Geneviève Tabouis

Aller en bas

Geneviève Tabouis Empty Geneviève Tabouis

Message  LANG Mer 20 Mai - 9:11

Nous l’avons tous entendue et surtout nos parents.
Qui se souvient d’elle ? Et pourtant, elle en disait des choses, des choses qui devaient arriver demain…
Elle fait partie de celles qui ont fait l’histoire ou plutôt qui ont dit l’histoire.
Celle qui savait ce qu’allait faire Hitler avant qu’il ne le sache lui-même…





Geneviève Tabouis
Source wikipédia

Geneviève Tabouis Gt10


…Elle ne cesse de mettre en garde contre la montée d'Adolphe Hitler et le réarmement allemand. La persistance de sa dénonciation du totalitarisme pousse l’écrivain français ultra-nationaliste Léon Daudet à la surnommer en 1933 « Madame Tata, la voyante ». Après l’annonce par l’Allemagne qu'elle allait réintroduire la conscription obligatoire à partir de mai 1935 pour reconstruire ses forces armées, le diplomate grec Nikolaos Politis lui dit : « Vous avez intérêt à rester alerte, Madame Tabouis, sinon on va commencer à vous appeler Cassandre. Vous avez prédit des évènements malheureux, et le pire de tout, c’est qu’ils se produisent toujours. »
Adolphe Hitler lui-même l’attaque dans un discours du 1er mai 1939 avec un commentaire sarcastique : « … Madame Tabouis, la plus intelligente des femmes, sait ce que je vais faire avant que je le sache moi-même. C’est ridicule… ».

Geneviève Tabouis Genevi10


Réfugiée à Londres en raison de ses prises de position farouchement opposées au nazisme, elle ne rejoint pas la France libre naissante mais part aux États-Unis où elle dirige, du 12 janvier 1942 au 25 août 1945, un périodique francophone à New York, Pour la victoire, publié par les éditions Notre Paris Corp., qui connaît 34 numéros.
Elle devient l'amie et la confidente d'Eleanor Roosevelt.
Rentrée en France, elle fait partie des services de politique étrangère de divers journaux : La France libre (1945-1949), l’Information (1949-1956) et Paris-Jour (à partir de 1959). Pour son esprit critique et par jalousie peut-être, on l'a accusée longtemps d'être un agent soviétique. Il ressort des éléments trouvés dans les archives soviétiques et publiés par son biographe, Denis Maréchal, que Geneviève Tabouis recevait mensuellement 5 000 francs de l'ambassade soviétique dans les années 1930.

Épouse depuis 1916 de Robert Tabouis (qui deviendra PDG de la Compagnie générale de la télégraphie sans fil puis administrateur de Radio Luxembourg), elle se fait connaître de la France entière sur cette antenne par ses chroniques politiques des années 1950 et 1960, les Dernières nouvelles de demain (1949-1967), qu'elle entame invariablement par sa célèbre phrase fétiche « Attendez-vous à savoir… », « J'ai encore appris… » et relaie par des « Et vous saurez… » et concluait ses éditoriaux à Radio Luxembourg d'un : « à dimanche prochain, pour les dernières nouvelles de demain. »
Puis ce furent les Nouvelles exclusives (1964-1966) et l'Inédit du dimanche (1967-1981)... Elle y intervient encore à l'âge de 88 ans.
Elle est inhumée à Paris dans le cimetière des Batignolles (27e division).



Et pour ceux qui ont connu la famille Duraton, un petit retour sur les ondes…
Bien entendu ça fait longtemps…

Années 1950 RTL

LANG
LANG

Messages : 801
Date d'inscription : 09/12/2018
Age : 79
Localisation : Yonne

Revenir en haut Aller en bas

Geneviève Tabouis Empty Re: Geneviève Tabouis

Message  RENAT Didier Mer 20 Mai - 9:27

Oui cela fait longtemps, et je ne suis pas certain que la famille Duranton dise quelque chose à beaucoup !
C'était l'époque de la télégraphie sans fil , excusez du peu !
Quant à madame Tabouis, Sans contexte une belle carrière.
Anonymous
RENAT Didier
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Geneviève Tabouis Empty Re: Geneviève Tabouis

Message  junker Mer 20 Mai - 20:44

Oh que oui je me rappelle, car c'est la seul radio qui avait assez de puissance pour notre coin de pays du 17 !! et sa voix sonne encore dans mon esprit !!!
junker
junker

Messages : 438
Date d'inscription : 09/12/2018
Age : 84
Localisation : Deux-Sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Geneviève Tabouis Empty Re: Geneviève Tabouis

Message  LANG Mer 20 Mai - 21:17

Merci junker, me voila un peu rassuré.
J'avoue que la référence à la télégraphie sans fil de notre ami RENAT m'avais convaincu que je faisais partie des "dinosaures"... Du coup nous sommes au moins deux...
J'avais été déçu par Geneviève Tabouis mais aux dires de mon père elle avait annoncé un certain nombre d'évènements qui se sont produits. Je pense qu'avec le temps ses dons de voyance se sont un peu émoussés…

Bon d'accord RENAT, la "famille Duraton" ne valait pas "Signé Furax" ou " l'inspecteur Vitos"…
Mais aujourd'hui qui saurait utiliser un poste à galène ?
Nous sommes peut-être deux ?

Geneviève Tabouis Poste_10
wikipédia
LANG
LANG

Messages : 801
Date d'inscription : 09/12/2018
Age : 79
Localisation : Yonne

Revenir en haut Aller en bas

Geneviève Tabouis Empty Radio-Paris ment, Radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand…

Message  Didier Renat Mer 20 Mai - 22:34



Oh il y à les origines, quant aux postes à galènes, j'en possède 11. Vous voyez, il y a plus ancien que " signé furax "

Novembre 1922, premières émissions de la première station de radio privée en France : Radiola. Elle prend le nom de Radio-Paris en 1924.
L’État la rachète en 1933 et conserve le nom. Le 14 juin 1940 les Allemands entrent dans Paris. Le 17 juin Radio-Paris cesse d’émettre.

En juillet 1940 les services de propagande allemands en prennent le contrôle et la dotent de moyens financiers importants. Ses studios se trouvent au 116-118, avenue des Champs-Élysées, son annexe, l’Information permanente, est au 114.

Durant l’occupation vont se succéder devant les micros de Radio-Paris des chanteurs populaires comme Tino Rossi ou Maurice Chevalier, et le réputé Grand Orchestre de la station donne de nombreux concerts.


De l'autre côté de la Manche, l’humoriste Pierre Dac, speaker de l'émission Les Français parlent aux Français à Radio-Londres, brocarde la station et popularise le slogan de Jean Oberlé : Radio-Paris ment, Radio-Paris, ment… Radio-Paris est allemand (sur l’air de la Cucaracha).
Anonymous
Didier Renat
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum