Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Novembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 19 Invités :: 1 Moteur de recherche

    bretivert

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 86 le Mar 5 Nov - 17:22

    Hausse des réformes médicales

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Hausse des réformes médicales Empty Hausse des réformes médicales

    Message par CASTOR2



    L’armée de Terre confrontée à une hausse « spectaculaire » du nombre de réformes médicales
    par Laurent Lagneau • 2 novembre 2019


    Hausse des réformes médicales Lagnea10


    Un soldat atteint d’une blessure ou souffrant d’une pathologie d’empêchant de rependre le service est d’abord placé en congé de longue maladie [CLM] ou en congé de longue durée pour maladie [CLDM].
    À l’issue, si ce soldat ne peut toujours pas retrouver son unité, une commission de réforme, composée de deux médecins des armées et un représentant de l’autorité militaire va alors se pencher sur son cas et rendre un avis médical sur son inaptitude définitive au service. Ce dernier peut être contesté dans un délai de quinze jours après qu’il a été rendu. Puis, il est ensuite transmis « au ministre des Armées qui prend par arrêté une décision conforme », précise le Secrétariat général pour l’administration [SGA].
    Et à en juger par les chiffres donnés par le député Thomas Gassilloud, rapporteur pour avis sur les crédits de l’armée de Terre pour 2020, les commissions de réforme n’ont pas chômé durant ces derniers mois.
    Ainsi, les statistiques qu’il a pu obtenir « montrent une hausse spectaculaire du nombre de réformes pour raisons médicales », écrit le rapporteur. Entre 2018 et 2019, l’augmentation a effectivement été sensible puisqu’elle a été de +40%. « L’équivalent d’un régiment entier a ainsi été réformé en 2019 », souligne-t-il. Ce qui représente environ un millier de cas.
    Selon les éléments en possession de M. Gassilloud, cette tendance concernerait plutôt les « jeunes soldats dans leur premier contrat appartenant à un domaine de la mêlée », c’est à dire à des unités dites de « contact ». Le Service de santé des Armées [SSA], qui est évidemment concerné par cette évolution, estime qu’il pourrait « éventuellement avoir un lien avec l’intensité du rythme des opérations et avec les charges portées par les jeunes engagés dans l’opération Sentinelle ».

    « En considérant que les soldats patrouillent 8 heures par jour, ils parcourent entre 22 et 28 kilomètres par jour. Selon le rythme adopté, ils font donc de 50 kilomètres – pour 2 jours de travail
    d’affilée – à 100 kilomètres à pied – pour 4 jours – avant d’entamer une phase de repos », avait en effet expliqué un officier du 19e Régiment du Génie [RG] dans une lettre du RETEX dédiée à l’opération intérieure [OPINT] Sentinelle. Et le tout en portant des charges d’au moins 20 kg.
    D’où, d’ailleurs, les travaux de l’Agence de l’innovation de défense [AID] dans le domaine des exosquelettes passifs.

    ****************

    Repris sur le site d’Opex360 :   ICI  
     
    Remarque : les conditions dans lesquelles s'effectue l'opération Sentinelle posent toujours question. Elles devaient être réformées me semble-t-il ?
    CASTOR2
    CASTOR2

    Messages : 12
    Points : 196
    Réputation : 30
    Date d'inscription : 14/10/2019
    Age : 73
    Localisation : Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum