Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Exposition : Guerre de 1870
Paras séducteurs Icon_minitimeAujourd'hui à 17:24 par CASTOR2

» BARKHANE Activité du 20 au 26 novembre
Paras séducteurs Icon_minitimeAujourd'hui à 12:48 par CASTOR2

» Officiers et cadres de demain.
Paras séducteurs Icon_minitimeHier à 19:26 par LANG

» Un petit jeu pour fin limier.
Paras séducteurs Icon_minitimeMer 25 Nov - 20:25 par junker

» Ces jours là à Nuremberg
Paras séducteurs Icon_minitimeMer 25 Nov - 19:35 par Kuiper

» Livre : Soldat de l’ombre
Paras séducteurs Icon_minitimeMer 25 Nov - 9:05 par Oort

» Adeline Gray et l’utilisation du nylon !
Paras séducteurs Icon_minitimeMar 24 Nov - 18:16 par Oort

» La Résistance : aperçu rapide.
Paras séducteurs Icon_minitimeMar 24 Nov - 8:57 par CASTOR2

» Quitter le Sahel ?
Paras séducteurs Icon_minitimeLun 23 Nov - 14:12 par LANG

Novembre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 62 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 61 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 450 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est moret dominique

    Nos membres ont posté un total de 5192 messages dans 1841 sujets

    Paras séducteurs

    Aller en bas

    Paras séducteurs Empty Paras séducteurs

    Message par WILLIS le Mar 21 Avr - 11:22


    Paras séducteurs Perruq10


    J'ai mis ce post dans le sujet " un peu d'humour " car il prête à sourire ! C'est pourtant une histoire bien réelle dont j'ai trouvé trace avec une coupure d'un journal de Pau. La date de parution est 1972. Il n'y avait que la coupure et pas le journal, celle-ci avait été placée dans une revue régimentaire de l'époque par son ancien propriétaire, vraisemblablement pour la conserver et qui avait souligné au stylo certains passages .

    Paras séducteurs Paras_10


    Personnellement je suis passé par Pau au milieu des années 70 et je n'avais jamais entendu parler de cela.
    Oui étonnant n'est-ce pas ?

    _________________
    Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'on fait.
    WILLIS
    WILLIS
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 272
    Points : 19322
    Réputation : 4385
    Date d'inscription : 21/04/2017

    http://www.campidron.fr

    Revenir en haut Aller en bas

    Paras séducteurs Empty Paras séducteurs

    Message par Hubert DENYS le Mar 21 Avr - 19:34

    En 1967, on n'avait pas de perruques mais à peine 1 cm de cheveux sur la tête ce qui m'allait très bien car c'était le début des Yé-Yés avec leurs cheveux longs. Notre adjudant de compagnie, l'adjudant Randrian nous faisait marcher en chantant "Ma mère m'a dit Antoine va te faire couper les cheveux, je lui ai dit "Maman, dans 20 ans si tu veux.
    Pour ce qui est de la séduction, nous n'avions pas besoin de perruques car nous avions touché la nouvelle tenue de sortie en tergal alors avec le béret, le résultat ne se faisait pas attendre

    _________________
    La guerre ne crée que des cimetières. Dans ces cimetières il n'y a pas d'ennemis, seuls des braves reposent
    Ho Chi Minh
    Hubert DENYS
    Hubert DENYS
    EXPERT
    EXPERT

    Messages : 85
    Points : 8994
    Réputation : 3159
    Date d'inscription : 12/04/2020
    Age : 72
    Localisation : L'Aiguillon sur mer (85460)

    Revenir en haut Aller en bas

    Paras séducteurs Empty re : Paras séducteurs

    Message par salliere herve le Mar 21 Avr - 20:22

    Comme vous Willis je n'ai jamais entendu parlé de ces perruques ( de toute façon la solde n'aurais pas suffit ), pourtant j'étais à Idron d'avril 1971 à avril 1972 .
    Quant à la coupe Hubert Denys vous étiez favorisé ( 1 cm de cheveux ) au 1er RCP c'était tondeuse avec sabot de 2 mm maxi . Dans le paquetage il y avait un peigne ??? il n'est jamais sortie de son étuis Sad Sad Sad
    Pour la séduction : à 20 ans ont est tous magnifique même sans cheveux . la preuve c'est à Pau que j'ai rencontré celle qui me supporte depuis .
    Merci à tous pour vos envoie sur le site , en cette période , grâce à vous , ont découvrent , ont s'instruits , et l'ont passent de bon moments .
    Paramicalement
    salliere herve
    salliere herve

    Messages : 118
    Points : 9979
    Réputation : 1397
    Date d'inscription : 07/10/2018
    Age : 69
    Localisation : mont de marsan

    Revenir en haut Aller en bas

    Paras séducteurs Empty Re: Paras séducteurs

    Message par LANG le Mar 21 Avr - 21:57

    C'est quand même bien de se retrouver entre nous...

    Les cheveux longs, je les avais « perdus » un jour de septembre…
    Alors, un an plus tard, quand j’ai découvert Pau et « Brigitte », ce ne fut pas le grand amour.
    Il faut dire qu’elle avait beaucoup de soupirants et beaucoup succombaient à son charme teinté de couleurs blanches et rouges ponctué de raclements de gorge assourdissants.
    Elle avait tellement d’amants en cette année 1963…
    Avant son dernier soupir, je lui ai fait la cour une dernière fois. Mon saut de l’ange en 1966 lui a plu.
    Elle aimait ceux qui se lançaient pour rassurer les candidats au roulé boulé qui regardaient en bas et qui attendaient de toucher sa jarretière. Un déroulé de chaines  rugissantes a ponctué nos retrouvailles.
    Elle était belle « Brigitte »…
    Hélas, Antoine l’avait bien dit « Quand on aime on a toujours vingt ans » et comme otosan, à Pau,  j’avais trouvé celle qui m’accompagne depuis plus de cinquante années.
    Brigitte ne s’en n’est pas remise…
    Mais je me trompe peut-être.
    C’est peut-être ces porteurs de perruques qui ont essayé de la séduire ?
    Je sais qu’elle n’aimait pas du tout…
    Elle préférait les cheveux courts.
    Elle a du faire une dépression...
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 883
    Points : 27620
    Réputation : 12558
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Paras séducteurs Empty Le paras séducteurs

    Message par Hubert DENYS le Mer 22 Avr - 2:21

    Je suis retourné à Pau il y maintenant 3 ans pour l'inauguration d'une stèle. Je n'ai absolument rien reconnu. Il n'y a plus de tour mais des systèmes genre mi parcours forestier mi téléférique . Même les petits bâtiments qui hébergeaient les stagiaires ont été remplacés. La seule chose qui a changé en mieux est le foyer et l'O.T .Les maquettes de cabines de Noratlas pour les entrainements de position de sortie étaient remplacés. La fameuse tour jeannette, celle que l'on craignait le plus quand il y avait du vent était disparu. Maintenant, on monte sur une sorte d'échafaudage, on enfile un harnais simulant le parachute et un filin nous entraine et simule l'atterrissage. Fini avec la tour d'arrivée où un serpatte nous attendait au sol et nous filait un coup de pelle US sur le casque si on avait mal fait le roulé boulé arrière. J'ai réussi à faire 28 sauts, dont 25 homologués, une dizaine de Noratlas, le reste en Dakota . Je n'ai jamais réussi à faire un roulé boulé correct mais je ne me suis jamais fait mal. Par contre, à Madagascar, je me suis pris plusieurs fois des jours d'arrêt pour avoir atterri debout, ce qui était formellement interdit. Nous on ne comprenait pas trop pourquoi mais maintenant, en prenant de la bouteille on sait d'où nous viennent les maux de reins. J'avais une telle trouille de cette tour que j'avais dit au colonel De Braquilange (surnommé la nounou, 2 bras qui langent) venu nous rendre visite, que je n'étais pas du tout sur de sauter. Lorsqu'il m'a remis mon brevet 15 jours plus tard, le 7 juillet, j'étais fier intérieurement et le roi n'était pas mon cousin. J'ai fait mon dernier saut en 2004 à La Fière, à côté de Ste Mère Eglise avec les paras de la 101e. De bons souvenirs qu'il est bon de se rappeler et de partager avec ceux qui ont connu le grand frisson

    _________________
    La guerre ne crée que des cimetières. Dans ces cimetières il n'y a pas d'ennemis, seuls des braves reposent
    Ho Chi Minh
    Hubert DENYS
    Hubert DENYS
    EXPERT
    EXPERT

    Messages : 85
    Points : 8994
    Réputation : 3159
    Date d'inscription : 12/04/2020
    Age : 72
    Localisation : L'Aiguillon sur mer (85460)

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum