Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Parachutistes : Tradition de sacrifices et de sacrifiés ?
La colère du général Soubelet Icon_minitimeHier à 16:42 par LANG

» Ce jour-là : le 6 aout 1945...
La colère du général Soubelet Icon_minitimeHier à 10:23 par Kuiper

» Une pensée pour le Liban
La colère du général Soubelet Icon_minitimeMer 5 Aoû - 21:25 par LANG

» Les confidences d’« Ibrahim 10 », djihadiste au Sahel
La colère du général Soubelet Icon_minitimeMer 5 Aoû - 15:37 par CASTOR2

» Arnhem, septembre 1944
La colère du général Soubelet Icon_minitimeMer 5 Aoû - 13:06 par LANG

» Avec eux au Mali du 5 au 12 juillet
La colère du général Soubelet Icon_minitimeMer 5 Aoû - 8:47 par Kuiper

»  Bientôt , mon livre !!!
La colère du général Soubelet Icon_minitimeMer 5 Aoû - 7:56 par junker

» Ce soir-là : un 4 aout ce fut la fin des privilèges…
La colère du général Soubelet Icon_minitimeMar 4 Aoû - 22:34 par Invité

» Histoires d'été (suite)
La colère du général Soubelet Icon_minitimeMar 4 Aoû - 20:52 par Invité

Août 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 386 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Guy THEVENIN

    Nos membres ont posté un total de 4625 messages dans 1635 sujets

    La colère du général Soubelet

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    La colère du général Soubelet Empty La colère du général Soubelet

    Message par LANG le Jeu 9 Juil - 17:06

    Général Bertrand SOUBELET : « Je laisse ma colère et mon émotion déborder »
    Posté le mardi 07 juillet 2020

    Le général Bertrand Soubelet, a tenu à exprimer et partager sa colère sur sa page Facebook, concernant le décès en service de la gendarme Mélalie Lemée. Elle est décédée dans la soirée du samedi 4 juillet, renversée par un chauffard qui roulait sans permis.

    Aujourd’hui je laisse ma colère et mon émotion déborder pour vous dire combien je suis ému par la mort de Mélanie Lemée jeune championne de judo de 26 ans amoureuse de la vie et gendarme au service de la sécurité des Français.
    Ma colère s’explique par le fait que sa mort est déjà rangée dans la rubrique des faits divers et nombre de Français diront : « Pas de chance » et d’autres « ce sont les risques du métier, ils sont payés pour ça ». Je sais également que certains se réjouiront de ce drame.
    Ma colère s’explique par le fait qu’il y a quelques jours encore les déclarations et les commentaires que j’ai lus et entendus mettaient en cause le professionnalisme et le comportement des forces de l’ordre.
    Comment peut-on en arriver à de tels drames ?

    Je ne suis pas un adepte de la langue de bois.
    Ce drame a été provoqué par un jeune Français d’origine maghrébine qui roulait sous l’emprise de stupéfiants à une vitesse supérieure à 130 km/h sur la commune de Port Sainte Marie après avoir refusé deux contrôles dans les minutes qui précédaient. Connu pour différentes infractions il n’avait plus de permis car il avait été annulé.

    Voilà la réalité brute.
    Cela nous pose la question de cette partie de la jeunesse perdue, dépourvue d’éducation et totalement irrespectueuse des règles de notre société. Cette situation est la résultante de 40 années de faiblesse et d’acceptation du recul de l’autorité et de sanctions adaptées.
    Il ne peut pas y avoir d’accommodements avec l’application de la loi et si ce triste individu qui a arraché la jambe et enlevé la vie de Melanie avait été sanctionné avec la fermeté nécessaire en temps et heure son comportement déviant n’aurait pas atteint un tel niveau. On peut même imaginer qu’une telle tragédie ne se serait pas produite.

    Une émotion forte.
    Mon émotion est forte car cette jeune femme que je ne connaissais pas personnellement suivait ma page et cette proximité me touche.
    Elle ressemble à ces milliers de jeunes femmes et hommes que j’ai commandés dans mes responsabilités et au contact desquels j’allais le plus souvent possible. Des jeunes gens sportifs, enthousiastes, déterminés et dévoués pour la sécurité des Français.
    J’évite de réagir médiatiquement à chaque accident, à chaque disparition d’un gendarme ou d’un policier car cela me réduirait à la pratique des responsables politiques dont l’empathie se résume à un Twit de quelques secondes mais ma peine est réelle à chaque fois car le visage de celles et ceux que j’ai commandés me revient en mémoire.
    J’ai pour les membres des forces de sécurité l’attachement du chef à qui ils ont fait confiance et qu’ils ont suivi avec énergie et loyauté.
    Plus particulièrement aujourd’hui, mon cœur saigne pour toutes les Mélanie, Arnaud, Xavier, Clarissa, Audrey, Romain, Alicia et tant d’autres qui ont payé de leur vie et certains dans leur chair cet engagement pour la sécurité de notre pays.
    Il ne se passe pas un jour de ma vie sans avoir une pensée pour ces plus de 300 000 hommes et femmes en activité et réservistes auxquels nous devons manifester notre reconnaissance ce que je ne manque pas en toutes occasions et que je vous demande également de faire ne serait-ce que par un sourire ou un bonjour.
    La grande famille de France est en deuil car à nouveau un de ses serviteurs a payé de sa vie l’irresponsabilité et la lâcheté d’un triste individu incapable d’assumer ses propres choix.
    Mes pensées vont à la mémoire de Mélanie et à sa famille dont je partage l’émotion, la révolte et le chagrin.

    Source : Page Facebook Bertrand Soubelet

    Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 777
    Points : 19069
    Réputation : 8307
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    La colère du général Soubelet Empty Re: La colère du général Soubelet

    Message par LOUSTIC le Jeu 9 Juil - 17:38

    Vous avez bien des raisons d'être en colère mon général, et je le suis aussi. Mais il y a fort à parier que votre lettre ne fasse aucun effet sur ceux qui ont pouvoir de décision.
    Pourtant elle est fort bien construite et elle va à l'essentiel ! Au vu de son passé cet homme n'aurait jamais dû se retrouver dehors, sa place étant bien en prison.
    Mais voilà, nous sommes à l'heure ou l'on vide les prisons, d'ailleurs qui y va ?
    Nous sommes aussi à l'heure ou le garde de sceaux, (il l'a dit) porte une attention particulière aux droits des accusés.
    C'est bien, mais au sujet des droits des victimes, pas un mot !
    Alors oui mon général, votre lettre à le mérite d'exister.

    _________________
    « La France n’est plus que silence. Elle est perdue quelque part dans la nuit, tous feux éteints, comme un navire. Sa conscience et sa vie spirituelle se sont ramassées dans son  épaisseur » (Antoine de Saint-Exupéry)
    LOUSTIC
    LOUSTIC

    Messages : 70
    Points : 6430
    Réputation : 1244
    Date d'inscription : 30/04/2019
    Age : 60
    Localisation : Vimines

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum