Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Défiler au pas lent
Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Icon_minitimeAujourd'hui à 11:54 par Opus28240

» Quel futur pour notre univers ?
Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Icon_minitimeAujourd'hui à 9:58 par 66-2B

» Une lettre de Saint-Exupéry
Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Icon_minitimeHier à 20:57 par Jean

» Drapeau blanc.
Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Icon_minitimeHier à 20:24 par Invité

» un 30 février
Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Icon_minitimeHier à 8:51 par junker

» Le parapluie du Major Digby
Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Icon_minitimeHier à 8:36 par junker

» Le saviez-vous : Rintintin chien de guerre.
Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Icon_minitimeDim 28 Fév - 12:39 par Invité

» lieutenant-colonel Bastien-Thiry
Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Icon_minitimeSam 27 Fév - 12:41 par Invité

» Le père JEGO
Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Icon_minitimeSam 27 Fév - 12:38 par Invité

Mars 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 32 Invités :: 1 Moteur de recherche

    amarante, Opus28240

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 467 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est POUPARDIN

    Nos membres ont posté un total de 5228 messages dans 1838 sujets

    Caporal-chef Julie 2ème RPIMa

    Aller en bas

    Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Empty Caporal-chef Julie 2ème RPIMa

    Message par Kuiper Sam 7 Nov - 12:40

    3 questions au caporal-chef Julie, parachutiste au 2e RPIMa
      
    Mise à jour : 06/11/2020
     
    Âgée de 29 ans, le caporal-chef Julie est engagée depuis 10 ans en tant que parachutiste dans l’armée de Terre. En 2018, elle rejoint les rangs du 2e régiment de parachutistes d’infanterie de Marine (2e RPIMa) de Saint-Pierre à La Réunion. Au travers de trois questions, le caporal-chef Julie nous raconte son expérience.
     
    Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Cap10

    Comment devient-on parachutiste ?
    Je me suis présentée au Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA) de Toulouse. Lors d’un entretien, j’ai mentionné être amatrice de sensations fortes. On m’a proposé de réaliser les sélections pour intégrer un régiment parachutiste.
    Suite à une série de tests physiques et psychotechniques, j’ai intégré un régiment de parachutistes pendant 6 mois dans lequel j’ai effectué « mes classes ».
    A l’issue, nous passons de nouveaux tests mais avec les standards « para ». Ils sont déterminants: une course de 8 kilomètres avec sac à dos dans un délai maximum de 50 minutes, 20 flexions de jambes, 8 pompes, 2 montées de cordes et pour finir 45 abdominaux, le tout à la suite.
     
    Après ces tests, j’ai rejoint l’école de transport des troupes aéroportées (ETAP) de Pau. Pendant 15 jours, nous y apprenons les bases du métier de parachutiste : comment sortir d’un avion, les différentes mesures de sécurité sous voile, l’atterrissage et la réintégration de notre parachute, ventral et dorsal.
    Les entraînements sportifs font également partie intégrante de notre quotidien, le tout en section ! Il est donc essentiel de rester opérationnel, il faut éviter les blessures et également contrôler son poids, car si nous sommes trop lourds ou trop légers cela peut être un motif d’inaptitude.
    Nos encadrants veillent constamment à la cohésion du groupe, encore plus lorsque nous sommes sur le terrain. Ils nous apprennent à compter et à veiller les uns sur les autres, surtout lors des sauts : un saut n’est jamais terminé tant que notre parachute n’est pas réintégré, chaque seconde est déterminante.
     
    Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Cap210
     
    Quelles sont les qualités nécessaires pour être parachutiste ?
    La première qualité, qui est à mon avis la plus importante, est d’avoir la vocation ! Il faut aimer ce que l’on fait !
    La deuxième qualité serait le contrôle car sauter à 400 mètres d’altitude n’est pas naturel. J’ai toujours l’appréhension du saut mais je garde le sourire et le contrôle pour ne pas me laisser envahir par un mauvais stress. Être “para” demande beaucoup de mental !
    L’entretien de sa condition physique est également déterminant car pendant un saut nous portons 45 kilos minimum (parachute + gaine) et le poids est le même pour tous, hommes ou femmes, donc il faut toujours être prêt.
    La disponibilité et la réactivité font également partie du métier, nous devons effectuer 6 sauts minimum par an.
     
     Caporal-chef Julie 2ème RPIMa Cap310

    Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le métier de parachutiste ?
    Sans hésiter : l’esprit de corps ! J’ai trouvé chez « les paras » une cohésion que personne ne peut casser, nous sommes tous frères d’arme et ma plus grande fierté est de faire partie de cette famille et de porter le béret rouge !
    Je trouve difficilement les mots pour exprimer ce que représente mon engagement mais je suis sûre que mes frères d’arme me comprendront.
     
    ***
     
    Le 2e RPIMa fait partie des 15 régiments situés en outre mer. Il a pour devise :“ne pas subir”.
     
     
    Source : Armée de Terre 2020
     
    ***********
     
    Et qu’aurions nous répondu à sa place ?
    Presque la même chose …
    Kuiper
    Kuiper

    Messages : 94
    Date d'inscription : 30/04/2020
    Age : 59
    Localisation : Nièvre

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum