Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Août 2019

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 14 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mai - 10:19

    hommage de la nation au médecin des armées Marc Laycuras

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    07042019

    Message 

    hommage de la nation au médecin des armées Marc Laycuras Empty hommage de la nation au médecin des armées Marc Laycuras





    Lundi 08 avril 2019 à 17h.

    une cérémonie publique d’hommage de la nation au médecin des armées Marc Laycuras, mort pour la France le 2 avril 2019 au Mali, se tiendra dans la cour d'honneur de l'hôtel national des Invalides, et sera présidée par la ministre des Armées, Florence Parly.

    Accueil du public entre 16h et 16h30 au 129 rue de Grenelle, 75007.


    hommage de la nation au médecin des armées Marc Laycuras Ml11

    _________________
    Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'on fait.
    WILLIS
    WILLIS
    Admin
    Admin

    Messages : 151
    Points : 4858
    Réputation : 129
    Date d'inscription : 21/04/2017

    http://www.campidron.fr

    Revenir en haut Aller en bas

    - Sujets similaires
    Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    hommage de la nation au médecin des armées Marc Laycuras :: Commentaires

    Anonymous

    Message le Dim 7 Avr - 22:25 par Merlinsky


    Un médecin militaire français a été tué mardi 2 avril 2019 au Mali à la suite « du déclenchement d’un engin explosif improvisé » au passage de son véhicule blindé, lors d’une opération de lutte « contre les groupes armés terroristes », ont annoncé la présidence française et l’état-major des Armées. Le capitaine Marc Laycuras, 30 ans, a été victime d’un engin explosif « improvisé » qui s’est déclenché au passage de son véhicule blindé.

    « Il y a eu une détonation au passage d’un VAB (Véhicule de l’Avant Blindé). Deux militaires blessés ont immédiatement été pris en charge et transférés par un hélicoptère Caïman », indique le porte-parole de l’état-major. Grièvement blessé, le jeune officier a succombé à ses blessures. L’état de l’autre militaire n’inspire en revanche « pas d’inquiétude », précise l’état-major. Au moment de l’explosion, dans le secteur, « aucun ennemi, aucune présence particulière n’ont été décelés ».

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum