Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» LA MARSEILLAISE
Général Pierre de Villiers Icon_minitimeAujourd'hui à 1:46 par Hubert DENYS

» Le casque Adrian
Général Pierre de Villiers Icon_minitimeHier à 23:06 par amarante

» PETIT TRAITE DE SYMBOLIQUE MILITAIRE
Général Pierre de Villiers Icon_minitimeHier à 23:02 par salamandre

» Ne vous fiez pas aux apparences
Général Pierre de Villiers Icon_minitimeHier à 22:55 par WILLIS

» LES RATIONS DE COMBAT
Général Pierre de Villiers Icon_minitimeHier à 22:50 par salamandre

» DU MYSTERE DES SIGLES MILITAIRES
Général Pierre de Villiers Icon_minitimeHier à 22:48 par amarante

» Partir ?
Général Pierre de Villiers Icon_minitimeHier à 21:14 par WILLIS

» Guerre d'Algérie, E. MACRON RECONNAIT ...
Général Pierre de Villiers Icon_minitimeHier à 18:50 par 66-2B

» Adjudant BONNIN
Général Pierre de Villiers Icon_minitimeHier à 18:40 par 66-2B

Mars 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 22 Invités :: 1 Moteur de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31

    Général Pierre de Villiers

    Aller en bas

    Général Pierre de Villiers Empty Général Pierre de Villiers

    Message par Blu Dim 9 Aoû - 11:23

    Général Pierre de Villiers Pierre10
    wikipédia

    Un cavalier ; chef d’Etat-major des Armées

    Le général d’armée Pierre DE VILLIERS, occupe depuis mars 2010 la fonction de major général des armées, poste qui fait de lui le numéro deux des armées et le plus proche collaborateur de l’amiral GUILLAUD.

    Admis à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr en 1975, il choisit à l’issue de sa scolarité de servir dans l’Arme Blindée Cavalerie et rejoint l’Ecole d’application de son arme à Saumur.

    Entre 1978 et 2003, il alterne les responsabilités en régiment : chef de peloton de chars AMX30 au 2ème Régiment de Dragons à Haguenau dans le Bas-Rhin, capitaine commandant l’escadron d’éclairage de la 7ème  Division blindée à Valdahon dans le Doubs, chef de corps du 501ème-503èmerégiment de Chars de combat à Mourmelon-le Grand dans la Marne.

    En juin 1999, il commande pendant 5 mois le bataillon d’Infanterie mécanisée de la Brigade Leclerc, entrée en premier au Kosovo (dans le cadre de la KFOR).

    A trois reprises, il est instructeur des sous-officiers et des lieutenants à Saumur dans le Maine-et-Loire. Enfin, il sert une douzaine d’années (en deux séjours) à Paris à l’Etat-major de l’armée de Terre, à l’inspection de l’armée de Terre, mais aussi à la direction des affaires financières du ministère de la Défense.

    De septembre 2003 à juin 2004, il est retenu comme auditeur à la 53ème  session du Centre des Hautes Etudes Militaires (CHEM) / 56ème  session de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN).

    Adjoint au chef de cabinet militaire du Premier ministre le 1er juillet 2004, il est promu général de brigade le 1er décembre 2005. Il est nommé commandant de la 2ème Brigade blindée et commandant d’armes de la Place d’Orléans le 1er août 2006.

    Entre décembre 2006 et avril 2007, il commande le Regional Command Capital en Afghanistan, une des cinq zones d’action de l’OTAN dans le cadre de la force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS). Il commande    2 500 soldats provenant de 15 pays.

    Il est nommé chef du cabinet militaire du Premier ministre à compter du 15 septembre 2008. Il occupe cette fonction de conseiller du chef du gouvernement en matière de défense jusqu’au 11 mars 2010, date à laquelle il est nommé major général des Armées.

    En 2014, il est nommé, chef d’Etat-major des Armées (CEMA).

    Le général d’armée Pierre DE VILLIERS est grand officier de l’Ordre de la Légion d’honneur et officier de l’Ordre National du mérite. Il est titulaire de la Croix de la Valeur militaire avec une citation.

    Il est marié et père de six enfants. Passionné par le football, il a pratiqué ce sport dans toutes ses affectations précédentes.

    (Article de 2015. Source :defense.gouv.fr)

    ********

    Démission

    Le soir du 14 juillet 2017, le chef d'État-Major réitère ses critiques sur sa page Facebook en écrivant « Parce que la confiance expose, il faut de la lucidité. Méfiez-vous de la confiance aveugle ; qu’on vous l’accorde ou que vous l’accordiez. Elle est marquée du sceau de la facilité ».
    Dans Le Journal du dimanche du 16 juillet, Emmanuel Macron ouvre la porte à une possible éviction du chef d'État-Major : « La République ne marche pas comme cela. Si quelque chose oppose le chef d'état-major des armées au président de la République, le chef d'état-major des armées change ». La question d'une démission du chef d'État-Major — acte inédit sous la Ve République — est posée, d'après le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner.

    Pierre de Villiers démissionne de ses fonctions le mercredi 19 juillet 2017; ce « fait sans précédent depuis 1958 » est, selon Le Monde, un événement historique. Sa décision est annoncée par un communiqué reproduit intégralement sur le site web de FrancetvInfo. Il publie simultanément sur internet une « lettre à un jeune engagé » dans laquelle il précise être « indéfectiblement attaché à [s]on pays et à ses armées ». Dans la même journée, le général François Lecointre est nommé pour le remplacer.

    Le général Pierre de Villiers quitte le ministère des Armées le jour même sous les applaudissements des fonctionnaires et militaires, lesquels forment pour l'occasion une haie d'honneur jusqu'à sa voiture.
    (Source Wikipédia)

    Général Pierre de Villiers Dzopar11
    Blu
    Blu

    Messages : 145
    Date d'inscription : 09/05/2020
    Age : 61
    Localisation : Provins

    Revenir en haut Aller en bas

    Général Pierre de Villiers Empty Re: Général Pierre de Villiers

    Message par LANG Jeu 5 Nov - 14:38

    Général Pierre de Villiers et lutte contre l'islamisme

    Général Pierre de Villiers Maxbes10
    (photo Josselin Clair Le courrier de l'ouest Max PPP)

    Un extrait de l’interview publiée par Valeurs Actuelles. (L’article complet est réservé aux abonnés.)  ICI

    Lutte contre l'islamisme : pour le général Pierre de Villiers, “C'est bien d'une guerre qu'il s'agit”
    Par général Pierre de Villiers
    Publié le 04/11/2020 à 17:35


    Début de l’article :
    Le combat qui met aux prises la France et l'idéologie islamiste est un combat décisif, qui pourrait nous révéler à nous-mêmes ou mettre un terme à notre histoire, affirme le général Pierre de Villiers, ancien chef d'état-major des armées.
    Je suis entré à Saint-Cyr en 1975. C'était l'époque post-soixante-huitarde de l'antimilitarisme primaire, l'époque d'une paix que l'on pensait éternelle. Le monde était divisé en deux blocs : le pacte de Varsovie et l'Alliance atlantique. J'ai quitté l'armée à l'été 2017. Le monde avait complètement changé. Deux ruptures stratégiques majeures l'avaient bouleversé : la chute du mur de Berlin, en 1989, entraînant l'arrivée d'un monde multipolaire, et l'attaque des deux tours au cœur de New York, qui mettait ce monde sous la pression d'un terrorisme de masse. Entre-temps, les “stabilisateurs automatiques” que sont les organisations internationales se sont peu à peu usés et ne se sont pas suffisamment réformés. L'ordre ancien issu de la fin de la Seconde Guerre mondiale s'en est allé et nous sommes entrés petit à petit dans un temps de déséquilibre qui nous amène aujourd'hui, probablement, à un point de bascule. Retour de l'histoire.
    Dans ce contexte, l'armée devient le recours et le vocabulaire militaire est à la mode. L'armée a souvent été ce vers quoi on se tournait dans les difficultés ou le chaos…
     
    *****************
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 922
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Général Pierre de Villiers Empty Re: Général Pierre de Villiers

    Message par LANG Lun 14 Déc - 12:55

    Atlantico. Entretien avec le général Pierre de Villiers.
     
    Pour respecter cette publication d’Atlantico, je n’ai repris que la réponse à la première question du général de Villiers.
    Texte complet sur le site (mais il faut être abonné pour le lire entièrement).
    Bienvenue sur Atlantico.fr | Atlantico.fr
     
     
     
    Seconde partie de notre entretien avec le Général Pierre de Villiers. La première partie a été publiée le dimanche 13 décembre.
     
    Atlantico.fr : Justement, on en revient à la question qui fâche, ou en tout cas qui vous agace : celle de la personne ayant vocation à assumer les responsabilités à la tête de l’Etat. Je voyais dans Acrimed, plutôt classé comme un média d’extrême gauche, un papier recensant l’ensemble de vos apparitions médiatiques de ces dernières semaines et en concluant que vous êtes un fantasme d’éditocrates parisiens aux pulsions réactionnaires inavouées. Laissons de côté le qualificatif de réactionnaire, croyez-vous qu’Acrimed ait raison : êtes-vous un pur fantasme de journalistes ou avez-vous ressenti lors de vos déplacements à travers la France une véritable attente dans le pays ?
     
    Général Pierre de Villiers : Je crois que mes deux premiers livres ont été un grand succès car ils correspondaient aux préoccupations des Français, et pas uniquement à celles de telle ou telle catégorie. Mes lecteurs sont très différents dans leurs générations, leurs origines sociales, leurs opinions etc... Ce qu’ils trouvent dans mes livres, ce sont des sujets qui les intéressent, qui les inquiètent, exprimés avec des mots simples. C’est ce que j’entends pendant mes séances de dédicaces.
    Mais vous savez ce n’est pas le général de Villiers en particulier qui les intéresse. Bien sûr, c’est moi qui ai écrit ces livres, mais à travers moi c’est l’institution militaire qu’ils voient. C’est l’autorité, la colonne vertébrale, les valeurs que l’institution militaire a su garder qui les intéressent. La détermination, la fraternité, le respect, l’effort, la discipline, la possibilité de l’escalier social, ce sont tous ces sujets qui sont derrière le succès de mes livres.
    Je n’ai pas écrit ce troisième livre dans le cadre d’une démarche devant me mener à une quelconque candidature présidentielle. Ce n’est ni mon objectif, ni ma vocation.
    Alors, on me dit qu’en politique, souvent, lorsqu’on dit ça c’est pour masquer ses intentions réelles. Mais je ne suis pas un homme politique. Je suis un officier français : quand je dis quelque chose, je le fais.

    **************
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 922
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum