Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Août 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 38 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 386 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Guy THEVENIN

    Nos membres ont posté un total de 4632 messages dans 1641 sujets

    Robert Chiazzo

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Robert Chiazzo Empty Robert Chiazzo

    Message par suspente le Lun 30 Mar - 18:03




    A 95 ans, Robert Chiazzo, héros de la seconde guerre mondiale au sein des Commandos d'Afrique et artiste émérite, est décédé le 03 janvier 2020. Une nouvelle bien triste pour Bormes les Mimosas qui perd un homme d'exception.


    Robert Chiazzo Robert11


    C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de Robert Chiazzo. Natif de Hyères, il avait choisi de s’installer à Bormes il y a plus de 80 ans exerçant tour à tour comme pâtissier, ouvrier agricole, artisan-peintre… Mais c’est en tant qu’héros de la seconde guerre mondiale et artiste céramiste puis peintre que nous nous rappellerons de l’homme exceptionnel qu’était Robert.

    L’homme engagé, tout d’abord. Parachustiste dans les commandos d’Afrique, Croix de guerre avec Etoile de bronze, Croix du combattant volontaire1939-1944, officier de l’Ordre national du Mérite, Chevalier de la Légion d’honneur, Robert portait en lui la fierté et la pudeur des hommes qui ont connu la guerre et ont à cœur de transmettre, aux jeunes générations, le devoir de mémoire. Le 17 août dernier, alors qu’il venait de célébrer sa 95ème année, Robert Chiazzo était présent pour commémorer le 75ème anniversaire de la Libération de Bormes dont il était l’un des artisans.

    Mais derrière ce regard bleu qu’il posait intensément sur ce et ceux qui l’entouraient, il y avait également cette force et cette acuité de l’artiste. Aux côtés de son épouse, il fonda “la Cueva”, une cave étonnante en plein cœur du village qui offrit, de 1967 à 1987, un écrin magnifique à ses créations exposées à la biennale internationale de Vallauris, en Italie, en Suisse, au Canada, en Belgique ou aux Etats-Unis.

    Autodidacte, Robert nourrit sa passion de rencontres de grands artistes parmi lesquels Georges Gouey, Olivier Petit Henry Comby, Jean-François Descombes, Suzanne Frémont, Nicolas de Staël, Ivan Bottiau, Alain Suby, Fred Bergthold et bien évidemment son ami le Borméen Georges-Henri Pescadère. C’est ainsi à la peinture qu’il consacra les années suivantes créant plus de 300 tableaux aussi bien figuratifs qu’abstraits. Il y a quelques mois seulement, la ville de Bormes les Mimosas accueillait en son musée Arts et Histoire une très belle retrospective de ses œuvres.
    suspente
    suspente

    Messages : 91
    Points : 14409
    Réputation : 1882
    Date d'inscription : 16/05/2017
    Age : 63
    Localisation : POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    Robert Chiazzo Empty Hommage du capitaine Caserio à Robert Chiazzo

    Message par suspente le Lun 30 Mar - 18:10



    Monsieur Perroudon, sous-préfet, directeur de cabinet de Monsieur le Préfet du Var représentant Monsieur le Président de la République, Colonel Moulin, Délégué Militaire Départemental, représentant Madame la Ministre des armées, Madame Sereine Mauborgne députée du Var, membre de la commission de la défense nationale et des forces armées, Monsieur François Arizzi, Maire de Bormes les Mimosas, Mesdames et Messieurs les Maires et les élus, Mesdames et Messieurs les militaires et représentants des associations patriotiques, Monsieur Pierre Velsch vice-président de l’amicale des Commandos
    d’Afrique, Mesdames et Messieurs les porte-drapeaux, Mesdames et Messieurs les membres de la famille, Mesdames et Messieurs, Chers amis borméens et borméennes.


    Nous sommes réunis en ce jour funeste afin d’honorer la mémoire d’un grand homme parti trop tôt. Une figure emblématique et incontournable de Bormes les Mimosas, un grand soldat, un héros : Robert Chiazzo.

    Mon très cher Robert, tu es né le 26 mai 1924 à Hyères. Tout le monde ou presque connaît l’homme que tu étais, mais le soldat ? Le guerrier ? Le commando d’Afrique ? Qui te connaît ? Je vais donc m’efforcer d’évoquer ta carrière des armes, même si je sais par avance que cela t’agace. Pour une fois, tu ne vas pas décider.

    Tu as eu un parcours militaire brillant et extraordinaire, au sein des commandos d’Afrique principalement :
    Tu t’es engagé volontaire dans les commandos d’Afrique le 17 Août 1944 au Lavandou, avec quelques amis. Pourquoi les commandos d’Afrique ? Tout simplement parce que tu savais que le débarquement de Provence avait eu lieu dans la nuit du 14 au 15 août 1944. Tu avais envie de t’engager dans la défense de notre patrie, de notre France.

    Avec tes copains, vous aviez décidé de vous engager dans la première unité qui passerait au Lavandou. Et le destin vous mettra sur le chemin des commandos d’Afrique.
    Pierre Velsch, ici présent, autre géant de notre histoire, commando d’Afrique qui venait de débarquer ; acteur lui aussi de cette épopée fantastique, allait devenir ton frère d’arme pour les 76 prochaines années ! Tout comme un certain Charles Leca, un résistant FTP qui se joindra à vous à Marseille en septembre 1944.
    Engagé dans les commandos d’Afrique, tu devras avant d’être reçu commando d’Afrique, ronger ton frein comme commando de ravitaillement, subir une formation qui durera plusieurs semaines.

    Durant ce temps, malgré l’instruction et l’entraînement, tu participes avec les commandos d’Afrique à la libération de La Valette, Toulon et enfin Marseille. Tu es affecté au 2° commando de choc, tout simplement parce que cette unité vient de subir de lourdes pertes. A Marseille, tu signes ton engagement définitif pour être enfin consacré commando d’Afrique.

    Depuis le 06 septembre 1944, vous êtes à Marseille afin de rétablir l’ordre et débusquer les résistants de dernière heure, les voyous et autres malfrats. Vous êtes stationnés à Marseille au camp de la Delorme, tout juste abandonné par les nazis.
    La légende veut que quelques commandos d’Afrique en virée, se soient fait malmener par le milieu marseillais, dans un établissement de nuit. Dès le lendemain soir, vous y seriez retournés afin de leur enseigner les bonnes manières.

    En repartant, en guise de salutations, une grenade t’aurait échappé dans le monte plat qui dessert la cuisine. La bienséance avait repris ses droits. Mais ceci n’est qu’une légende.

    Le 06 octobre 1944, sous les ordres du chef de bataillon Bouvet, vous vous mettez en route pour le Jura : destination Salins les bains. Vous remontez par la route, la vallée du Rhône, désertée par les allemands, derrière l’armée de Delattre de Tassigny.
    Arrivés à Salins les Bains, l’inlassable entraînement, parfois à balles réelles se poursuit tous les jours jusqu’au 13 octobre 1944.

    Du 13 au 25 octobre 1944, après des semaines d’attente, te voilà enfin face aux boches. Tu vas enfin en découdre. A Cornimont dans les Vosges, la bataille est âpre, violente et rude. En face, les allemands font mieux que de se défendre, puisqu’ils vous ont encerclé.
    La Croix de Guerre t’es décernée pour le motif suivant : « Robert Chiazzo, volontaire pour toutes les missions dangereuses… s’est en particulier distingué au cours des combats dans les bois de Cornimont (Vosges), au cours desquels, bien qu’encerclé par les Allemands, il resta dans la bataille. A été blessé par éclatement d’obus et a eu les pieds gelés ».

    Du 18 au 23 novembre 1944, tu te distingues à nouveau dans les combats et libération du fort de Salbert, verrouillant l’accès à Belfort, Cravanche, Bois d’Arsot.
    Vous êtes 1500 commandos d’Afrique. Certains se glissent dans la nuit, en silence, en file indienne, pour libérer le fort de Salbert, mitraillettes au poing, grenades à la ceinture.

    Une à une les sentinelles sont supprimées au poignard, sans bruit. Ta spécialité non ? Une nouvelle Croix de Guerre avec Étoile de Bronze t’es décernée pour le motif suivant : « Soldat de 2ème classe Robert Chiazzo, 1er Tireur Fusiller-Mitrailleur à la 1ère Section du 2ème Commando, 3ème Groupement de Choc ; jeune engagé volontaire plein d’ardeur et de courage ; s’est particulièrement distingué à la veille de la prise de Belfort en permettant à son unité une avancée rapide grâce à son initiative et sa rapidité d’action ».

    Du 19 au 21 janvier 1945 tu participes à la bataille de Cernay en Alsace. Tu auras les pieds gelés et sera blessé. Évacué à l’hôpital de Besançon tu ne retrouveras tes frères d’arme que le 14 mars 1945. Tu n’auras pas le temps de souffler. Dans la nuit du 17 au 18 mars 1945 vous êtes sur la rive droite du Rhin. Le Reich d’Hitler est en face à portée de mortier.

    Dans l’obscurité, en silence, sur de petits bateaux vous traversez en terre ennemie effectuer des coups de main dans le secteur de Kembs. Vous renouvelez cette opération le 08 avril dans le secteur de Nambsheim.

    Le 14 avril 1945, avant tout le monde, vous franchissez le Rhin en force sur le barrage de Kems. Le pied est enfin posé sur la terre de l’ennemi. Le fanion des commandos d’Afrique est symboliquement trempé dans le Rhin. Vous avancez jusqu’en forêt noire et le lac de Constance où vous vous établissez. Durant cette fin de guerre, vous combattez durement les allemands qui se replient.

    La légende veut qu’à l’issue d’un rassemblement du matin, en Allemagne, certainement le commandant Ruyssen ; t’ait demandé comment tu faisais en temps de guerre pour être toujours aussi bien apprêté : chemise repassée, tenue impeccable etc…

    Tu aurais répondu, mon commandant quand nous arrivons dans un village, vous cherchez l’église et le presbytère, moi je cherche à me loger chez l’habitante. Mais ceci n’est qu’une légende.
    Le 08 mai 1945 l’armistice est signé, vous restez en tant que force d’occupation aux abords du lac de Constance jusqu’au 28 septembre 1945. A cette date ton groupe commando est dissout. Tu es affecté au 1° Régiment Aéroporté Parachutiste. Vous devez rejoindre Pau.

    La légende veut que tu ais fait une partie du voyage de retour entre l’Allemagne et Pau au guidon d’une moto allemande empruntée. Mais il n’y a aucune photo. A la différence de ton frère d’arme Pierre Velsch, lui pris en photo devant une rutilante Mercedes décapotable aussi empruntée à un officier allemand. Mais ceci n’est qu’une légende.

    Arrivé à Pau, pour être démobilisé, tu choisis de rempiler le 06 décembre 1945 pour être envoyé en Indochine. Tu passes ton brevet parachutiste le 01 avril 1946 puis est affecté non pas en Indochine, mais en Algérie à Fort de l’eau. Le 01 avril 1947 tu es muté comme instructeur parachutiste au Maroc.

    En août 1947 tu quittes l’armée sur un coup de tête et rentres chez toi à Bormes les Mimosas. La légende veut qu’une fois de retour au pays tu ais continué à fréquenter tes frères d’armes commandos d’Afrique, faisant trembler les comptoirs lors de vos retrouvailles et commémorations. Les mairies du Rayol-canadel, Le Lavandou, Bormes les Mimosas, La Londe les Maures ; reconnaissantes vous auraient voué une reconnaissance et une affection sans bornes. Mais ceci n’est qu’une légende.

    La réalité, mon cher Robert :
    Tu es un homme exceptionnel au destin exceptionnel ! Un commando d’Afrique. Tout est dit.

    Décorations :
    • Chevalier de la Légion d’Honneur (2014)
    • Médaillé Militaire
    • Chevalier de l’Ordre National du Mérite
    • Croix de Guerre 2 citations avec médaille de bronze
    • Croix du combattant
    • Croix du Combattant Volontaire
    • Médaille commémorative 39-45 avec barrettes Libération-France-Allemagne
    • Titre de reconnaissance de la Nation

    Vie associative :
    • Citoyen d’Honneur des Villes du Rayol Canadel, le Lavandou, Bormes les
    Mimosas, Hyères.
    • Médaille des Villes du Lavandou, La Valette, Toulon, Belfort
    • Médaillé et diplômé d’Honneur de Rhin et Danube
    • Président fondateur de la section Rhin et Danube de Bormes-Le Lavandou-le
    Rayol Canadel.
    • Instigateur de la création de l’association mémoire Bormes 1944 par Didier Olivier.

    Robert, en ce triste jour, la France perd un grand soldat, Bormes les Mimosas, Le Lavandou, et biens d’autres communes sont orphelines d’un grand homme ; les commandos d’Afrique perdent un frère d’arme ; les amis proches, un frère, un père ou un grand-père spirituel ; enfin ta famille, un beau-frère, un oncle ou un neveu. La dernière page se tourne, ton livre se ferme.

    Robert, mon ami, l’heure est venue de nous quitter. Tu es descendu en marche de nos vies, sans prévenir, nous qui te croyions éternel. Te voici arrivé à destination, au terminus des braves. Tu vas rejoindre le fameux cirque Bouvet des immortels ; tes frères d’armes : Bouvet, Ducournau, Thorel, Bietti, Plancke, Bonnet, Texier, De leusse… et tant d’autres ; tous t’attendent à bras ouverts à la table des héros.

    Tu vas aussi retrouver ta chère Élise.
    Robert, mon cher Robert, je suis impuissant face à ton destin, face à cette séparation. J’aurai tant voulu encore comme d’autres ici, me saouler de tes histoires sérieuses ou légères ; toujours racontées avec malice. J’aurai tant voulu encore t’entendre me dire que je suis en retard ou que je téléphone trop tard. J’aurai tant voulu de choses encore que le temps ne nous a pas laissé !

    Adesias mon Robert.
    Salut l’artiste !


    Capitaine de Gendarmerie Patrice Caserio.


    Dernière édition par suspente le Ven 8 Mai - 9:06, édité 1 fois
    suspente
    suspente

    Messages : 91
    Points : 14409
    Réputation : 1882
    Date d'inscription : 16/05/2017
    Age : 63
    Localisation : POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    Robert Chiazzo Empty Re: Robert Chiazzo

    Message par suspente le Lun 30 Mar - 18:23


    Robert Chiazzo Rc10

    ROBERT CHIAZZO
    suspente
    suspente

    Messages : 91
    Points : 14409
    Réputation : 1882
    Date d'inscription : 16/05/2017
    Age : 63
    Localisation : POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    Robert Chiazzo Empty Re: Robert Chiazzo

    Message par Authier le Mar 31 Mar - 10:30



    merci pour cet hommage.
    Anonymous
    Authier
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Robert Chiazzo Empty Re: Robert Chiazzo

    Message par junker le Mar 31 Mar - 10:53

    Bel hommage pour un ancien qui nous quitte, une belle vie derrière lui et des amis !!!
    junker
    junker

    Messages : 368
    Points : 12210
    Réputation : 4002
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 83
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Robert Chiazzo Empty Hommage à Robert Chiazzo

    Message par Patrice Caserio le Ven 8 Mai - 8:56

    Bonjour étant l'auteur de cet hommage j'aurai aimé que mon nom soit ajouté au bas du texte.
    Cordialement.
    Capitaine de Gendarmerie Patrice Caserio.
    Anonymous
    Patrice Caserio
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Robert Chiazzo Empty Re: Robert Chiazzo

    Message par suspente le Ven 8 Mai - 9:04


    Bonjour
    Votre nom à été ajouté au bas du texte de ce bel Hommage.
    Nous avions pris soin lors de la mise en ligne de ce texte, de vous citer comme Auteur dans le titre .

    Cordialement
    suspente
    suspente

    Messages : 91
    Points : 14409
    Réputation : 1882
    Date d'inscription : 16/05/2017
    Age : 63
    Localisation : POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum