Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Novembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 20 Invités :: 1 Moteur de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 222 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Eliott08

    Nos membres ont posté un total de 2590 messages dans 932 sujets

    Blandine Perroud

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Blandine Perroud Empty Blandine Perroud

    Message par WILLIS


    Un envoi de LANG

    Un problème d’enroulement du ventral autour du dorsal ?
    Le parachutisme est un sport parfois dangereux.


    4 octobre 2013

    Blandine Perroud Blandi10

    Championne de parachutisme, Blandine Perroud est décédée hier à Gap, à la suite d’un accident mercredi au cours d’un saut d’entraînement de l’équipe de France militaire.

    Blandine Perroud, 36 ans, une parachutiste de l’École des troupes aéroportées (Etap) de Pau est décédée hier au centre hospitalier universitaire de Grenoble où elle se trouvait dans le coma depuis mercredi.
    La jeune femme, membre de l’équipe de France militaire de parachutisme, a été victime mercredi d’une chute accidentelle sur l’aérodrome de Gap-Tallard.
    Selon les premiers témoignages un problème d’ouverture du parachute serait à l’origine de l’accident. La voile principale se serait bien ouverte, avant de partir en autorotation. "Lorsqu’elle a voulu utiliser son parachute de secours, la première voile aurait interféré, empêchant la seconde de se déployer correctement", affirme Le Dauphiné Libéré.
    La parachutiste, chutant sur une quarantaine de mètres, est arrivée au sol à vive allure, percutant le parking des avions de l’aérodrome. Une enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade locale, ainsi qu’à ceux de la gendarmerie de l’air de Vélizy-Villacoublay (Yvelines). Ils pourront notamment utiliser des images tournées lors du saut…

    On pourra lire la suite sur le site de la République des Pyrénées  https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/10/04/une-parachutiste-de-l-etap-se-tue-lors-d-un-accident-de-saut,1158223.php  

    *****


    Commentaire : au para club civil de Nantes en 1963,  j’ai connu quelqu’un qui sautait avec un poignard fixé sur son ventral.
    Il avait assisté à une chute mortelle suite à un enroulement du ventral autour du dorsal. Il veillait toujours à l’affûtage parfait de la lame. Ce n’était pas fait pour nous rassurer. Avec mes camarades, nous en étions au début de nos sauts en « commandé » et notre conclusion avait été de perfectionner notre position au moment de l’ouverture du dorsal. En effet, en étant « un peu » sur la tranche au moment de l’extraction, la voilure pouvait avoir tendance à rester collée et entrainer une « torche » d’où la nécessité de faire ventral. Faire ventral était risqué d’où le poignard pour couper les suspentes du dorsal…
    C’est peut-être la raison pour laquelle Notre chef moniteur Papazow (Monsieur Papazow) ne nous « lâchait » pas en commandé tant que nous n’avions pas la bonne position. C'est-à-dire « arrondi » comme un oiseau… Mais nous n’en étions pas à faire des compétitions, pas encore…

    Pour la petite histoire et sans rapport avec ce qui précède, "l'homme au poignard" avait été présent en Algérie au moment de la fusillade de la rue d’Isly…

    _________________
    Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'on fait.
    WILLIS
    WILLIS
    Admin
    Admin

    Messages : 161
    Points : 5389
    Réputation : 198
    Date d'inscription : 21/04/2017

    http://www.campidron.fr

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum