Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    LANG, robert anselme

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 232 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est VARNEROT

    Nos membres ont posté un total de 2792 messages dans 1022 sujets

    Histoire ancienne. Hommage à un ancien...

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Histoire ancienne. Hommage à un ancien... Empty Histoire ancienne. Hommage à un ancien...

    Message par LANG

    Oui, une histoire que les « plus jeunes » ne peuvent pas connaitre. Quoique…
    Il y avait, il y a quelques temps, sur un forum…
    Un forum oublié. Tellement oublié que je me suis dit que c’était peut-être le moment de ressortir de veilles histoires.
    Je sais une histoire. Une histoire que je viens de retrouver par hasard sur un vieux fichier. Un fichier Windows XP vous imaginez un peu !
    Une petite histoire avec un échange de commentaires avec un ancien.
    Un ancien, vous savez c’est le gars qu’on croit un peu vieux… mais on se trompe. C’est un jeune qui n’a pas vieillit. Sinon, on dirait : c’est un vieux. Et pas un ancien…
    Voila mon histoire.
    Dans le détail non. Faut simplement retenir l’ambiance…
    C’était la réponse à quelqu’un qui avait écrit ses souvenirs sur des morceaux de papiers avec un crayon.
    Ce quelqu’un avait souvent mal aux pieds, portait et tirait au FM…
    Il nous racontait ses histoires « d’avant » comme si c’était hier et à l’occasion savait nous rafraîchir la mémoire en nous parlant de Bruno. Vous savez Bruno, celui qui ne s’arrêtait jamais, toujours à demander plus…

    Histoire ancienne. Hommage à un ancien... Junk10

    Alors pour remercier l’homme au papier-crayon et l’encourager à nous écrire, je lui avais répondu :
    Laissez parler
    Les p'tits papiers
    A l'occasion
    Papier chiffon
    Puissent-ils un soir
    Papier buvard
    Vous consoler


    Les petits papiers…
    Et bien pr….., non je ne suis pas un poète, je n’ai fait que copier la chanson de Régine.
    Mais c’est vrai, quand j’étais… jeune, très jeune à l’époque où vous aviez 20 ans.
    A cette époque, je n’étais plus en culottes courtes mais pas loin. A cette époque, j aimais beaucoup Lamartine et « les sanglots longs des violons… ».
    Et, un jour, un jour que je ne suis pas près d’oublier. Le jour où je suis revenu de Metz après avoir passé l’examen du brevet (en rattrapage), j’étais dans le car du retour et je ne savais pas si mes prestations « intellectuelles » et « mathématiciennes » avaient été à la hauteur. Vous voyez, à l’époque où vous arpentiez les pistes en transpirant, nous là-haut on serpentait entre les tables avec des stylos.
    Les choses n’ont pas beaucoup changées. Il y a ceux qui… et les autres…
    Bon, j’étais dans ce car qui sentait le gasoil (maudit aujourd’hui) et soudain, je me suis aperçu que je n’étais pas seul. Des gens, il y en avait. Appartenant à des familles de mineurs pour la plupart, ils étaient partis à Metz la grande ville de la région.
    Mais ce n’étaient pas ces gens qui m’intéressaient, j’en avais l’habitude. Non, c’étaient les deux hommes assis devant mois. J’étais dans leurs dos et j’entendais leur conversation.
    Ils étaient jeunes mais je les ai trouvés très vieux. C’est vrai qu’à mon âge, les vieux étaient vieux…
    Ils parlaient. Ils étaient tristes. Je les ai écoutés et j’ai compris qu’ils venaient de terminer leur service militaire.
    Quelque part dans une région dont j’avais entendu parler. Deux ans ? Je ne sais plus.
    Ils étaient du même coin et ils ont commencé à échanger quelques souvenirs.
    Qu’est ce que tu vas faire, t’habites où, t’es marié, la mine tu vas y retourner…
    Et puis, soudain je les ai entendus rire…
    Un rire vrai, généreux. Ils étaient heureux…
    J’ai compris qu’ils étaient parachutistes tous les deux et soudain je les ai vu sourire. Un sourire de connivence. Un sourire d’anciens combattants…
    Non pr...., ce n’est pas une poésie, c’est ce que j’ai vécu à un moment où vous ne saviez pas encore faire un branchement de va et vient et… moi non plus.
    Mais je ne me rappelle plus votre histoire de grand brulé…

    ************
    C'était une histoire de crayon...
    LANG
    LANG
    MODÉRATEUR / EXPERT
    MODÉRATEUR / EXPERT

    Messages : 478
    Points : 3431
    Réputation : 732
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum