Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Requiem pour Dien Bien Phu
Largo House Icon_minitimeHier à 20:19 par Invité

» Ce jour-là : Un 14, un défilé
Largo House Icon_minitimeHier à 18:51 par Invité

» Le Tata de Chasselay
Largo House Icon_minitimeSam 11 Juil - 19:31 par CASTOR2

» Une vaste base allemande mise au jour près de Caen
Largo House Icon_minitimeSam 11 Juil - 9:08 par tarmac

» 10 juillet 1943, opération Husky
Largo House Icon_minitimeVen 10 Juil - 20:28 par Invité

» FNAP : collecte de sang du 14 juillet
Largo House Icon_minitimeVen 10 Juil - 16:45 par Blu

» 17 juillet 2019
Largo House Icon_minitimeVen 10 Juil - 8:43 par vent du sud

» Ouvrez le ban !
Largo House Icon_minitimeJeu 9 Juil - 22:00 par LANG

» radicalisation islamiste
Largo House Icon_minitimeJeu 9 Juil - 21:13 par Invité

Juillet 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 1 Moteur de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 372 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est sauze

    Nos membres ont posté un total de 4505 messages dans 1575 sujets

    Largo House

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Largo House Empty Largo House

    Message par Alcide le Dim 13 Jan - 8:14

    Ils constituaient l'élite de l'armée polonaise pendant la seconde guerre mondiale. Leurs compétences étaient le résultat d'une formation impitoyable. Peu purent la surmonter. Les plus endurcis réussirent à devenir de véritables machines à tuer des Allemands.

    Au début de la formation de la brigade de parachutistes, ses rangs comptaient tant de jeunes de 18 ans que de sérieux quinquagénaires.
    Comme il est facile de le deviner, leur forme physique était à un niveau radicalement différent. Il n’est donc pas étonnant que le personnel d’entraînement de la brigade ait mis autant d’accent sur l’amélioration de la condition physique des candidats.
    À ces fins, un infâme parcours d'obstacles spécial appelé "le bosquet de singe" fut créé.

    Une salle de torture en plein air


    Elle fut édifiée sur le terrain du domaine écossais de Largo House, situé dans la zone de stationnement de l'unité. L'idée même de sa création est née dans la tête des officiers de la formation polonaise, lesquels financèrent largement de leurs deniers personnels cette véritable salle de torture en plein air.
    Le défi posé par les casse-cou nouvellement arrivés était déjà mis en évidence par l’inscription placée au-dessus de la porte: "À la recherche de la mort, entre  un instant"
    Alors, à quoi ressemblait le "bosquet de singe"?
    Nous pouvons le découvrir en lisant le rapport de l’aspirant Władysław Gołębiowski:

    "Quand tout ce qui était nécessaire pour s’estropier était en place, le premier groupe de candidats au suicide était lâché. [...] Ils commençaient par sauter d’une hauteur e 50 à 80 cm du tronc d’un arbre abattu par la tempête. Le tronc d'arbre était rond et tout  homme dans la cinquantaine avait du mal à s’y maintenir en équilibre sur une planche plate clouée à la verticale. Pour des raisons de sécurité, la terre était amollie pour les sauts.
    Après le saut, les braves marchaient sur un soi-disant trapèze. C'était une balançoire suspendue à la branche d'un vieux chêne couché, destinée à ramollir une certaine « partie molle du corps »". Ceux qui avaient peur de se balancer le payaient parfois d’une cheville fracturée. Puis, marcher sur des poteaux [...]. Quelques mouvements d'équilibristes en battant l'air des deux mains, rester un instant debout sur un poteau, sans parler d’en parcourir toute la longueur.
    Chacun son tour, s'il vous plaît, la haie!
    À trois mètres de haut. "Une, deux, de l'autre côté", ordonnent les instructeurs. C'était beau, mais pour un vétéran, c'est un vrai mur de lamentations. [...]
    Pour tourmenter davantage le candidat, un mur a été édifié avec une fenêtre au travers de laquelle il fallait plonger l’un après l’autre. Et puis, au bar, au-dessus de la rivière, ramper dans la boue, franchir une barre transversale glissante.
    En cas d’échec, garantie d’un bain dans le cours d’eau.

    À suivre ...
    Alcide
    Alcide

    Messages : 13
    Points : 5846
    Réputation : 25
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 74
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Largo House Empty Re: Largo House

    Message par LANG le Dim 13 Jan - 18:59

    "À la recherche de la mort, entre  un instant"

    Une sacrée invitation pour les "candidats au suicide"...
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 749
    Points : 16829
    Réputation : 7157
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Largo House Empty Re: Largo House

    Message par Alcide le Dim 13 Jan - 19:57

    LANG a écrit:"À la recherche de la mort, entre  un instant"
    Une sacrée invitation pour les "candidats au suicide"...
    En polonais dans le texte : "Szukasz śmierci, wstąp na chwilę"

    _________________
    "Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
    (Maréchal Piłsudski)
    Alcide
    Alcide

    Messages : 13
    Points : 5846
    Réputation : 25
    Date d'inscription : 10/12/2018
    Age : 74
    Localisation : 94170

    https://chezalcide.wordpress.com/

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum