Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 61 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 2 Invisibles et 54 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    JACQUES PINET, junker, landaburu, Noir4, vazimeli

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 425 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Assad

    Nos membres ont posté un total de 5058 messages dans 1799 sujets

    Ce que nous dit "L'Inconnu"

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Ce que nous dit "L'Inconnu" Empty Ce que nous dit "L'Inconnu"

    Message par amarante le Mer 7 Oct - 6:07





    Ce que nous dit "L'Inconnu"


    Il y a cent ans, le 11 novembre 1920, le corps du Soldat Inconnu était transféré de Verdun à l'Arc de Triomphe. Quelques mois plus tard, le 28 janvier 1921, il était inhumé solennellement dans la tombe dans laquelle il repose aujourd'hui.

    Depuis un siècle, cette tombe s'impose comme le lieu central de la mémoire patriotique de notre pays. Des millions de Français et de touristes s'y recueillent. Chaque soir une cérémonie y est organisée et à chaque prise de fonction d'un chef d'Etat ou d'un ministre, un recueillement y a lieu.

    En un siècle, cette tombe a montré une grande « plasticité » mémorielle. Le combattant inconnu de la Première Guerre mondiale s'est imposé comme celui de toutes les guerres des XXe et XXIe siècles. Elle a montré également une résistance face aux crises du temps, dont la dernière a eu lieu le 1er décembre 2018.

    La tombe du Soldat Inconnu est devenue la tombe de la Nation.

    Des milliers de scolaires la découvrent lors des cérémonies de ravivage de la Flamme. Notre association qui se plaît à rappeler que Francis Simon, président du comité du Souvenir Français de Rennes proposa le 26 novembre 1916 le transfert d'un Soldat Inconnu au Panthéon, idée qui se concrétisa le 11 novembre 1920 à l'Arc de Triomphe, se reconnaît pleinement dans ce grand symbole national.

    Un symbole qui doit impérativement s'enraciner dans la mémoire populaire comme le soulignait Georges Brassens dans une chanson en 1972 "A l'Etoile où j'étais venu pour ranimer la Flamme, j'entendais encore jusqu'aux larmes la voix du Soldat Inconnu".

    Une voix que de nombreux responsables du monde combattant ont, durant l'entre-deux-guerres, cherché à solliciter comme le fit Georges Pineau en 1933.
    Aujourd'hui comme hier, le Soldat Inconnu nous parle de la Nation.
    Sachons l'écouter.






    Serge BARCELLINI
    Contrôleur Général des Armées (2s)
    Président Général de l'association "Le Souvenir Français"
    amarante
    amarante

    Messages : 111
    Points : 16023
    Réputation : 2198
    Date d'inscription : 28/04/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum