montpellier, qu'ont lieu ses obsèques, le 10 octobre à 14 heures. Nous disons " à Dieu " à Pierre Laizé. Officier de la Légion d'honneur, trois fois blessé, titulaire de cinq brillantes citations, croix de guerre des TOE, croix de la valeur militaire, et de nombreuses autres décorations, il fut de cette génération en voie de disparition qui ne se gargarisait pas de mots et qui savait mettre sa peau au bout de ses idées. Un homme droit, dévoué, toujours sur la brèche, un homme de foi et de conviction.




    Général (2s)J. G. SALVAN
    Anonymous
    LAMBERTY J
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Pierre Henri Laizé Empty Re: Pierre Henri Laizé

    Message par junker le Jeu 9 Avr - 18:25

    Un homme qui  fait sa vie comme il la tracée !! Une figure d'officier qu'il y a de moins en moins  !!
    junker
    junker

    Messages : 342
    Points : 9470
    Réputation : 2802
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 83
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum