Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mai - 10:19

    Bangalore, vous avez dit Bangalore.

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    07062019

    Message 

    Bangalore, vous avez dit Bangalore. Empty Bangalore, vous avez dit Bangalore.





    Les personnes ayant regardé l'hommage aux vétérans du D-DAY, notamment par l'intermédiaire de films, ont entendu parler et vu des engins explosifs au nom bizarre ! BANGALORE.
    Le site de référence DDAY-OVERLORD nous en dit plus sur cet engin détonnant.

    Torpille bangalore M1A1
    Histoire, fiche technique et photo

    Bangalore, vous avez dit Bangalore. Bangal10

    Les Britanniques étudient au début des années 1910 un matériel capable de créer une brèche à travers un réseau de fil de fer barbelé. Si les sapeurs sont équipés de cisailles, un tel procédé est lent et met en danger la vie des soldats du génie étant donné qu’un obstacle est battu par les feux. Les ingénieurs militaires ont l’idée d’utiliser la puissance de feu d’un explosif plus efficace qu’une grenade à main et facilement transportable par l’infanterie.

    En 1912, le capitaine McClintock de l’armée britannique du Bengale en Inde (à Bangalore, très exactement) met au point ce dispositif : il imagine un tube cylindrique métallique de plusieurs mètres de long qui peut s’emboiter dans d’autres tubes afin d’augmenter la surface de l’explosion. Remplis d’explosifs, ces cylindres sont introduits à travers le réseau de barbelés : à l’explosion, l’enveloppe métallique se décompose en de multiples éclats qui détruisent les fils de fer et ouvrent ainsi une voie d’environ trois mètres de large.

    L’armée américaine réutilise ce procédé au début des années 1940 et produit à grande échelle la désormais nommée : torpille M1A1, surnommée bangalore, du nom de la ville où le tube a été imaginé par le capitaine McClintock. Cette torpille se compose de plusieurs cylindres (pouvant être reliés entre eux) de 1,5 mètres de long et de 5 centimètres de diamètres chacun constitués de 3,85 kilogrammes de TNT.

    Employé le 6 juin 1944 par les unités du génie sur les plages et à proximité des installations défensives allemandes afin de créer des brèches dans les très nombreux réseaux de barbelés mis en place par les Allemands, le bangalore est immortalisé par les deux films Le Jour le plus long et Il faut sauver le soldat Ryan.

    Aujourd’hui, le bangalore est toujours employé en version modifiée par de nombreuses armées à travers le monde.


    Pays utilisateur : Etats-Unis d’Amérique

    Diamètre : 50 mm
    Longueur : 1500 mm
    Masse : 6 kg

    Rayon d’action : 200 m
    Diamètre efficace d’action : 3 m

    Explosif : 3,85 kg de TNT

    Mise de feu : détonateur électrique
    musette tap
    musette tap

    Messages : 25
    Points : 4592
    Réputation : 32
    Date d'inscription : 02/05/2017
    Age : 60
    Localisation : Poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Bangalore, vous avez dit Bangalore. :: Commentaires

    Anonymous

    Message le Ven 7 Juin - 21:14 par Blu

    Merci pour ces éclaircissements musette tap.
    Ces anglais ont de l'imagination. Mais les russes également si j'en crois ce dessin repris sur la vidéo qui suit.
    Bangalore, vous avez dit Bangalore. Bangal10

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum