Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» PHOTO : Vannes
Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Icon_minitimeHier à 19:20 par LANG

» PHOTO : Se casser la tête pourquoi ?
Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Icon_minitimeHier à 18:46 par Invité

» Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ?
Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Icon_minitimeJeu 12 Sep - 11:43 par LANG

» 12 septembre 1943 : Skorzeny et Mussolini
Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Icon_minitimeJeu 12 Sep - 10:53 par LANG

» Ce jour-là : 11 septembre 1917 Guynemer
Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Icon_minitimeMer 11 Sep - 9:21 par jojo27

» Vous connaissez ces lieux : Jean Pierre !
Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Icon_minitimeMer 11 Sep - 9:17 par jojo27

» 8 septembre 1855 : « J’y suis, j’y reste ! »
Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Icon_minitimeDim 8 Sep - 12:10 par LANG

» LA JEEP
Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Icon_minitimeSam 7 Sep - 20:49 par Invité

» PHOTO : le meilleur ami de l'homme
Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Icon_minitimeSam 7 Sep - 19:35 par Invité

Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mai - 10:19

    Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    25062019

    Message 

    Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Empty Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée




    Le mois de juin est propice aux déclenchements des grands conflits. Napoléon et la campagne de Russie, Hitler avec Barbarossa et le 25 juin 1950 la guerre de Corée…

    Tiré du site « Chemins de mémoire »

    Le 25 juin 1950 éclatait la guerre de Corée, conflit majeur de la guerre froide et l'un des plus meurtriers de la seconde moitié du XXe siècle.
    Cette guerre constitue alors un premier test pour l'ONU qui, pour empêcher qu'éclate un nouveau conflit mondial, fait appel à une force militaire internationale fournie par les États membres. L'engagement de la France, avec la participation d'un bataillon de volontaires qui s'illustra à maintes reprises, ouvre la voie aux "Opex" et va sceller un partenariat avec la Corée du Sud.

    Le 25 juin 1950, les armées nord-coréennes, en envahissant le territoire de la Corée du Sud, ouvrent un long conflit de "trois ans, 7 mois et 27 jours" qui se prolonge jusqu'en juillet 1953. C'est alors l'événement le plus grave survenu dans le monde depuis la capitulation nazie, malgré les crises grecque et iranienne ou le blocus de Berlin.
    Dans l'esprit des Occidentaux et notamment des Américains, cette attaque ne peut être qu'une nouvelle manœuvre de Staline.
    En réalité, le leader nord-coréen Kim II-seong avait décidé dès 1948 de réunifier la Corée par les armes, faute de pouvoir réaliser autrement une unification, par ailleurs légitime, de la nation coréenne. Staline refusa d'abord, désireux de conserver la paix à ses frontières. La victoire de Mao et la fondation de la Chine populaire, le succès de la bombe atomique soviétique, furent de nature à modifier la vision stratégique de Staline. Craignant un rapprochement entre la Chine populaire et les États-Unis, il aurait imaginé, selon des études récentes, d'affaiblir à la fois ses alliés et ses adversaires en les faisant s'affronter en Corée.
    Ce conflit, né paradoxalement d'une guerre civile survenue entre deux États artificiels excipant d'une même légitimité coréenne, ne tarde pas à s'internationaliser lorsque !e Conseil de sécurité des Nations Unies appelle à la création d'une "force de police internationale" organisée sous l'égide de l'ONU et dirigée par les États-Unis, contributeurs du plus gros contingent onusien envoyé en Corée, en accord avec les résolutions du Conseil de sécurité des 27 juin et 7 juillet 1950.

    Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Luxemb10
    Soldats Luxembourgeois

    Ainsi s'ouvre l'un des pires conflits de ce qu'il est convenu d'appeler la "guerre froide", expression qui a d'ailleurs connu une fortune inversement proportionnelle à la pertinence de la formule, et l'une des guerres les plus sanglantes du XXe siècle.
    En trois jours, les forces armées nord-coréennes s'emparent de Séoul quasiment déserté. À la fin du mois d'août, alors que les États-Unis ont commencé à transférer des troupes mal armées depuis le Japon, rien ne semble pouvoir arrêter les armées nordistes victorieuses qui se précipitent vers le sud. Mais les Américains et les Sud-Coréens s'accrochent finalement à la ligne de défense du fleuve Naktong qui protège la poche de Pusan. Entretemps, le général MacArthur et le Pentagone ont organisé l'acheminement de renforts et de matériels, tandis que seize pays répondent à l'appel de l'ONU. Les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Belgique et les Pays-Bas, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l'Afrique du Sud, la Thaïlande, la Colombie et l'Ethiopie, la Grèce et la Turquie, les Philippines et jusqu'au petit Luxembourg contribuent militairement à l'effort de l'ONU. D'autres pays fournissent des navires-hôpitaux.

    Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Photo_10

    Formé à Auvours (Sarthe), ce bataillon français de l'ONU en Corée (BF/ONU) est intégré à une structure baptisée Forces terrestres françaises de l'ONU, composée d'un état-major renforcé, avec des spécialistes, et du bataillon proprement dit.
    Le ministère de la défense entend profiter de l'occasion pour mener une mission d'information, notamment sur les qualités et défauts des blindés américains contre les chars soviétiques, sur l'utilisation de- l'aviation tactique ou sur la lutte contre le froid.
    Le bataillon rassemble des volontaires issus de l'active et des réserves, priorité étant faite aux "réservistes" ayant déjà fait campagne . ils sont nombreux cinq ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale et alors que celle d'Indochine bat son plein.

    Ce jour là : 25 juin 1950 Guerre de Corée Photo_11

    Un ambassadeur de Corée en France a récemment déclaré qu'avec le séjour du bataillon français en Corée et l'établissement de relations franco-coréennes dès 1886, la France faisait figure "d'allié naturel" de la République de Corée, une expression qui prend tout son sens dans un contexte de tensions avec le Nord et de condamnations internationales du torpillage de la corvette Cheonan en mars dernier.

    A lire en entier sur le site : https://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/la-guerre-de-coree-soixante-ans-apres-entre-histoire-et-memoire
    LANG
    LANG
    MODÉRATEUR / EXPERT
    MODÉRATEUR / EXPERT

    Messages : 333
    Points : 2458
    Réputation : 441
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    - Sujets similaires
    Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum