Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Janvier 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 31 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 483 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est JEEP256

    Nos membres ont posté un total de 5667 messages dans 1946 sujets

    Ce jour-là : 17 août 1945 : La « Grande Muette » vote !

    Aller en bas

    Ce jour-là : 17 août 1945 : La « Grande Muette » vote ! Empty Ce jour-là : 17 août 1945 : La « Grande Muette » vote !

    Message par LANG le Sam 17 Aoû - 13:00

    Le 17 août 1945, les militaires français obtiennent le droit de vote... quelques mois après les femmes ! La « Grande Muette » n'est plus tout à fait muette.

    Ce jour-là : 17 août 1945 : La « Grande Muette » vote ! Vote10


    Rappel :
    Le 2 mai 1848, la France proclame le droit de vote pour tous les citoyens masculins. Tous, sauf les militaires. Il apparaissait dangereux pour la Nation, de disperser l’armée sur tout le territoire afin que les soldats puissent aller voter dans leur commune. Ne pouvant pas exprimer leur avis en déposant un bulletin dans les urnes, les soldats restèrent ainsi civiquement muets, par décision des gouvernements successifs. D’où le surnom de grande muette donné à l’institution.
    Le 21 avril 1944, le droit de vote est accordé aux femmes par le Comité français de la Libération nationale mais il n’est appliqué que le 29 avril 1945 pour les élections municipales. Un après, le 17 août 1945, l’une des toutes premières décisions prises par le gouvernement provisoire fut d’accorder le droit de vote aux militaires. Le chef de ce gouvernement était un général, le général de Gaulle.
    (Source Défense)



    A noter : l’article L4121-3 du Code de la défense prévoit qu’« il est interdit aux militaires en activité de service d’adhérer à des groupements ou associations à caractère politique ».

    Néanmoins, « les militaires peuvent être candidats à toute fonction publique élective ; dans ce cas, l’interdiction d’adhésion à un parti politique est suspendue pour la durée de la campagne électorale. En cas d’élection et d’acceptation du mandat, cette suspension est prolongée pour la durée du mandat. »

    Les militaires qui sont élus et qui acceptent leur mandat sont placés dans la position de détachement.

    Dans les faits, le détachement d’office du militaire élu implique la perte de ses revenus (les militaires hésitent donc logiquement à se présenter au sein de listes municipales). De plus l’interdiction d’adhérer à un parti, un groupement ou une association politique ne permet pas au militaire de briguer un mandat national ou d’importance, les seuls de nature à lui assurer des revenus suffisants en cas d’élection (donc d’assumer la perte de revenus induit par le placement en position de détachement).

    Remarque : Ce Droit de Vote ne signifie pas forcément que « La Grande Muette » s’est mise à parler…
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 944
    Points : 32580
    Réputation : 15108
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum