Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 18 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 16 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    verduyn

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mai - 10:19

    le 61e Régiment d’Artillerie reçoit un nouvel insigne de béret

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    le 61e Régiment d’Artillerie reçoit un nouvel insigne de béret Empty le 61e Régiment d’Artillerie reçoit un nouvel insigne de béret

    Message par tarmac


    Dans l’attente de ses drones Patroller, le 61e Régiment d’Artillerie reçoit un nouvel insigne de béret


    le 61e Régiment d’Artillerie reçoit un nouvel insigne de béret Insi10


    Malgré son appellation, cela fait longtemps que le 61e Régiment d’Artillerie [RA] a remisé ses canons pour des drones tactiques, des Sperwer, en l’occurrence. Seul régiment de renseignement d’origine image de l’armée de Terre, il se compose de 8 batteries, dont 4 de drones, 1 de traitement et de diffusion du renseignement, 1 de maintenance, 1 de commandement et de logistique et 1 de réserve.

    Avec les livraisons des premiers drones Patroller, les capacités du 61e RA feront un bon en avant significatif. D’autant plus que ces appareils seront potentiellement armés, comme l’a indiqué la ministre des Armées, Florence Parly, en novembre 2017, lors d’une audition parlementaire.

    En effet, les performances du Patroller sont sans commune mesure avec les actuels Sperwer, ces appareils pouvant emporter une charge de renseignement multi-capteurs de plus de 250 kg et assurer des vols d’une durée pouvant aller jusqu’à 20 heures et à une altitude de 20.000 pieds.

    Sur les plans des traditions, les militaires du 61e RA portent l’insigne de leur arme d’appartenance sur leur béret, c’est à dire un missile [qui a remplacé, dans les années 1960, la grenade] posé sur deux bombardes en sautoir. Mais ce ne sera plus le cas bientôt.

    En effet, via la page Facebook du régiment, on apprend que le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], le général Jean-Pierre Bosser, a décidé la création d’un nouvel insigne de béret et de tricorne. Et ce dernier vient d’être homologué par le Service historique de la Défense.

    Les bombardes en sautoir sont toujours présentes afin de rappeler l’arme d’origine du 61e RA. Mais il a été ajouté deux ailes, en référence à sa « dimension aérienne », ainsi qu’une étoile pour symboliser le « contact » et le « renseignement ».

    Les ailes et l’étoile à cinq branches d’or composent également l’insigne de béret de l’Aviation légère de l’armée de Terre [ALAT]… mais la symbolique en est différente [« l’étoile nous guide, les ailes nous portent »].

    Quoi qu’il en soit, ce nouvel insigne « marie passé, présent et avenir. Il reconnait donc la singularité du Premier de la Fourragère, ce que sont les Diables Noirs et ce qu’ils apportent aux autres. Il incarne aussi la transformation avec le renouvellement de tous les systèmes qui renforcent les compétences aéronautiques, ré introduisent des métiers de l’appui-feux et consolident le socle renseignement », explique le 61e RA, qui annonce qu’il sera « très prochainement arboré sur les coiffures. »



    OPEX360
    tarmac
    tarmac

    Messages : 58
    Points : 4693
    Réputation : 54
    Date d'inscription : 28/04/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum