Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Défiler au pas lent
Plaine ou plateau ? Icon_minitimeHier à 23:48 par salamandre

» Quel futur pour notre univers ?
Plaine ou plateau ? Icon_minitimeHier à 21:17 par LANG

» Une lettre de Saint-Exupéry
Plaine ou plateau ? Icon_minitimeHier à 20:57 par Jean

» Drapeau blanc.
Plaine ou plateau ? Icon_minitimeHier à 20:24 par suspente

» un 30 février
Plaine ou plateau ? Icon_minitimeHier à 8:51 par junker

» Le parapluie du Major Digby
Plaine ou plateau ? Icon_minitimeHier à 8:36 par junker

» Le saviez-vous : Rintintin chien de guerre.
Plaine ou plateau ? Icon_minitimeDim 28 Fév - 12:39 par Invité

» lieutenant-colonel Bastien-Thiry
Plaine ou plateau ? Icon_minitimeSam 27 Fév - 12:41 par patrouille de nuit

» Le père JEGO
Plaine ou plateau ? Icon_minitimeSam 27 Fév - 12:38 par LOUSTIC

Mars 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 1 Moteur de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 479 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est POUPARDIN

    Nos membres ont posté un total de 5224 messages dans 1838 sujets

    Plaine ou plateau ?

    Aller en bas

    Plaine ou plateau ? Empty Plaine ou plateau ?

    Message par LANG Mer 17 Fév - 21:24

    Quelques mots à lire, en passant...
    En passant rapidement.

    Covid 19 ?
    On n’arrête pas de nous dire que nous sommes sur une plateforme.
    La courbe ascendante est en légère baisse ce qui fait que nous sommes sur une surface plane…
    Au fait, sur un plateau ou dans une morne plaine ?
    « Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! morne plaine ! »
    (V. Hugo)
     
    « Plaine, ma plaine
    Plaine, ô mon immense plaine… »
    (chanté par Armand Mestral.)
     
    Je crois que nous ne sommes pas dans la plaine.
    Sinon, on entendrait de partout éclater ce chant que plus personne ne chante car contraire à l’esprit d’aujourd’hui :
    « Les Gaulois sont dans la plaine, les Gaulois… »
    Aujourd’hui, nos ancêtres ne sont plus les gaulois aux yeux bleus…
    On se demande d’ailleurs si nous avons des ancêtres…

    Nous ne sommes pas dans la plaine.
    Comme je suis de nature optimiste, je dirais que nous sommes sur un plateau.
    Un plateau ?
    Mais alors tout est différent.
    Nous sommes à Pratzen !
    « Soldats, je suis content de vous ! »...
     
    Toute cette « entrée » pour vous proposer ces lignes d’un autre temps. Des lignes que tout le monde (ou presque), aujourd’hui, aurait peur de proclamer haut et fort.
    Peur oui…
    Et même peur d’écouter…
    Imaginez un peu quelqu’un monter à la tribune de l’assemblée ou assis face à JC Bourdin et faire cette proclamation :
       
    « Soldats, je suis content de vous !
    Vous avez à la journée d'Austerlitz justifié tout ce que j'attendais de votre intrépidité. Vous avez décoré vos aigles d'une immortelle gloire. Une armée de 100 000 hommes commandée par les Empereurs de Russie et d'Autriche a été en moins de quatre heures ou coupée ou dispersée. Ce qui a échappé à votre fer s'est noyé dans les lacs. 40 drapeaux et les étendards de la Garde Impériale de Russie, 120 pièces de canons, 20 généraux et plus de 30 000 prisonniers sont les résultats de cette journée à jamais célèbre. Cette infanterie tant vantée, en nombre si supérieur, n'a pas résisté à votre choc. Et désormais vous n'avez plus de rivaux à redouter.
    Ainsi en deux mois, cette troisième coalition a été dissoute et vaincue; la paix ne peut plus être éloignée. Mais comme je l'ai promis à mon peuple avant de passer le Rhin, je ne ferai qu'une paix qui vous donne des garanties et assure des récompenses à nos Alliés.
    Soldats, lorsque le peuple français plaça sur ma tête la couronne impériale, je me confiais à vous pour la maintenir toujours dans ce haut état de gloire qui seul pouvait lui donner un prix à nos yeux. Mais, dans le même moment, mes ennemis ne pensaient qu'à la détruire et l'avilir.
    Et cette couronne de fer conquise par le sang de tant de Français, ils voulaient m'obliger à la placer sur la tête de nos plus cruels ennemis, projet téméraire et insensé que le jour même de l'anniversaire du couronnement de votre Empereur vous avez anéanti et confondu.
    Vous leur avez appris qu'il était plus facile de vous braver et de vous menacer que de vous vaincre.
    Soldats, lorsque tout ce qui est nécessaire pour assurer le bonheur et la prospérité de votre Patrie sera accompli, je vous ramènerai en France. Là, vous serez l'objet de mes plus tendres sollicitudes. Mon peuple vous recevra avec joie et il vous suffira de dire "J'étais à la bataille d'Austerlitz" pour qu'on vous réponde "Voilà un brave !". »
    (Napoléon le 3 décembre 1805 au matin).
     
    Aujourd’hui, plus personne ne peut dire « J’étais à la bataille d’Austerlitz ».
    Qui, d’ailleurs, sait encore qu’Austerlitz était à côté du plateau de Pratzen.
    Alors, vous comprenez quand j’entends parler de plateau, je me demande où sont passés les braves…
     Et, sans illusions, je lis ces quelques vers d'un autre temps pour me rapprocher de la Garde Impériale...


    « Allons ! faites donner la garde ! » cria-t-il.
    Et, lanciers, grenadiers aux guêtres de coutil,
    Dragons que Rome eût pris pour des légionnaires,
    Cuirassiers, canonniers qui traînaient des tonnerres,
    Portant le noir colback ou le casque poli,
    Tous, ceux de Friedland et ceux de Rivoli,
    Comprenant qu’ils allaient mourir dans cette fête,
    Saluèrent leur dieu, debout dans la tempête.
    Leur bouche, d’un seul cri, dit : vive l’empereur !
    Puis, à pas lents, musique en tête, sans fureur,
    Tranquille, souriant à la mitraille anglaise,
    La garde impériale entra dans la fournaise….

     V. Hugo L’expiation.


    Dernière édition par LANG le Jeu 18 Fév - 11:57, édité 1 fois
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 922
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Plaine ou plateau ? Empty Plaine ou plateau

    Message par Hubert DENYS Jeu 18 Fév - 11:55

    Il y a erreur quand à la chanson "Plaine, ma plaine qui est un des chants soviétiques chanté par l’Armée rouge. C'est d'ailleurs celle-ci qui a fait connaître le chant et l'a popularisé.
    Le thème musical a été composé en 1934 par Lev Knipper pour la partie chorale de sa quatrième symphonie "Poème aux jeunes soldats".
    Les paroles sont de Viktor Goussev. Devant l'enthousiasme déclenché par la partie chorale de la symphonie ,le chant a été dissocié pour former Plaine, ma plaine.
    Une version française, sur des paroles de Francis Blanche, a été chantée par Armand Mestral puis reprise par les Compagnons de la chanson et par John William.
    Cette chanson a également été reprise en arabe par Fairuz, sous le titre Kanou Ya Habibi en 1974. , ma plaine

    _________________
    La guerre ne crée que des cimetières. Dans ces cimetières il n'y a pas d'ennemis, seuls des braves reposent
    Ho Chi Minh
    Hubert DENYS
    Hubert DENYS
    EXPERT
    EXPERT

    Messages : 141
    Date d'inscription : 12/04/2020
    Age : 73
    Localisation : L'Aiguillon sur mer (85460)

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum