Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Janvier 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 42 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 41 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    LANG

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 250 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est robillard marcel

    Nos membres ont posté un total de 3008 messages dans 1094 sujets

    Le ciel sans pâlir et la terre sans rougir.

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Le ciel sans pâlir et la terre sans rougir. Empty Le ciel sans pâlir et la terre sans rougir.

    Message par LAMBERTY



    Pour les parachutistes, la guerre, ce fut le danger, l'audace, l'isolement

    Entre tous, les plus exposés, les plus audacieux, les plus solitaires, ont été ceux de la France Libre.
    Coups de main en Crète, en Libye, en France occupée ; combat de la Libération en Bretagne, dans le
    Centre, dans l'Ardenne ; avant-garde jetée du haut des airs dans la grande bataille du Rhin : voilà ce
    qu'ils ont fait, jouant toujours le tout pour le tout, entièrement livrés à eux-mêmes, au milieu des lignes
    ennemies. Voilà où ils perdirent leurs morts et récoltèrent leur gloire.
    Le but fut atteint, la victoire remportée. Maintenant ils peuvent regarder le ciel sans pâlir et la terre sans rougir.

    Charles de Gaulle
    Anonymous
    LAMBERTY
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Le ciel sans pâlir et la terre sans rougir. Empty Re: Le ciel sans pâlir et la terre sans rougir.

    Message par LANG

    De Gaulle et les parachutistes...

    "Maintenant ils peuvent regarder le ciel sans pâlir et la terre sans rougir."


    Nous connaissons un parachutiste qui aurait répondu :

    Oui .. Monsieur le président, on peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier.
    On ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de mentir, de se renier, de se parjurer…
    «  Monsieur le président, j’ai sacrifié vingt années de ma vie à la France. Depuis quinze ans, je suis officier de Légion. Depuis quinze ans, je me bats. Depuis quinze ans j’ai vu mourir pour la France des légionnaires, étrangers peut-être par le sang reçu, mais français par le sang versé.  C’est en pensant à mes camarades, à mes sous-officiers, à mes légionnaires tombés au champ d’honneur, que le 21 avril, à treize heure trente, devant le général Challe, j’ai fait mon libre choix.
    Terminé, Monsieur le président.
    »  
       
    Le commandant Denoix de Saint Marc pouvait regarder le ciel sans pâlir et la terre sans rougir.
    Le Président regardait ailleurs.
    LANG
    LANG
    MODÉRATEUR / EXPERT
    MODÉRATEUR / EXPERT

    Messages : 525
    Points : 3804
    Réputation : 807
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum