Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Ce jour-là : 22 juillet 1834
Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Icon_minitimeHier à 9:11 par Invité

» En Avant ! (10)
Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Icon_minitimeSam 20 Juil - 19:09 par LANG

» Ce jour là : 20 juillet 1944
Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Icon_minitimeSam 20 Juil - 10:11 par LANG

» ASAF "14 juillet : Examen de conscience"
Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Icon_minitimeVen 19 Juil - 19:08 par Invité

» PHOTO : boire ou conduire ?
Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Icon_minitimeVen 19 Juil - 18:50 par Invité

» Ce jour là : 19 juillet 1870
Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Icon_minitimeVen 19 Juil - 14:16 par Invité

» Trois militaires français ont accidentellement péri en Guyane
Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Icon_minitimeJeu 18 Juil - 10:02 par Invité

» Canal de Suez juillet 1956
Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Icon_minitimeJeu 18 Juil - 9:21 par LANG

» En Avant ! (9)
Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Icon_minitimeMer 17 Juil - 14:19 par LANG

Juillet 2019

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mai - 10:19

    Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre Empty Le général Bosser ne sera bientôt plus le chef d’état-major de l’armée de Terre

    Message par WILLIS le Mar 18 Juin - 15:54



    PAR LAURENT LAGNEAU · 18 JUIN 2019


    Selon le code de la Défense, l’âge maximal de maintien en première section des officiers généraux est de 63 ans. Approchant de la soixantaine [il aura 60 ans en novembre prochain, ndlr], le général Jean-Pierre Bosser ne sera plus le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT] à compter du 30 juillet prochain, date à laquelle il quittera les armes après 40 années de service.

    En effet, cet ancien parachutiste de l’Infanterie de Marine, vient d’être nommé directeur général de la Fondation Mérieux, qui lutte contre les maladies infectueuses. Il prendra ses nouvelles fonctions en septembre prochain.

    « L’expérience du général Bosser et sa connaissance de réalités de terrains difficiles nous seront précieuses pour mener à bien nos missions au service de la santé publique et ainsi venir en aide à des populations particulièrement vulnérables », s’est félicité Alain Mérieux, le président de cette Fondation.

    Successeur du général Bertrand Ract-Madoux, qui lui passa le témoin en septembre 2014, le général Bosser sera donc resté cinq ans à la tête de l’état-major de l’armée de Terre [EMAT].

    Quand il prit son commandement, il n’était question que de déflation d’effectifs… Mais les attentats de janvier 2015 changèrent la donne, avec la décision de revoir à la hausse le format de la Force opérationnelle Terrestre [FOT], ce dernier devant passer de 66.000 à 77.000 soldats afin de mener à bien l’opération intérieure Sentinelle. Aussi, le général Bosser dut gérer une remontée en puissance pleine de défis à relever.

    Sous sa coupe, l’armée de Terre adopta le plan « Au contact » et retrouva le niveau divisionnaire qu’elle avait abandonné quelques années plus tôt et de nouveaux commandement firent leur apparition. Et cette réforme fut accompagnée par le document doctrinal « Action terrestre future », qu’il présenta lui-même comme étant « l’initiateur d’une dynamique vertueuse, permettant d’affronter les ruptures stratégiques et technologiques qui ne manqueront pas de s’imposer à l’armée de Terre. »

    En outre, et comme il le confia lui même lors d’une audition parlementaire, le général Bosser fut à l’origine du Sevice militaire volontaire [SMV], créé dans la foulée des attentats de Paris.

    Lors de l’élaboration de l’actuelle Loi de programmation militaire [LPM], le général Bosser sut faire valoir les intérêts de l’armée de Terre, en obtenant une accélération du programme Scorpion et une hausse substantielle des commandes de nouveaux véhicules blindés.

    Par ailleurs, et considérant que la supériorité technologique était nécessaire mais pas suffisante pour prendre l’ascendant sur l’adversaire, le général Bosser s’employa à défendre « l’esprit guerrier », c’est à dire ce « supplément d’âme » nécessaire pour « gagner ». Enfin, sensible à la cause des blessés, ce fut sous son autorité qu’eut lieu la première la « Journée nationale des blessés de l’armée de Terre » [JBAT]. Il présidera d’ailleurs celle qui sera organisée le 22 juin.

    Pour le moment, le nom du successeur du général Bosser n’est pas connu.

    _________________
    Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'on fait.
    WILLIS
    WILLIS
    Admin
    Admin

    Messages : 151
    Points : 4708
    Réputation : 129
    Date d'inscription : 21/04/2017

    http://www.campidron.fr

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum