Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 25 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 420 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est DOMINIQUE LE COMTE

    Nos membres ont posté un total de 5019 messages dans 1788 sujets

    Que pense « La Grande Muette » ?

    Aller en bas

    Que pense « La Grande Muette » ? Empty Que pense « La Grande Muette » ?

    Message par LANG le Sam 17 Oct - 19:39

    Libérations, décapitation.
    Oui, on ne sait pas ce que pense la « Grande Muette ».
    Mais, j’ai écouté derrière une porte…


    *****


    Je me suis réveillé.
     
    Un gars descendait du car.
    La consigne était claire, je me suis approché pour lui demander ses papiers.
    Il a mis un certain temps pour me présenter une feuille tamponnée.
    C’était un laissez-passer officiel, signé et contre signé par un organisme de Gao.
    Je n’ai pas réussi à lire les noms. Ni le sien, ni ceux des signataires.
    C’est alors que je l’ai vu mettre sa main à la poche.
    - Je suis revenu pour vous tuer !
    Une lame de couteau est passée devant mes yeux et j’ai cherché où se trouvait la gâchette de mon arme.
    Cela a duré un certain temps.
    Infini, horrible...
    -- Chef, chef ! Réveillez-vous c’est l’heure !
    J’étais sauvé. Ce n’était qu’un mauvais rêve.
    - Vous savez chef, il parait qu’ils ont libéré des djiadistes. On a intérêt à ouvrir l’œil, certains étaient du coin.
    Mes jambes étaient un peu raides. J’ai enfilé le gilet pare-balles et senti que ma barbe me grattait.
    Des types qu’on avait rendus aux Maliens pour faire preuve d’éthique. Officiellement c’est eux qui nous avaient demandé de venir. Alors, pour l’éthique on faisait des prisonniers que nos logeurs se chargeaient de remettre dans le droit chemin. Etat de Droit ce Mali… Et l’éthique à respecter pour ne pas neutraliser. Oui, mon cher, j’ai compris. C’est très simple : on maintient la pression pour que des types à moto n’aient plus d’essence et on neutralise. 
    Neutraliser c'est pour les infos. Vous voyez c’est comme à l’abattoir, on assomme d’abord. Nous on neutralise, eux ils tuent.  
    De temps en temps on ne neutralise pas on fait des prisonniers. 
    Au Mali, c’est comme chez nous, les prisonniers finissent par sortir. Mais là, ils sont sortis très vite.
    J’en étais arrivé à un niveau de réflexions désordonnées et idiotes, à la limite de l’insubordination. 
    Il était temps de repenser à la mission du groupe.  
    Machinalement j’ai appuyé sur le bouton du poste.
    Et c’est là que j’ai entendu les infos.
    On parlait d’un prof de la banlieue. 
    Eragny, un coin que je connaissais…
    Conflans et ses péniches, son marché au bord de la Seine…
    « Je suis revenu pour vous tuer ! » avait-il dit.
    Revenu, oui, c’est ça.
    Mon caporal avait raison, ils sont revenus… chez nous !
    Dehors, le Cougar a commencé à faire tourner ses pales.
    J’ai regardé la carte. L’objectif était dans  le Liptako Gourma du côté de Ménaka.
     Un coin pourri avec un poser de nuit toujours risqué.
    C’était loin de Conflans, loin de chez nous…
     
     
    NDLR : tout ceci est pure imagination. Toute ressemblance avec des faits réels serait un concours fortuit et irrecevable…
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 855
    Points : 25160
    Réputation : 11308
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum