Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Novembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 29 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 28 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov 2019 - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 225 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Spduvar

    Nos membres ont posté un total de 2604 messages dans 940 sujets

    général JEANNOU LACAZE

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    général JEANNOU LACAZE Empty général JEANNOU LACAZE

    Message par locatelli

    Général Jeannou LACAZE

    Fils d'une Annamite d'origine chinoise et d'un fonctionnaire colonial, Jeannou Lacaze, qui est né le 11 février 1924 à Hué au Vietnam, doit son prénom à une erreur d'état-civil. Il est rapatrié très jeune dans la région bordelaise, pour suivre son père, rappelé en métropole.
    Révolté par la défaite de juin 1940, il décide très tôt d'embrasser la carrière militaire pour servir la nation. Après avoir appartenu à un maquis de résistants, il est affecté en 1944 au 78ème régiment d'infanterie, avec le grade d'aspirant. Puis il intègre Saint-Cyr et choisit la Légion étrangère où il se révèle un chef atypique, impressionnant et charismatique.
    Grièvement blessé en 1948 en Indochine, où il a espéré retrouver sa mère, puis volontaire pour un deuxième séjour de1949 à 1951, il sert ensuite notamment au Maroc puis en Algérie.
    En 1969, chef de corps du 2ème Régiment Étranger de Parachutistes (REP), il conduit celui-ci au Tchad lors de l'intervention française.
    Deux ans plus tard, Jeannou Lacaze devient directeur du secteur "recherches" au Service de Documentation Extérieure et de Contre-Espionnage (SDECE), devenu Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) en 1982. Il est le premier officier des services secrets à obtenir les étoiles de général.
    général JEANNOU LACAZE Gjlaca10

    En 1978, le 2e REP, qui fait partie de la 11eme division de parachutistes qu'il commande, est choisi par le président Giscard d’Estaing pour sauter sur Kolwezi au Zaïre et évacuer les étrangers après l'invasion de la ville par les ex-gendarmes katangais.
    Nommé chef d'Etat-major des armées en 1981, il est maintenu à son poste après l'élection de François Mitterrand. Atteint par la limite d'âge en 1985, il se voit confier un poste, créé spécialement pour lui, de conseiller spécial du ministre de la Défense pour les relations militaires avec les pays africains. Devenu député européen, il siègera jusqu'en 1994.

    Grand officier de la Légion d’Honneur et de l'Ordre National du mérite, le général Jeannou Lacaze a été cité six fois dont une à l'ordre de l'armée.
    Il est également titulaire des décorations suivantes :
    • Croix de guerre des Théâtres d’Opération Extérieures
    • Croix de la valeur militaire
    • Médaille coloniale Extrême Orient
    • Médaille commémorative Extrême Orient
    • Médaille commémorative AFN
    • Médaille d'Outre Mer avec agrafe Liban
    • Médaille d'Outre Mer avec agrafe Tchad.

    Jeannou Lacaze est par ailleurs l'auteur du livre paru en 1991, " Le président et le champignon", où il expose sa conception de la défense de la France, après la chute du communisme.
    Le général Jeannou Lacaze, ancien chef d'état-major des armées, surnommé le "Sphinx" pour sa réserve légendaire et son caractère énigmatique, est décédé en août 2005 à l'âge de 81 ans.
    locatelli
    locatelli

    Messages : 51
    Points : 4885
    Réputation : 99
    Date d'inscription : 01/05/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum