Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» PHOTO : Vannes
Bérets verts et zone rouge de M. Goya Icon_minitimeHier à 19:20 par LANG

» PHOTO : Se casser la tête pourquoi ?
Bérets verts et zone rouge de M. Goya Icon_minitimeHier à 18:46 par Invité

» Témoignage. De Gaulle, petite et grande histoire ?
Bérets verts et zone rouge de M. Goya Icon_minitimeJeu 12 Sep - 11:43 par LANG

» 12 septembre 1943 : Skorzeny et Mussolini
Bérets verts et zone rouge de M. Goya Icon_minitimeJeu 12 Sep - 10:53 par LANG

» Ce jour-là : 11 septembre 1917 Guynemer
Bérets verts et zone rouge de M. Goya Icon_minitimeMer 11 Sep - 9:21 par jojo27

» Vous connaissez ces lieux : Jean Pierre !
Bérets verts et zone rouge de M. Goya Icon_minitimeMer 11 Sep - 9:17 par jojo27

» 8 septembre 1855 : « J’y suis, j’y reste ! »
Bérets verts et zone rouge de M. Goya Icon_minitimeDim 8 Sep - 12:10 par LANG

» LA JEEP
Bérets verts et zone rouge de M. Goya Icon_minitimeSam 7 Sep - 20:49 par Invité

» PHOTO : le meilleur ami de l'homme
Bérets verts et zone rouge de M. Goya Icon_minitimeSam 7 Sep - 19:35 par Invité

Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mai - 10:19

    Bérets verts et zone rouge de M. Goya

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    15052019

    Message 

    Bérets verts et zone rouge de M. Goya Empty Bérets verts et zone rouge de M. Goya




    Michel Goya 13 mai 2019-05-15

    Bérets verts et zone rouge de M. Goya Comman19


    Les Français ne dorment libres et en sécurité que parce que certains d’entre eux veillent sur le rempart.
    Il y a parmi nous des hommes et des femmes qui ont accepté la vie difficile de ceux qui approchent volontairement la mort, à la fois reçue et donnée, afin de servir la patrie et de la défendre dans son entier comme dans ses parties, y compris les plus petites.

    On l’oublie parfois, notamment lorsqu’il faut voter les budgets, mais la mission première de l’État, dépositaire de la force légitime, n’est pas de faire plaisir aux uns et aux autres mais de protéger tout le monde. Et quand on dit tout le monde cela inclut aussi les imprudents et les inconscients, adeptes du ski hors-piste ou d’acrobaties diverses, qui mettent en danger leur vie ainsi que par voie de conséquence celle de ceux qui viennent à leur secours.
    Cela arrive tout le temps, c’est inévitable et peut-être même heureux. Les imprudents ne sont désignés ainsi que lorsqu’ils sont en difficulté, lorsqu’ils réussissent ils peuvent même passer pour audacieux. Je préfère pour ma part vivre dans une société où on va seul en mer, on escalade des montagnes et on tente des choses même stupides plutôt qu’une société de précaution partout. De fait, ces risques n’engagent quand même très largement que ceux qui provoquent ce qui constitue des accidents.
    Ceux qui par leur imprudence font le jeu d’un ennemi méritent une mention spéciale, car ce faisant ils engagent bien plus que leur propre vie.
    Nous sommes en guerre, non pas «contre le terrorisme», expression stupide, mais contre des organisations politiques armées qui nous veulent du mal. Ce n’est pas une guerre en dentelles qui ne concernerait que les princes et leurs mercenaires. Tout le monde y constitue une cible potentielle.
    Tout le monde devrait donc se sentir concerné à plus forte raison lorsqu’on s’approche des zones de présence de cet ennemi….

    On lira avec intérêt la suite de l’article sur le site de l’auteur :ICI  
    Avec ce dernier paragraphe :

    Ces combattants rapprochés, ceux qui échangent le risque pour eux contre la vie pour les autres, ceux qui acceptent de pénétrer volontairement dans une bulle de violence au plus près de nos ennemis, sont un trésor. Comme l’air qu’on respire sans le voir, les nations ne survivent pas très longtemps sans eux. En même temps, ils n’ont jamais été aussi peu nombreux par rapport à la population qu’ils protègent.
    Ils devraient donc faire l’objet de toutes les attentions.
    Ce n’est pas toujours le cas.
    À tout le moins, reconnaissons-les et pas seulement ceux qui tombent. Depuis une dizaine d’années, on honore ceux qui meurent au service de la France. C’est heureux et il n’était que temps.
    Il est peut-être temps de considérer maintenant ceux qui tuent pour la France, sont toujours là et recommenceront demain s’il le faut.
    Les Français sont désormais capables de citer le nom de héros morts, il serait bon qu’ils connaissent aussi le nom de héros qui vivent parmi eux.
    LANG
    LANG
    MODÉRATEUR / EXPERT
    MODÉRATEUR / EXPERT

    Messages : 333
    Points : 2458
    Réputation : 441
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    - Sujets similaires
    Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum