Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mai - 10:19

    Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ?

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ? Empty Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ?

    Message par LANG le Jeu 12 Sep - 11:43

    Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ? Mzodai10

    En découvrant cette photo prise au hasard d’une promenade sur le Web, je suis resté perplexe.
    Ce n’était pas une image habituelle. Cet homme nous avait habitué à autre chose.
    Mais après tout, cette photo était naturelle et montrait quelqu’un qui cherchait à aller au bout de ce qu’il avait commencé…
    M’est venue à ce moment-là une tirade bien connue que je résumerais ainsi :
    « À moi, Comte, deux mots.
    Ôte-moi d’un doute.
    Sais-tu que ce vieillard fut la même vertu, la vaillance et l’honneur de son temps ? Le sais-tu ? »


    Et, j’ai commencé à penser à lui. « La vaillance et l’honneur de son temps ?»…
    C’est vrai qu’il y a un point d’interrogation. Cet homme a été un « grand homme » admiré et adoré comme un sauveur. Il a également été haï et considéré comme un traître…
    Pour ma part, je ne rentrerai pas dans ce domaine. Parce qu’il est compliqué et que selon le côté où l’on se trouve il est toujours possible de trouver des arguments pour se justifier. Et puis, je ne suis pas un « Historien », je me contente d’écrire des petites histoires… Aujourd’hui, il s’agira d’un simple témoignage.
    Quand m’est-il arrivé de voir ce «Général » ? Physiquement s’entend, et en quelles circonstances ?
    Je l’ai vu une seule fois et entre-aperçu trois fois.

    En 1961, le 23 novembre il est venu à Strasbourg.

    Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ? Dg110


    Pour la « grande » Histoire, on pourra lire (et voir)  ICI
    un article concernant son passage.
    J’en ai extrait les dernières lignes de son discours.

    « …je dis aujourd'hui et bien haut, qu'au total en Algérie, notre armée a rempli sa tâche avec courage et avec honneur. Et que notre avenir, sur place, à l'intérieur de nous-mêmes et vis-à-vis de l'univers, en aura directement dépendu. Certes, on peut s'expliquer, et moi-même le premier, que dans l'esprit et dans le coeur de certains soldats, se soient faits jour d'autres souhaits, et même l'illusion, qu'à force de le vouloir, on pourrait faire en sorte, dans le domaine ethnique et psychologique, que les choses soient ce que l'on désire, et le contraire de ce qu'elles sont. Mais, dès lors que l'Etat et la nation ont choisi leur chemin, le devoir militaire est fixé une fois pour toute. Hors de ces règles, il n'y a, il ne peut y avoir que des soldats perdus. En lui, au contraire, le peuple trouve un exemple et un recours, aujourd'hui à Strasbourg, en ce jour anniversaire d'un des plus beaux faits d'armes de notre histoire et, dans un temps grave et dangereux, j'affirme la confiance de la France en elle-même et en son armée. Vive la République ! Vive la France ! »

    Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ? Dg_str10


    La grande histoire venait à ma rencontre.
    Je préparais le concours d’entrée à Saint Cyr au Lycée Kléber. L’ambiance il faut le reconnaitre n’était pas franchement « Gaulliste » parmi les élèves. L’OAS faisait parler d’elle en ville, les militaires qui venaient suivre les cours avec nous avaient hérités d’affreux bérets à la place des calots, les paras n’avaient plus de bérets rouges et mes camarades pieds-noirs scandaient « Algérie Française »…
    Par crainte de je ne sais quelle tentative « d’insurrection » les élèves de Corniche  avaient droit à des exposés le soir par le surveillant général. Cet homme avait été un « malgré nous » qui s’était évadé d’un camp soviétique et avait rejoint l’armée d’Afrique en passant par un itinéraire incroyable. Ses discours à bâtons rompus étaient censés calmer nos velléités de commettre des attentats. A noter que cela n’était absolument pas dans nos intentions. La crainte explique parfois beaucoup de choses…
    Malgré ce contexte, je suis allé voir de Gaulle.
    Placé derrière un détachement de Saint Cyriens, je l’ai vu passer à une dizaine de mètres. Il était impressionnant. Plus grand que je ne l’imaginais.
    L’image que j’en ai gardée est un costume immense d’une couleur kaki hors du temps d’où sortait le regard noir d’un oiseau de proie…

    Les autres fois ce fut de loin et parfois de très loin.
    Un 14 juillet 1963 par exemple.
    Bien entendu Saint Cyr faisait partie du défilé. Nous passions après l’Ecole Polytechnique. Dans les années précédentes, je ne me rappelle plus laquelle, des plaisantins de cette grande école d’ingénieurs avaient laissé tomber par terre un pantalon rouge à bande bleue, un pantalon de saint cyrien…

    Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ? Juille10


    En 1963, nous n’avions pas eu droit à ce genre de plaisanterie… douteuse.
    Je ne suis pas certain d’être passé devant « le général ».
    Si, en réalité nous sommes passés devant lui, mais notre occupation principale a été de marcher au pas en respectant des musiques qui se superposaient. Heureusement, l’un d’entre nous assurait la cadence avec des « un - deux » lancés d’une voix forte. Je pense que nous sommes passés devant la tribune officielle quand notre camarade s’est tu. Heureusement, nous avions la bonne cadence et le fusil est resté bien coincé sur mon épaulette… Tiens, au passage, aujourd’hui on a oublié le « charme » de ces défilés qui n’en finissaient pas avec un fusil sur l’épaule. Et, je rajouterai la baïonnette qui devait faire peur aux civils pendant nos maniements d’armes. Je me suis toujours demandé comment nous avions fait pour ne pas nous éborgner… Avec un sabre, c’est certainement un plaisir de défiler…
    Bref, en passant devant la tribune, je l’ai vu sans le voir.

    Le 14 juillet suivant ce fut le même « compromis »…

    Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ? Ecpad_10


    La dernière fois où je l’ai aperçu ce fut de très très loin lors d’une prise d’armes au Mont Valérien en juin 1964.

    Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ? Mont_v11


    On avait formé un petit détachement de saint Cyriens pour l’occasion mais en arrivant sur place aucune place n’était prévue pour nous. Comme il n’était pas question de repartir on nous a « parqués » dans un coin à plus de 100 mètres des délégations. En attendant nous avons fait quelques maniements d’armes avec nos fusils et les civils se sont agglutinés autour de nous. Leurs applaudissements ont presque couverts ceux qui ont accueillis l’arrivée du « Général ».
    En réalité c’est surtout le journaliste Léon Zitrone que nous avons vu. Il précédait le chef de l’état, virevoltait dans tous les sens et semblait occuper à lui tout seul toute l’esplanade. Lui aussi était imposant par la taille...
    Le grand homme est arrivé, il n’a pas lancé un seul regard dans notre direction. De là à dire qu’il n’aimait pas les saints cyriens dont il était issu… C’est du moins le bruit qui circulait.
    Nous avons présenté les armes au fur et à mesure des sonneries devant la foule qui nous tournait le dos puisqu’elle faisait face au monument et aux autorités…
    Un peu déçus, nous sommes rentrés en Bretagne où les crachins nous attendaient…

    Voila, c’était ma petite histoire face à la grande…

    PS : mais je ne suis peut-être pas le seul à l’avoir rencontré ?
    LANG
    LANG
    MODÉRATEUR / EXPERT
    MODÉRATEUR / EXPERT

    Messages : 335
    Points : 2486
    Réputation : 445
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum