Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 46 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 45 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Pascal

    Nos membres ont posté un total de 2810 messages dans 1028 sujets

    Rupert, la poupée parachutiste

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Rupert, la poupée parachutiste Empty Rupert, la poupée parachutiste

    Message par suspente



    Dans Le jour le plus long, célèbre film de F. Zanuck, sorti en 1962, un mannequin parachutiste est présenté aux soldats par un instructeur.
    Un mannequin, plutôt une poupée moins sophistiquée que dans le film, qui a réellement existé.


    Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, près de 500 poupées parachutistes, surnommées « Rupert », sont larguées au-dessus de la Normandie, derrière les lignes allemandes. Cette opération aérienne appelée « Titanic » s’inscrit dans le vaste plan de diversion et d’intoxication imaginé par les Alliés. L’objectif est de maximiser les chances de réussite du Débarquement en Normandie.

    Le 6 juin au petit matin, dans le même temps que le parachutage des vraies unités, les Rupert sont largués sur quatre zones du Nord-Ouest de la France, par des avions de la Royal Air Force (force aérienne britannique) : 200 dans la région d'Yvetot, 200 dans celle de Saint-Lô, 50 au sud de Caen et 50 à l'est de l'Orne.
    Les poupées sont faites de toile et remplies de sable ou de paille. Pour ne pas laisser de traces et garder l’illusion le plus longtemps possible, les Rupert sont équipées de charges explosives à retardement pour s’autodétruire lors de l’atterrissage. Enfin, pour parfaire le réalisme de l’opération, les mannequins de la région d’Yvetot sont accompagnés de six commandos du Special Air Service (SAS). Ces derniers transportent avec eux un matériel de sonorisation qui diffuse des bruits de combat : tirs de fusils, éclatements d’obus, etc.

    La duperie fonctionne ! La moitié de la 12e Division de Panzers SS est mobilisée et cherche les parachutistes, tandis que des éléments de réserve de la 352e Division d’infanterie fouillent les environs de Caen. Dans le secteur de Saint-Lô, les poupées font aussi leur effet, puisque le niveau d’alerte de la 7e armée est baissé… Mission réussie pour les Rupert !


    MINDEF
    suspente
    suspente

    Messages : 52
    Points : 4982
    Réputation : 147
    Date d'inscription : 16/05/2017
    Age : 62
    Localisation : POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum