Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 23 octobre 1983
Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Icon_minitimeHier à 19:00 par Blu

» Va-t-on gagner la guerre contre le terrorisme ?
Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Icon_minitimeHier à 18:36 par LANG

» chanson mélancolique, que chantait Aznavour !!!!
Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Icon_minitimeDim 25 Oct - 20:36 par junker

» Libres propos. Adieu ma France…
Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Icon_minitimeDim 25 Oct - 20:19 par junker

» Il y a 70 ans la RC 4 ! "Passant souviens-toi!" !
Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Icon_minitimeDim 25 Oct - 19:45 par junker

» Le saviez-vous : Rintintin chien de guerre.
Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Icon_minitimeDim 25 Oct - 13:42 par junker

» ASAF : 1er RHP et Barkhane
Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Icon_minitimeDim 25 Oct - 11:32 par Blu

» Barkhane : Soins médicaux
Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Icon_minitimeVen 23 Oct - 18:27 par CASTOR2

» Les Fanions du 9eme RCP
Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Icon_minitimeJeu 22 Oct - 18:50 par Kuiper

Octobre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 40 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 38 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Arcimboldo_56

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 423 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Asterix11

    Nos membres ont posté un total de 5045 messages dans 1797 sujets

    Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle…

    Aller en bas

    Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Empty Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle…

    Message par LANG le Lun 27 Avr - 17:31



    Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… 2010-l12


    Général Piquemal et général Mengelle

    *******

    Ce n’est pas une devinette ni un tiercé mais une histoire…
    C’est dans un coin perdu et plat de Seine et Marne que j’ai fait sa connaissance.
    Ce devait être en 1969, je crois.
    La caserne du 9ème Hussards n’avait rien d’une caserne oubliée. Tout respirait le béton et le gazon frais. Adieu vieilles briques et lanternes du 13…
    Les bâtiments étaient neufs, les champs bien labourés et parfois avec des roues agricoles (les roues intermédiaires des EBR).  
    Le pays sortait des échanges de pavés et des élucubrations de quelques étudiants grassouillets pour se plonger sans retenue vers toutes les libérations…  Libération, libérations…
    Interdit d’interdire… Liberté quand tu nous tiens…
    C’était aussi un régiment de reconnaissance. Reconnaitre oui, et partir à la découverte du nouvel ennemi rouge du côté des Tartares…
    Lui, un capitaine jeune et élégant, avait surgi de nulle part.
    Du moins pour nous jeunes lieutenants qui n’avions jamais trempé nos pieds dans les rizières d’Indochine ou foulé le sable chaud d’Algérie.
    On se demandait ce qu’il faisait là.  Dans ce régiment qui fournissait régulièrement une garde d’honneur à Orly pour les envols du Général. Qui prenait l’avion souvent, je vous assure…
    Lui, avait atterri chez les Hussards et officiait du côté du Bureau Instruction.
    Il avait un signe de couleur rouge qui ne trompait pas et de l’autre côté la plaque à vélo. Un cavalier parachutiste.
    Sous son air sympathique et souriant, on le sentait en dehors du temps. En plus, pas vraiment cavalier à cheval ; vous voyez ce que je veux dire… Et, dans ce régiment sans chevaux, le cavalier était un peu à cheval…
    Jeunes lieutenants, nous avions beaucoup d’échanges avec cet esprit ouvert qui savait communiquer son optimisme. Ayant appris que j’étais passé par le 13, nous avons eu l’occasion d’avoir de nombreuses conversations. Il venait me rendre visite quand je commandais le 3ème escadron par intérim à l’occasion des exercices sur le terrain.
    Nos discussions permettaient de remonter le cours du temps.
    Il était là tout en étant là-bas. Quel parcours fascinant… que celui de cet homme toujours de bonne humeur.
    Optimisme surprenant pour quelqu’un qui avait vécu des évènements extraordinaires et qui acceptait de « passer le temps » de son osmose dans un régiment bien loin de chez lui…
    Un régiment de reconnaissance certes, mais qui ne faisait pas preuve de « reconnaissance » en accueillant le capitaine Mengelle.
    C’était un pied à terre genre purgatoire pour celui qui avait été sous-lieutenant à Dien Bien Phu.
    (Voir notre article  ICI    )

    Le hasard vous fait parfois rencontrer l’Histoire…  J’ai eu cette chance.
    Et puis, le temps passe…

    Dernièrement, j’ai eu l’occasion de lire une anecdote le concernant. Une fois encore, c’est un peu l’Histoire qui est venue à ma rencontre.
    Grâce au général Gaget (dit Cobra) que j’ai eu comme capitaine au 2/13RDP. Dans un de ses livres, il parle du  sous-lieutenant Mengelle en Algérie.
    Je vous propose de partager ces quelques lignes…


    Fin 1956, avec le 13ème Dragon en Algérie.

    Le nouveau chef pour le commando divisionnaire.


    Pierre Laizé ayant sollicité une affectation dans les Unités méharistes, a reçu un ordre de mise en route et doit rejoindre les territoires du Sud.
    Il reste à lui trouver un successeur.
    C’est le sous-lieutenant André Mengelle qui sera choisi, par un concours de circonstances inattendu.
    Mengelle est un des rares officiers de cavalerie à s’être porté volontaire pour sauter dans la fournaise de Dien Bien Phu où, en une seule nuit, il fut breveté parachutiste et devint ancien combattant. Il vivra toute la bataille et son issue dramatique avant  de subir la misère des camps de prisonniers du Viêt Minh.
    Il est grand, jeune et beau comme un Dieu.
    Chevalier de la Légion d’Honneur  à vingt deux ans, il sert au 2ème escadron du 13ème RDP stationné à El Esnam. Aucun choix ne pouvait être meilleur pour conduire le commando divisionnaire.
    Au cours d’une de ses inspections, le colonel d’Alençon rencontre Mengelle qui souffre d’une crise de paludisme, séquelle de son séjour dans les camps de « vacances » de l’oncle Ho.
    Connaissant le passé militaire de cet officier, le chef de corps décide de le prendre avec lui au PC du régiment afin qu’il soit mieux soigné.
    Mais Mengelle ne peut se résoudre à l’inaction. Jugeant la position du PC opérationnel installé aux Arhribs assez vulnérable, il décide de former un petit commando de cinq parasqu’il fait exempté de gardes. Chaque nuit il patrouille et monte des embuscades dans les environs du col, créant ainsi une petite zone de sécurité autour du PC.
    C’est ainsi qu’un matin de janvier, l’équipe commando rentre au PC avec un fellagha capturé dans un village voisin. Il est armé, équipé d’un ceinturon baudrier et porte un insigne du FLN.
    C’est une « première » et le chef de corps découvre comment le jeune officier observe le repos préconisé par le médecin.
    Le colonel d’Alençon donne malgré tout l’autorisation de poursuivre ces sorties nocturnes à orienter en fonction des indications que donnera le sous-lieutenant Durand, officier de réserve occupant les fonctions d’officier renseignement.
    Durand pense détenir un bon tuyau et il en fait profiter Mengelle.
    - Ce soir, lui dit-il, dans le village de Timerzougen, un chef rebelle vêtu d’un imperméable noir doit tenir une réunion au premier étage de la mosquée du village. C’est la seule maison ayant un escalier extérieur.
    - OK ! Je vais monter un coup là-dessus.

    A la nuit tombante, Mengelle et sa petite équipe commando quittent le PC et, après une discrète marche d’approche, ils arrivent en lisière du village où ils n’ont aucune peine à identifier une maison avec un escalier extérieur.
    Mengelle observe. Il se demande comment il va cerner la bâtisse lorsqu’une porte du premier étage s’ouvre. Dans les rais de lumière, il aperçoit nettement un homme vêtu d’un imperméable noir qui s’apprête à descendre les escaliers.
    Mengelle se glisse au bas des marches et cravate l’homme, l’étranglant à demi afin qu’il ne donne pas l’alerte, puis il le traîne derrière une haie de cactus et le fouille.
    Il est porteur d’un pistolet automatique et semble terrifié. Mais après avoir constaté qu’il est aux mains de soldats français, il semble plus à son aise et annonce :
    - Je suis inspecteur à la DST à Alger et je suis en mission secrète.
    - Quelle preuve peux-tu donner ?
    … questionne Mengelle.
    L’homme donne alors un numéro de téléphone où ses déclarations pourront être vérifiées puis il explique qu’il est chargé de la mise en place d’une organisation secrète dans cette région de la Grande Kabylie.  
    Le lendemain, voulant approfondir l’affaire, le petit commando travesti en fellouze pénètre ostensiblement dans un village proche de la route qui mène à Port Gueydon et s’installe dans la djemaa, espérant un contact.
    Une heure plus tard, un homme se présente ; il se comporte comme l’inspecteur de le veille et donne le même numéro de téléphone.
    De retour au PC, Mengelle informe l’officier de renseignement, qui va ainsi apprendre au B2 de la division la formation d’une « Force K ».
    L’affaire a un certain retentissement et le régiment reçoit l’ordre de cesser les sorties nocturnes dans ce secteur…
    Le sous-lieutenant Mengelle est désormais disponible. Ayant jugé de ses capacités à conduire des opérations de type commando, le colonel le désigne pour succéder au lieutenant Laizé…

    Extrait du livre « Au-delà du possible » Général Robert Gaget

    *******

    Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… 2010-l13

    (Photos section UNP du Gers)


    Le sous-lieutenant que j’ai connu capitaine est maintenant général…

    Et pour compléter cette image du Général Mengelle, je vous propose une interview du journal La Dépêche de 2012 : voir le fichier PDF


    **********

    Nota : Le capitaine Mengelle fait partie de ceux auxquels je pensais en écrivant le texte « Mon Capitaine »  ICI

    ***************

    Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Gmeng10

    (Photo La Dépêche DDMPC)


    ****************
    Fichiers joints
    Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Attachment
    2012 Général Mengelle.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(228 Ko) Téléchargé 163 fois
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 860
    Points : 25570
    Réputation : 11508
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Empty Re: Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle…

    Message par vent du sud le Lun 27 Avr - 18:24



    Bonjour LANG.
    J'ai rencontré le général Piquemal plusieurs fois, mais pas le général Mengelle. Merci pour ce texte bien écrit.
    Mais dîtes moi, vous dîtes " Ce n’est pas une devinette ni un tiercé mais une histoire…" Je comprends les deux tiers de cette phrase mais, "un tiercé" ! C'est une expression de chez vous ? Ou alors est-ce un raccourci vers le " cavalier " ?.
    vent du sud
    vent du sud

    Messages : 108
    Points : 16061
    Réputation : 2463
    Date d'inscription : 01/05/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle… Empty Re: Le 9, le 13 et un sous-lieutenant nommé Mengelle…

    Message par LANG le Mar 28 Avr - 9:14

    Merci vent du sud.
    Il n'y a pas de sous entendu derrière le mot "tiercé".
    Initialement, j'avais écrit : "Le 9, le 13 et le 1".
    En effet, le général Mengelle est passé également par le 1er RHP.
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 860
    Points : 25570
    Réputation : 11508
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum