Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Août 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    junker

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 389 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est fromenteaux bernard

    Nos membres ont posté un total de 4661 messages dans 1649 sujets

    Sébastien Le Prestre de Vauban

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Sébastien Le Prestre de Vauban Empty Sébastien Le Prestre de Vauban

    Message par tarmac le Lun 4 Mai - 16:29



    Sébastien Le Prestre de Vauban est né le 4 mai 1633 dans le Morvan, à Saint-Léger-de-Foucherets. Agé de dix-huit ans, il est cadet au régiment de Condé. C'est l'époque de la Fronde des Princes animée par Louis de Bourbon dit le Grand Condé, le vainqueur de Rocroi en 1643, en rébellion contre la reine régente Anne d'Autriche et son premier ministre, le cardinal Mazarin.

    Vauban se rallie à Mazarin et au jeune roi Louis XIV après l'arrestation de Condé en 1650. Il peut diriger son premier siège de ville en Argonne puis il obtient d'être nommé, grâce aux études qu'il mène, ingénieur du roi en 1655.

    Joignant théorie et pratique, il s'attèle aux problèmes de défense sur les pas des ingénieurs des fortifications d'Henri IV, les Errard, Chastillon, de Beins, de Bonnefons. Il améliore, invente, met en place . écrit aussi son traité sur l'attaques des forteresses en 1705.

    Nommé lieutenant-général en 1688, il reçoit la dignité de maréchal de France le 14 janvier 1703. Sa carrière tout entière est consacrée au roi et au royaume : il construit ou réaménage plus de 300 forteresses, dirige plus de 50 sièges . ses prises de places sont célèbres : Tournai, Douai, Lille, Maastricht, Mons, Besançon, Namur, Luxembourg, etc.

    Dès 1673, il fortifia le royaume qu'il nomma " le pré carré " en Flandres et dans le Nord, en Ardennes, Alsace, Rhénanie, en Franche-Comté, Alpes, Bretagne, Roussillon, sans omettre la façade maritime. Il créée des places-fortes avec des échelonnements de défense à Lille, Besançon, Belfort, etc.

    Il fut bâtisseur, urbaniste ainsi qu'ingénieur de l'armement, stratège et tacticien, gestionnaire et économiste, comme ingénieur civil. Il écrit et fait publier son Projet de dîme royale, en 1707, préconisant l'impôt unique. Il a écrit aussi un mémoire en 1689 où il désapprouve la révocation de l'Edit de Nantes, au nom de la liberté de conscience.

    Épuisé par sa vie de labeurs immenses, il décède le 30 mars 1707 à Paris.

    Son corps repose en l'église de Bazoches ( Nièvre ), près de son château acquis en 1675, tandis que son coeur se trouve déposé en l'église du Dôme, aux Invalides, à Paris, par décision de l'Empereur Napoléon, depuis le 28 mai 1808.

    « Le Roi me tenant lieu de toutes choses après Dieu, J'exécuterai toujours avec joie tout ce qui lui plaira de m'ordonner. Quand je saurais même y devoir perdre la vie. »

    Vauban, Lettre de Vauban à Chamillart, Paris, 16 janvier 1706.



    Ville assiégée par Vauban : ville prise. - Ville défendue par Vauban, ville imprenable.


    MINDEF




    Sébastien Le Prestre de Vauban Vauban10


    Exemple type de fortifications de Vauban
    QA International, 2011.


    tarmac
    tarmac

    Messages : 86
    Points : 13656
    Réputation : 1047
    Date d'inscription : 28/04/2017
    Age : 62

    Revenir en haut Aller en bas

    Sébastien Le Prestre de Vauban Empty Re: Sébastien Le Prestre de Vauban

    Message par tarmac le Lun 4 Mai - 16:42



    Sébastien Le Prestre de Vauban Fortif10


    L’œuvre de Vauban est tellement monumentale — il a conçu et suivi la réalisation de plus de 150 places fortes ainsi que de vastes ouvrages civils en France — que seule une série de sites permet d’en illustrer toutes les facettes. Celle-ci, identifiée à partir d’une analyse scientifique, croise plusieurs critères typologiques. Ainsi, la série des douze sites réunit les plus beaux exemples selon la typologie suivante :

    l’évolution des conceptions défensives de Vauban, organisées après lui en premier, deuxième et troisième système ;
    une déclinaison géographique complète (sites de plaine, de bord de mer et de montagne) ;
    le type d’ouvrage (fort, enceinte urbaine ou citadelle) ;
    l'adaptation des fortifications existantes et la création ex nihilo.
    Les sites ont également été sélectionnés sur un critère d’authenticité et de conservation. Ils ont tous été réalisés du vivant ou selon les projets de Vauban. Ils n’ont pas connu d’évolution majeure depuis : ils sont ainsi toujours perceptibles dans l’état voulu par l’ingénieur. Enfin, la qualité paysagère a été explicitement intégrée comme critère de sélection : la majorité des sites se situe dans un cadre naturel et paysager exceptionnel de par leur diversité géographique (bord de mer, plaine, montagne).


    Les douze sites de cette série sont, par ordre alphabétique :


    Arras (Pas-de-Calais), la citadelle ;
    Besançon (Doubs), la citadelle, l’enceinte urbaine et le fort Griffon ;
    Blaye-Cussac-Fort-Médoc (Gironde), la citadelle de Blaye, l'enceinte urbaine, le fort Paté et le fort Médoc ;
    Briançon (Hautes-Alpes), l’enceinte urbaine, la redoute des Salettes, le fort des Trois-Têtes, le fort du Randouillet, l’ouvrage de la communication Y et le pont d’Asfeld ;
    Camaret-sur-Mer (Finistère), la tour dorée ;
    Longwy (Meurthe-et-Moselle), la ville neuve de Longwy ;
    Mont-Dauphin (Hautes-Alpes), la place forte ;
    Mont-Louis (Pyrénées-Orientales), la citadelle et l’enceinte ;
    Neuf-Brisach (Haut-Rhin), la ville neuve ;
    Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime), l’enceinte et la citadelle ;
    Saint-Vaast-la-Hougue/Île Tatihou (Manche), les tours observatoires ;
    Villefranche-de-Conflent (Pyrénées-Orientales), l’enceinte, le fort Libéria et la grotte dite « Cova Bastera ».



    Wikipédia
    tarmac
    tarmac

    Messages : 86
    Points : 13656
    Réputation : 1047
    Date d'inscription : 28/04/2017
    Age : 62

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum