Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Août 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 16 Invités :: 1 Moteur de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 388 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est theroux patrice

    Nos membres ont posté un total de 4652 messages dans 1647 sujets

    L’héroïsme d’un légionnaire du 2e REP au Mali

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    L’héroïsme d’un légionnaire du 2e REP au Mali Empty L’héroïsme d’un légionnaire du 2e REP au Mali

    Message par Kuiper le Dim 26 Juil - 12:29

    Un extrait d’article d’opex360  ICI

    L’héroïsme d’un légionnaire du 2e REP au Mali
    PAR LAURENT LAGNEAU • 26 JUILLET 2020


    L’héroïsme d’un légionnaire du 2e REP au Mali 2erep-10

    …Les faits d’armes du caporal-chef Radu-Mihai viennent juste d’être mis en avant par la Légion étrangère. Et ils sont une parfaite illustration de l’article 6 du code d’honneur du légionnaire « La mission est sacrée, tu l’exécutes jusqu’au bout et, s’il le faut, en opérations, au péril de ta vie »

    Équipier au sein du Groupement des commandos parachutistes [GCP] du 2e Régiment Étranger de Parachutistes [GCP], ce légionnaire était au Mali, en novembre 2019, au titre de l’opération Barkhane, soit cinq ans après avoir signé son premier engagement « Légion ».
    Selon le court texte publié par la Légion étrangère sur les réseaux sociaux, le caporal-chef Radu-Mihai s’est « particulièrement distingué lors d’une opération de reconnaissance d’un campement de terroristes. » Et pour cause!
    Après avoir été déposés par un hélicoptère, les légionnaires du GCP s’engagent dans une infiltration de 8 kilomètres. Aux abords d’un campement occupé par un groupe armé terroriste [GAT], ils sont pris à partie par des jihadistes visiblement fortement armés, dissimulés dans un bosquet. Le caporal-chef Radu-Mihai riposte et neutralise l’un d’entre-eux. Mais l’engagement ne fait que commencer…
    En effet, explique la Légion étrangère, après trois heures de combat intense, le caporal-chef « monte à l’assaut d’une position tenue par l’ennemi » et « met hors de combat plusieurs terroristes ». Mais il est malheureusement fauché par une rafale d’arme automatique.
    Touché par cinq balles, il s’est lui lui-même pose un garrot en attendant l’équipe médicale. Mais ses blessures sont importantes : son pronostic vital engagé, il est d’abord évacué par un hélicoptère vers Gao, puis, par avion médicalisé, vers l’hôpital d’instruction des armées [HIA] Percy, à Clamart, où il restera deux semaines dans le coma.
    Mais grâce a son action, souligne la Légion étrangères, le caporal-chef Radu-Mihai « a permis la neutralisation de plusieurs terroristes, la récupération d’armes, de téléphones et de renseignements, permettant à la force de poursuivre la lutte antiterroriste dans la bande sahélo-saharienne. »
    Durant son hospitalisation, le légionnaire a pu compter sur le soutien de son régiment, de l’Amicale des Anciens Légionnaires Parachutistes [AALP] et de la Fédération des sociétés d’anciens de la Légion étrangère [FSALE].
    En tout cas, le caporal-chef Radu-Mihai s’est vu remettre la Croix de la Valeur militaire avec citation à l’ordre de l’Armée, huit mois après son action décisive au Sahel.
    Photo : Légion étrangère
    Kuiper
    Kuiper

    Messages : 32
    Points : 3470
    Réputation : 1460
    Date d'inscription : 30/04/2020
    Age : 58
    Localisation : Nièvre

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum