Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Septembre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 42 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 2 Invisibles et 40 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 405 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est DESVIGNES

    Nos membres ont posté un total de 4851 messages dans 1721 sujets

    06 novembre 2004

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    06 novembre 2004 Empty 06 novembre 2004

    Message par LOUDUN le Mer 6 Nov - 0:33


    Le 6 novembre 2004 à 13 h 15, deux Soukhoï Su-25 de l'armée de l'air ivoirienne pilotés par des mercenaires biélorusses et assistés de copilotes ivoiriens effectuent un bombardement sur la base française de Bouaké, faisant neuf morts et 38 blessés parmi les soldats français et un civil américain membre d'une ONG.

    Cette attaque est un épisode-clé de la crise politico-militaire en Côte d'Ivoire et comporte encore de nombreuses zones d'ombre.
    Anonymous
    LOUDUN
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    06 novembre 2004 Empty Re: 06 novembre 2004

    Message par Blu le Mer 6 Nov - 9:16

    Eléments de réponses (comme on dit !) pour en savoir un peu plus ? Sur le site "abidjanactualité" :

    http://abidjantv.net/actualites/cote-divoire-bombardement-de-bouake-en-2004-voici-ceux-qui-ont-donne-lordre-de-lattaque/

    Extrait d'un article qui remonte à 2017 :
    Près de treize ans après les faits, au bout de douze années de procédure judiciaire en France, cet événement tragique, qui a bouleversé les relations franco-ivoiriennes, n’a pas livré tous ses secrets. Aujourd’hui encore, à Abidjan comme à Paris, les témoins de l’époque expriment les mêmes réticences à livrer leur version des faits. « Je ne veux plus évoquer cette affaire. C’est à cause d’elle qu’on en est arrivé là », lâche Kadet Bertin Gahié, ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo, pour qui la chute en 2011, et aujourd’hui le jugement pour crimes contre l’humanité à la Cour pénale internationale seraient les conséquences des événements de Bouaké. « C’est une affaire extrêmement sensible. Tout est politique », résume ainsi une source judiciaire ivoirienne...

    06 novembre 2004 Bombar10
    (Avion détruit au sol par les forces françaises)
    Anonymous
    Blu
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    06 novembre 2004 Empty Re: 06 novembre 2004

    Message par junker le Mer 6 Nov - 15:02

    Et tout çà dans la grande mélasse politico-militaire, et puis laisser partir les mercenaires pilotes et responsables du massacre, alors qu'ils auraient pu dire qui était le donneur d'ordre ??? Il en est ainsi !!!
    junker
    junker

    Messages : 387
    Points : 13710
    Réputation : 4502
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 84
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum