Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Ven 18 Oct - 18:16

    S/Lt Yves Müller 1er RCP « Les barricades »

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    S/Lt Yves Müller 1er RCP « Les barricades » Empty S/Lt Yves Müller 1er RCP « Les barricades »

    Message par LANG

    Par hasard, je suis tombé sur un article de la revue « Le Casoar » de 2012 dans lequel figure un témoignage concernant cette période. Je vous propose de le lire.

    S/Lt Yves Müller 1er RCP « Les barricades » Mzller11


    Sous lieutenant Yves MÜLLER
    Tué le 8 septembre 1960 dans le Djebel Aidel
    région de Kenchela


    Extraits de lettres du sous-lieutenant Yves Müller (Promotion Laperrine 58-60, mort pour la France en Algérie) du 1er RCP présent à Alger lors du soulèvement des barricades (semaine du 24 janvier au 1er février 1960).
    Les critiques du général Massu, au sujet du discours du général De Gaulle sur l’autodétermination exprimées dans une interview à un journal allemand provoquent son limogeage, et par contrecoup le soulèvement des barricades.

    «Nous étions à Alger le fameux dimanche de la fusillade et, aux premiers coups de feu, nous nous sommes placés entre les gardes mobiles et la foule. A notre arrivée, tout à cessé, nous avons fait évacuer les gens, nous avons organisé le transport des blessés. Quant à ceux qui s’amusaient à construire des barricades, eh bien nous étions obligés de les laisser faire ; d’une part parce qu’ils étaient en uniforme, cela aurait déclenché la guerre civile, d’autre part parce que nous ne savions pas du tout ce qui se passait, ni ce qui se tramait.
    A peine deux jours avant, le vendredi, dans la neige jusqu’aux genoux, la compagnie n’avait pas pu bouger d’un mètre ; nous étions littéralement cloués au sol par les fellaghas, et le samedi matin, nous recevions l’ordre de partir à Alger... tu vois comme nous étions préparés à ce truc là !
    Devant la stupidité, la folie de ces gens qui se tiraient dessus, nous nous sommes montrés les plus humains, nous sommes arrivés pratiquement les mains nues en criant « ne tirez pas !»
    Après, il y a eu une drôle de guerre.
    Lundi, mardi et pendant sept jours, nous avons vécu sur le trottoir, en face des barricades. Comme nous avions d’affreuses boîtes de conserve alors que les gens, à dix mètres de nous, mais de l’autre côté des barricades, avaient du poulet, du champagne et des oranges et qu’ils nous en donnaient, eh bien nous avons accepté leurs cadeaux. En plus de cela, nous faisions la circulation, sans mettre de contraventions, mais en arrangeant les histoires : j’ai arrangé une bagarre qui éclatait entre un CRS conduisant un car et un civil conduisant une 2 chevaux...



    S/Lt Yves Müller 1er RCP « Les barricades » 01-24-11

    KSARI

    Nous étions les seuls représentants de l’ordre, même les barricadés nous obéissaient quand ils sortaient des barricades. Sans prétention aucune, c’est grâce à nous qu’il n’y a pas eu de morts.
    Puis, peu à peu, on s’est rendu compte que c’était un complot fasciste, le mouvement Jeune Nation prenait le dessus et tu connais très bien mes opinions, je suis républicain. Notre régiment, ainsi que la légion parachutiste fut accusé d’être trop doux avec les insurgés. Dans ma section, j’avais un gars dont le frère était de l’autre côté des barricades ! C’est pourquoi notre régiment fut retiré. Mais je t’assure que ce que j’ai fait, je n’en rougirai jamais, au contraire, j’en suis très fier.»


    (Extraits du Casoar)
    LANG
    LANG
    MODÉRATEUR / EXPERT
    MODÉRATEUR / EXPERT

    Messages : 389
    Points : 2867
    Réputation : 563
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum