Adjudant-chef (er) Francis RUIZ

Aller en bas

Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Empty Adjudant-chef (er) Francis RUIZ

Message  LANG Lun 22 Juin - 11:46

Un article proposé par Bertrand POTEL.

Un bel hommage...

Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Ac_rui10

Une carrière commencée au R.M.L.E. en 1944
Né le 21 06 1927 à Nemours (département d’Oran), Francis Ruiz s’engage sur le sol algérien au RMLE le 15 03 1944 ; il est âgé alors de 16 ans et 10 mois et il cache son âge réel à l’engagement. Il est affecté à la 3e compagnie le 05 04 1944.
Avec son régiment ; il fait le débarquement de Provence (Saint Raphaël) et il participe, au sein du RMLE, aux combats de la Libération et à la campagne d’Allemagne.

Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Acruiz10

Le jeune légionnaire engagé au RMLE pendant les campagnes de France et d’Allemagne 1944 – 1945

Premier séjour en Indochine  
Francis Ruiz débarque à Saïgon le 06 février 1946 ; il sera rapatrié le 09 février 1948.
Note : la durée des séjours en Indochine a été fixée à 24 mois mais les difficultés de la métropole pour trouver des hommes et des moyens de transport faisaient varier le temps des séjours normaux de 24 à 30 mois (jusqu'à 33 mois) ; à l’issue d’un séjour, le rapatrié avait droit à un Congé de Fin de Campagne (CFC) de 3 à 4 mois.

Le parachutiste du 1er BEP
Francis Ruiz se porte volontaire pour servir dans les parachutistes de la Légion ; le 16 10 1948, il rejoint le 1er BEP, créé six mois plus tôt (le 1er juillet 1948 à Khamisis, près de Sidi-bel-Abbès/Algérie, et placé sous le commandement du chef de bataillon Pierre Segrétain. Il est donc  un des premiers légionnaires  brevetés para de la guerre d’Indochine (brevet n°40166).

Deuxième séjour en Indochine :
Il débarque à Haiphong le 12 novembre 1948 et il rengage de deux ans le 15 décembre 1948.
Il est nommé sergent-chef le 1er janvier 1949 ; il n’a pas encore 22 ans !
En 1950, il sera « adjudant de compagnie » et chef de la section commandement de la 1ère compagnie.


Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Acr310


Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Acr410


Le drame de la RC 4 et l’anéantissement du 1er BEP dans les calcaires de Coc Xa
La fin septembre et le début octobre 1950 verront l’engagement du 1er BEP sur la RC4 au sein du Groupement Le Page ; le sergent-chef Ruiz, chef de la section commandement de la 1ère compagnie,  vivra minute par minute le sacrifice ultime de son bataillon pour permettre à ce qui reste de ce groupement de rejoindre celui du lieutenant-colonel Chartron, en forçant le goulet de sortie des calcaires de Coc Xa, dans les dernières heures de la nuit du 6 au 7 octobre 1950. 20 hommes (dont le capitaine Jeanpierre) sur 400 arriveront à rejoindre les positions françaises, tous les autres sont morts ou prisonniers.
Le sergent-chef Ruiz voit tous ses chefs et camarades tomber à ses cotés ; il regrette toujours de ne pas savoir comment son commandant de compagnie, le capitaine Garrigues, a été tué et où il a été vu pour la dernière fois.

Le prisonnier du Vietminh
Son état des services mentionne : « Disparu le 16 octobre 1950 aux combats de Dong Khé - That Khé (Tonkin) ; présumé prisonnier ; libéré le 09 janvier 1952 »
En fait, il a été fait prisonnier après la sortie de Coc Xa.
Il restera captif pendant 14 mois (à noter :  90% des 1 900 prisonniers capturés sur la Route coloniale n°4 en 1950 ne sont jamais revenus (d’après Norbert Héry, qui était au camp n°1, sur les quelques 2 000 sous-officiers et hommes de troupe des camps n° 2, 3, 4 et 5, il n’y aurait eu que 32 survivants, qui furent rattachés au camp n° 1 en septembre 1952.  L’hécatombe s’est produite en l’espace de 20 à 22 mois).

A sa libération des camps vietminh, toujours parachutiste
Cinq mois après sa libération des camps, il rengage pour deux ans le 21 juin 1952
Il est ensuite affecté, le 07 septembre 1952, au 3e BEP qui deviendra le 3e REP le 01 septembre 1955 et sera dissous le 1er décembre de la même année ; il est affecté au 2e REP, le même jour.

Le saharien et la fin de la carrière militaire
Il est affecté au 3e  RTA le 01 10 1956 puis à la Compagnie saharienne portée du Djebel Amour le 01 01 1959
Note : cette unité a été créée le 1er janvier 1956 ; dissoute le 30 septembre 1962, elle devient la 10e CSP. Garnison : Geryville et Al Abiod

Il quittera l’uniforme le 17 11 1963

Il gardera longtemps, jusqu’en mai 2017, ses décorations sans jamais les porter.
Légion chevalier : chevalier (15 05 2002) et officier (08 05 2017)
Croix de Guerre 1939-1945 (au titre de l’Indochine) avec étoile de bronze et une palme
Croix de guerre des TOE avec étoile de bronze et une palme
Médaille militaire (15 12 1953)
Médaille coloniale avec agrafe Extrême-Orient
Médaille commémorative de la campagne d’Indochine
Médaille commémorative française de la guerre 39-45 avec barrettes « EV » et « Libération »
Médaille commémorative OPMO en Algérie avec agrafe Algérie
Croix du combattant volontaire avec barrette « Guerre 39-45 »
Distinguished Unit Badge (au titre du RMLE) (*)
(*) The Distinguished Unit Badge était quelque chose de nouveau pour la Seconde Guerre mondiale. Il a été attribué à tous les membres de l’unité, comme si elle s’était comportée comme un seul soldat. La seule récompense supérieure à cette médaille est la Médaille of Honor.

Le temps des honneurs et de la reconnaissance de la France

. 08 mai 2017, à Rennes, la remise de l’insigne d’officier de la Légion d’Honneur

Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Acr510


Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Acr610

Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Acr710

Avec ses amis légionnaires et parachutistes d’Ille et Vilaine :


Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Acr810


Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Acr8bi10



. 30 avril 2018, à Aubagne, désignation pour être accompagnateur du porteur de la main du capitaine Danjou, le médecin-colonel Rondy, qui était médecin du 1er BEP à Dien Bien Phu

Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Acr910


Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Ruiz10

Nul doute qu’en ces instants, le médecin-colonel Rondy, médecin du 1er BEP à Dien Bien Phu, porteur de la main du capitaine Danjou, et l’adjudant –chef Ruiz, de la 1ère compagnie du 1er BEP pensent intensément à leurs camarades tombés et disparus notamment à Dien Bien Phu en mars-mai 1954 pour l’un, sur la RC 4 et les calcaires de Coc Xa, en octobre 1950, pour l’autre.
LANG
LANG

Messages : 801
Date d'inscription : 09/12/2018
Age : 79
Localisation : Yonne

Revenir en haut Aller en bas

Adjudant-chef (er) Francis RUIZ Empty Re: Adjudant-chef (er) Francis RUIZ

Message  Meriglier Alexander Lun 22 Juin - 13:38

Merci à Bertrand Potel pour ce post Hommage à Francis Ruiz. Ce parcours mérite évidemment le Respect. Qui aujourd'hui, oui qui, dans cette France chancelante et en proie au grand n'importe quoi, serait capable de suivre cet exemple ?
Anonymous
Meriglier Alexander
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum