Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Janvier 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 1 Invisible et 30 Invités :: 1 Moteur de recherche

    66-2B, bretivert, Estrope, junker, vazimeli

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 479 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Subreville

    Nos membres ont posté un total de 5565 messages dans 1935 sujets

    Le temps…et l’arbre qui cache la forêt.

    Aller en bas

    Le temps…et l’arbre qui cache la forêt. Empty Le temps…et l’arbre qui cache la forêt.

    Message par LANG le Mer 6 Jan - 21:22

    Un capitaine vient de nous quitter.  Le capitaine Clédic.
    J’avais ce petit mot dans un coin de mon journal. Il avait peu de points communs avec le forum alors il attendait…
    Et puis avec ce départ, j’ai pensé que je pouvais le publier.
    Quelqu’un est parti après nous avoir donné de son temps et un peu d’espace…
    Il avait dit : "... Para ? C’est une école extraordinaire ! Être para, c’est avoir un petit plus par rapport à ce qu’on peut attendre de la vie. Et puis chez les paras, tout le monde passe par la même porte !»

    Respect.
    *************************************************



    Le temps et... l'arbre qui cache la forêt.
     
     
    J’ai vu cette photo sur le site du Figaro (*).

    Le temps…et l’arbre qui cache la forêt. Voeux10
     
    Un vieil homme regardait ce jeune homme maitre du temps…
    Maitre du temps…
    Et j’ai lu  un article qui commençait ainsi :
    « Henri Boutfol vit dans l'ancienne ferme qu'il exploitait avec son frère aujourd'hui décédé. Il y est né et n'a pas l'intention de partir du Faux-Perche, ce coin du département situé entre Beauce plate et Perche vallonné.
    Hormis pour sa salle de bain, avec douche italienne et chauffage électrique, il n'a pas cédé à la modernité. L'habitation ne comporte qu'une pièce à vivre et la cuisinière fonctionne au bois.
     Modeste, le monde d'Henri Boutfol compte un canapé et une table sur laquelle il mange et repasse consciencieusement les bandages posés chaque jour sur ses ulcères par les infirmières qui le visitent… »
     
    Cet homme regardait un maitre du temps.
    De quel temps ? Celui qui lui avait été donné.
    Donné par ce vieil homme. 
    Comme celui qui nous a été donné par nos anciens…
    Nos anciens. Ils sont encore là. Ils nous regardent.
    Certains regards ressemblent à celui de ce vieil homme…
    Sauter en parachute pour les SAS… à travers le trou du Lancaster. Les jambes dans le vide, le froid à travers le pantalon, les pensées ailleurs, plus loin…
    Pour les parachutés de la France Libre avec leurs chaussures basses…
     Ceux de DBP sans ventral pour retrouver ceux d’en bas… 
    Et ce soldat en béret rouge à Alger, écouteurs sur les oreilles qui regarde au loin…
    Au loin des ruines. Cette main serrée, au pied de cet immeuble du Liban…
    Ces regards bienveillants…
    Car ce sont des regards bienveillants. Ils nous parlent. Ils savent qu’ils n’ont pas sauté pour rien, qu’ils ne sont pas morts pour rien.
    Ils l’ont fait pour nous permettre d’avoir peur en avançant vers la porte.
    Pour avoir peur, il faut un peu d’espace et un peu de temps.
    Ils nous ont donné cet espace et ce temps…
    Cet homme derrière sa table, lui aussi, a donné un peu de son espace et de son temps.
    J’aime le désordre qui règne dans sa pièce, c’est celui de la liberté…
    Mais ne serait-ce pas l’arbre qui cache la forêt ?
    Car d’autres désordres arrivent à la surface de nos refus, de nos abandons.
    Ce gamin qui refuse le cours de son professeur. Cet autre qui ne veut pas prendre de douche avec des « incroyants » ou manger à la même table…
    Pourquoi leur avoir donné ce temps et cet espace ?
    Ce temps pour cracher sur les tombes.
    Cet espace pour s’agenouiller devant n’importe qui…
     
    Ill faudrait pouvoir reprendre son temps et son espace…
     
    (*)  La vie confinée, heureuse et libre d'Henri et Renée en Eure-et-Loir (lefigaro.fr)
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 941
    Points : 32320
    Réputation : 14958
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Le temps…et l’arbre qui cache la forêt. Empty Re: Le temps…et l’arbre qui cache la forêt.

    Message par junker le Jeu 7 Jan - 10:10

    Actuellement, c'est ce temps dont tu parles que l'on veut nous faire modifier, avec ce confinement souvent mortel, il nous reste que le temps de penser à notre passé si riche en histoires !!
    junker
    junker

    Messages : 445
    Points : 18630
    Réputation : 6452
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 84
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Le temps…et l’arbre qui cache la forêt. Empty Re: Le temps…et l’arbre qui cache la forêt.

    Message par 66-2B le Jeu 7 Jan - 15:40

    Délicieuses images de Henry et Renée...
    C'est réconfortant de voir encore des gens " qui ne boivent pas le sens du dernier vent à la mode " ...  Longue vie à Eux !

    Ils ont trouvé leur bonheur dans leur confinement naturel et perpétuel, mais simple et rassurant, laissant à l'excité le reste des tracas incombant à leur avide tache.  

    Souhaitons nous cette délectable sagesse , et à n'en point douter, les tranquillisants seront pour les autres...
    -----------------------------------------------------------------------------






    Dernière édition par 66-2B le Ven 8 Jan - 11:48, édité 1 fois
    66-2B
    66-2B

    Messages : 76
    Points : 6249
    Réputation : 2994
    Date d'inscription : 28/09/2020
    Age : 73
    Localisation : Auvergne

    Revenir en haut Aller en bas

    Le temps…et l’arbre qui cache la forêt. Empty Re: Le temps…et l’arbre qui cache la forêt.

    Message par 66-2B le Jeu 7 Jan - 15:50

    Ceux de DBP sans ventral pour retrouver ceux d’en bas…

    Rien d'équivalent pour résumer ce qu'était l'esprit Para de cette époque , ou l'esprit est devenu chevalier , emprunt de bravoure et d'abnégations ultimes ...
    66-2B
    66-2B

    Messages : 76
    Points : 6249
    Réputation : 2994
    Date d'inscription : 28/09/2020
    Age : 73
    Localisation : Auvergne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum