Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Janvier 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 252 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Donnez Christophe

    Nos membres ont posté un total de 3022 messages dans 1099 sujets

    Incivilités et délinquance

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Incivilités et délinquance Empty Incivilités et délinquance

    Message par saut ops



    Une cinquantaine d'édiles de tous bords ont publié une tribune réclamant "le retour immédiat de l'action publique concrète de l'Etat" face à "la multiplication de dégradations" qui laissent leurs administrés "désemparés".

    Après un été marqué par la mort tragique du maire de Signes (Var), renversé par une camionnette, la 102e édition du Congrès des maires de France doit se tenir de lundi 18 à jeudi 21 novembre à Paris, sur le thème "Les maires au coeur de la République". Dans ce contexte, des édiles et associations d'élus de petites et moyennes communes lancent un "cri d'alarme" à Emmanuel Macron pour demander "plus de moyens humains, matériels et logistiques" face à la "recrudescence" des incivilités et de la délinquance, commise par une "minorité qui ne recule plus devant rien".

    "Chaque jour dans nos communes, nous constatons la dégradation rapide du 'vivre ensemble' au profit d'une tension sociale qu'alimentent la recrudescence d'incivilités et d'actes délictueux", déplorent les élus, dans une tribune publiée dimanche dans le JDD.

    Sentiment d'impunité" et "chacun pour soi"

    Avant le passage du président de la République au congrès des maires mardi 19 novembre, les signataires, dont l'ex-ministre François Rebsamen (PS), président de la FNSER (Fédération nationale des élus républicains et socialistes) et maire de Dijon, Christophe Bouillon (PS), président de l'association des petites villes de France, Marc Vuillemot, président de l'association Ville et Banlieue et une cinquantaine de maires "de toutes obédiences" se disent sollicités au quotidien par des administrés "de plus en plus désemparés".

    Ils évoquent "la multiplication de dégradations d'une rare violence commises par une minorité agissante qui ne recule plus devant rien, la banalisation de l'économie parallèle, l'omniprésence de rodéos de motos et/ou de voitures troublant en permanence l'ordre public". Le tout favorisant le "sentiment désespérant d'une société en échec" face au "chacun pour soi" et "l'impunité des délinquants". "Nous demandons le retour immédiat de l'action publique concrète de l'Etat sur nos territoires, ce qui signifie, pour nous, plus de moyens humains, matériels et logistiques", écrivent-ils, constatant "que les effectifs de police et de gendarmerie déployés (...) sont insuffisants", et que "les moyens humains, matériels et logistiques font également défaut à l'institution judiciaire" pour prévenir la récidive.

    Leur "cri d'alarme", disent les élus, est aussi "motivé par de très vives inquiétudes quant à l'évolution des effectifs et à la modification de la carte judiciaire actuellement en discussion dans le cadre de l'examen parlementaire du Projet de Loi de Finance (PLF)" 2020. Ils appellent à "un redéploiement spécifique et pertinent des moyens et des effectifs pour assurer un meilleur maillage territorial et une plus grande réactivité des services sur le terrain", et suggèrent de revoir les "attributions ou périmètres" de certains commissariats ou gendarmeries. Enfin, ils demandent "une consultation rapide des élus locaux (...) dans le cadre de la mise en œuvre du plan de lutte antidrogue qui vient d'être annoncé".




    Orange avec AFP

    saut ops
    saut ops

    Messages : 74
    Points : 5307
    Réputation : 108
    Date d'inscription : 29/04/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Incivilités et délinquance Empty Re: Incivilités et délinquance

    Message par saut ops


    Bon en réponse je vais rester poli !

    La police à ordre de ne pas poursuivre les criminels délinquants, car ceux ci pourrait avoir un accident ! là déjà tout est dit.

    Et puis, les délinquants quand ils sont arrêtés, 20, 30, 50 fois, ils sont à chaque fois remis en liberté par des juges de plus en plus politisé à gauche, qui ne jugent plus en fonction de leur devoir mais en fonction de leur opinion politique.

    Des personnes coupables de tentatives de meurtres sur des policiers n'ont jamais mis un pied en prison.

    Alors pour expliquer tout cela on nous dit que la justice manque de moyen. Moi je dirai simplement que la justice en France manque cruellement de contrôles.
    saut ops
    saut ops

    Messages : 74
    Points : 5307
    Réputation : 108
    Date d'inscription : 29/04/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Incivilités et délinquance Empty Re: Incivilités et délinquance

    Message par LANG

    "... la justice en France manque cruellement de contrôles."
    La France est un état de Droit nous dit-on. Je crois qu'il y a effectivement tellement de Droits que les délinquants ont le droit de faire n'importe quoi (ou presque) et la police a même le droit de les relâcher dès qu'ils sont arrêtés… Là je fais du mauvais esprit mais quand même...
    Il y a aussi d'autres problèmes.
    Il n'y a pas si longtemps j'ai eu une conversation avec un gendarme à propos d'une incivilité.
    Son plus grand souci pour verbaliser était de respecter toutes les règles de procédures. "Une seule erreur de détail et l'avocat vous épingle et nous on se fait "remonter les bretelles". Alors, avant de faire un constat on y réfléchi à deux fois !" Des Droits, il n'y a que des Droits...
    Comme disait mon grand-père , comment voulez-vous que ça marche !
    Il arrive un moment où il faut peut-être arrêter de "jouer" non ?
    Tout dépend de l'arbitre.
    LANG
    LANG
    MODÉRATEUR / EXPERT
    MODÉRATEUR / EXPERT

    Messages : 529
    Points : 3837
    Réputation : 812
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Incivilités et délinquance Empty re: incivilités et délinquance

    Message par salliere herve

    Avant l'enseignement nous apprenait nos devoir , nos droit c'était beaucoup , beaucoup plus tard . Il y avait respect et crainte de l'autorité .
    mais….. c'était avant …..
    salliere herve
    salliere herve

    Messages : 68
    Points : 2575
    Réputation : 108
    Date d'inscription : 07/10/2018
    Age : 68
    Localisation : mont de marsan

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum