Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» LA MARSEILLAISE
Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Icon_minitimeHier à 18:23 par Opus28240

» Cachez ce soldat, que je ne saurais voir.
Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Icon_minitimeHier à 11:35 par compagnie tournante

» Sommes-nous prêt pour un conflit majeur ?
Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Icon_minitimeHier à 9:09 par CASTOR2

» Ce jour-là. 25 février 1948 Le coup de Prague
Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Icon_minitimeMer 24 Fév - 21:17 par Blu

» Pierre DECKEUR
Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Icon_minitimeMer 24 Fév - 20:37 par 66-2B

» Une devise "Par le ciel, pour servir"
Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Icon_minitimeMer 24 Fév - 17:08 par Jean

» 10 juillet 1943, opération Husky
Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Icon_minitimeMer 24 Fév - 17:01 par FOUQUET65

» Mali. Vidéo sur Takuba
Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Icon_minitimeMer 24 Fév - 9:04 par Kuiper

» 20 juillet 1969
Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Icon_minitimeMar 23 Fév - 22:34 par Blu

Février 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 20 Invités :: 1 Moteur de recherche

    Hubert DENYS

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 506 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est POUPARDIN

    Nos membres ont posté un total de 5787 messages dans 1916 sujets

    Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février

    Aller en bas

    Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Empty Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février

    Message par CASTOR2 Ven 5 Fév - 19:32

    Point de situation des opérations du 28 janvier au 4 février.



    05/02/2021Site défensegouv
    Point de situation des opérations du 28 janvier au 4 février (defense.gouv.fr)


    Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février B810


    L’opération ECLIPSE : une opération d’ampleur, un haut niveau d’intégration au sol et dans les airs, du commandement à la conduite des opérations
    Du 2 janvier au 3 février 2021, une opération militaire conjointe d’ampleur a été conduite dans la région dite des trois frontières. Engageant la Force Barkhane, les Forces armées maliennes (FAMa), les forces armées burkinabè et nigériennes, des éléments de la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5 Sahel), cette opération, baptisée ECLIPSE, avait un objectif triple :
    -         lutter contre les Groupes armés terroristes (GAT) dans leurs zones refuges du Gourma et des trois frontières :
    -         poursuivre le processus de Sahélisation des opérations en engageant des unités mixées et en déployant un poste de commandement avancé multinational ;
    -         desserrer l’étau sur la RN16 qui relie Gao à Gossi en passant par Hombori, et alléger indirectement la pression sur le centre du Mali.

    Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février B110

    Une opération conjointe majeure d’un mois dans la zone des trois frontières
    À l’instar de l’opération BOURRASQUE conduite en octobre 2020, l’opération ECLIPSE a, elle aussi, vu l’engagement de plus de 3400 militaires dont 1500 Français et 1900 partenaires dont 900 Burkinabés, 850 Maliens et 150 Nigériens.
     
    Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février B710

    Renseignée et appuyée non seulement par des aéronefs français, mais aussi des armées du Sahel et alliées (américains, britanniques), cette force a opéré pendant un mois dans une zone de 400 kilomètres de front pour 200 kilomètres de profondeur à cheval sur plusieurs frontières. Fort de près de 500 véhicules et d’hélicoptères de manœuvre et d’aéronefs de transport tactique, elle a fait preuve d’une grande mobilité, permettant ainsi de surprendre l’ennemi et de ne lui laisser aucun répit.

    Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février B410

    Côté français, la Force Barkhane a engagé les Groupements tactiques désert (GTD) Lamy et Conti, les hélicoptères de manœuvre et d’attaque du Groupement tactique désert aérocombat (GTD-A) Hombori, le Groupement Commando, et sa composante aérienne. Durant ce mois, les avions de la Force Barkhane dont les 7 Mirage 2000D et 2000C, les 3 drones Reaper,  un A400M Atlas, un C 130J ont totalisé près de 600 heures de vol, permettant de collecter et diffuser du renseignement, d’appuyer les troupes au sol, de conduire des frappes, mais également de ravitailler différentes unités.
    Le GTD Lamy en opération avec le 33e RCP dans la région d’Hombori
    Dans un secteur situé entre Hombori et Boulikessi, le GTD Lamy a opéré avec trois compagnies maliennes du 33e Régiment de commandos parachutistes (RCP) et du 62e Régiment d’infanterie (RI), compagnies avec lesquels il s’était entraîné au mois de décembre sur le camp malien d’Hombori. Cet entraînement visait une meilleure intégration de ces unités dans le partenariat de combat. En frères d’armes, ils ont appris à manœuvrer ensemble, en associant étroitement les unités françaises et maliennes pour la recherche de la meilleure efficacité tactique.

    Le GTD Conti avec la FC G5 Sahel à la frontière malo-burkinabé
     
    Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février B210

    Le GTD Conti a, pour sa part, opéré avec la FC G5 Sahel. Dans ses opérations de reconnaissance, il a intégré à sa manœuvre quatre Éléments tactiques interarmes (ETIA) malien, nigérien et burkinabé, et une section malienne des Forces armées reconstituées (FAR).
     
         Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février B310   
     
    La TF Takuba poursuit ses opérations conformément à sa feuille de route
     
    Pendant l’opération ECLIPSE, les deux Task Group (TG) de la Task Force Takuba ont poursuivi leurs opérations conformément à la feuille de route fixée.
     
    Le TG1 franco-estonien pleinement opérationnel depuis quelques mois a accompagné l’Unité légère de reconnaissance et d’intervention (ULRI) n°4 malienne, harcelant les GAT et leur déniant toute capacité d’infiltration de part et d’autre du fleuve Niger notamment dans la région d’Ansongo.
     
    Dès le début de l’opération, la Task unit (TU) française du TG2 a entamé le partenariat opérationnel avec l’ULRI malienne n°2. L’arrivée de militaires tchèque a permis d’accélérer le processus de montée en puissance de cette ULRI.
     
    Un commandement interallié au plus près des opérations qui fait ses preuves.
    À l’image de l’opération BOURRASQUE, le commandement opératif d’ECLIPSE a été conduit depuis un Poste de commandement avancé (PCA) armé par une quarantaine de militaires dont un tiers étaient des officiers sahéliens ou américains. Situé au plus près des unités, sur la Plateforme opérationnelle désert (PfOD) de Gao, ce PCA a démontré toute son efficacité dans la conduite et la coordination des opérations, garantissant une très grande agilité opérationnelle. ECLIPSE a ainsi permis de consolider le concept de PC avant interarmées et interalliés de niveau opératif.

    Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février Carte12


    Les résultats de l’opération
    Dès le début de l’opération ECLIPSE, l’ennemi a été bousculé et surpris par la rapidité de l’intervention, notamment lors des infiltrations de nuit. Face à la puissance des unités engagées, il a préféré rompre le contact en abandonnant sur place de nombreuses ressources logistiques. Il s’est alors lancé dans des actions indirectes comme la pose d’engins explosifs improvisés ou l’utilisation d’un véhicule suicide (attaque déjouée du 8 janvier contre un convoi de la force).
     
    ECLIPSE, tout en portant de rudes coups à l’ennemi dans le Gourma, démontre encore la capacité de Barkhane à entraîner les forces partenaires, sahéliennes et alliées de façon coordonnée et pérenne.
     
    En un mois d’opérations, ce sont ainsi un grand nombre GAT qui auront été neutralisés et de très nombreuses ressources qui auront été saisies.
     
    Barkhane. Opérations du 28 janvier au 4 février B100010



    Bilans de l’opération Barkhane depuis le 1er janvier 2020


    Avant de détailler le bilan de l’opération ECLIPSE, je tiens à présenter en quelques chiffres, des résultats de l’opération BARKHANE en 2020. Loin de refléter tout ce qui a pu être accompli au cours de l’année, ils permettent de donner quelques ordres de grandeur.
     
    Tout d’abord, dans le domaine de la lutte contre les GAT, au cours de l’année écoulée, ce sont 128 actions de combat, soit un peu plus d’une action tous les trois jours, qui ont été menées par la Force Barkhane. C’est 23 de plus que l’an passé. Outre la neutralisation de très nombreux GAT, ces actions de combat ont permis de saisir ou détruire :
     
    -         493 armes légères d’infanterie ;
     
    -         39 armes collectives (mitrailleuses, mortiers...) ;
     
    -         14 lance-roquettes ;
     
    -         10 EEI ;
     
    -         86 composants d’EEI (mines, obus, roquettes, bidon d’explosif artisanal (home made explosive (HME)) ;
     
    -         25 pick-up ;
     
    -         717 motos ;
     
    -         608 équipements de communication.
     
    Concernant le partenariat de combat, 5000 militaires des forces partenaires ont été formés par leurs homologues français, portant le bilan depuis 2014 à 18 000. Ce réel effort de formation est à mettre en parallèle avec la physionomie des opérations qui sont conduites en Bande sahélo-saharienne. Aujourd’hui, en opération le volume des forces partenaires engagé est équivalent et même supérieur à celui de la Force Barkhane.
     
    Ces très bons résultats tant dans la lutte contre les GAT que dans la montée en puissance des forces armées partenaires sont la traduction de l’impulsion souhaitée lors du sommet de Pau l’année dernière.
     
    Enfin pour conclure sur ce bilan, il faut noter que le soutien de la Force Barkhane à la population se maintient à un haut niveau. À titre d’exemple, dans le domaine de l’aide médicale à la population, ce sont près de 400 soins divers qui sont prodigués chaque jour.
     
    Bilan de l’opération ÉCLIPSE
     
     Pour conclure sur ces bilans chiffrés, on peut relever pour l’opération ECLIPSE :
     
    -         la neutralisation de très nombreux GAT ;
     
    -         la saisie ou la destruction de :
     
    57 armes légères d’infanterie ;
    2 armes collectives (mitrailleuses);
    1 EEI ;
    4 éléments principaux d’EEI (mines, obus, bidons d’explosif artisanal (home made explosive (HME)) ;
    7 pick-up ;
    204 motos ;
    202 équipements de communication.


    Les FAMa appuyés par la Force Barkhane repousse une attaque de GAT à Boni
    Le mercredi 3 février, vers 06h locale, le camp militaire de Forces armées maliennes (FAMa) de Boni a été attaqué par près d’une centaine de terroristes circulant à motos et disposant d’un véhicule blindé de type CASSPIR. Compte tenu de l’ampleur de l’attaque et de la grande dimension du camp, les FAMa ont opéré un repli tactique. Des aéronefs de la Force Barkhane dont un drone et une patrouille de Mirage 2000 alors en vol ont été redirigés vers les abords de Boni. A leur arrivée sur zone, ils ont procédé à plusieurs frappes. Dans le même temps, une patrouille d’alerte de deux hélicoptères de reconnaissance et d’attaque Tigre a décollé pour se diriger vers la zone d’action. Les Tigre ont alors procédé à des tirs contre les Groupes armés terroristes.
     
    Cette action combinée de la Force Barkhane avec les FAMa a permis de neutraliser de nombreux GAT, de détruire 16 motos, mais également de réinvestir le camp militaire de Boni.
     
    Sorties air hebdomadaires (bilan du 27 janvier au 02 février inclus)
     
    Les avions de la Force Barkhane ont réalisé 91 sorties, parmi lesquelles 24 sorties chasse, 18 sorties ISR et 49 missions de transport ou de ravitaillement.
    CASTOR2
    CASTOR2
    Histoire et Mémoire
    Histoire et Mémoire

    Messages : 223
    Points : 16497
    Réputation : 7311
    Date d'inscription : 14/10/2019
    Age : 74
    Localisation : Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum