Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Août 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 42 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 2 Invisibles et 40 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 389 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est fromenteaux bernard

    Nos membres ont posté un total de 4667 messages dans 1650 sujets

    ASAF : Taisez-vous Monsieur...

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    ASAF : Taisez-vous Monsieur... Empty ASAF : Taisez-vous Monsieur...

    Message par CASTOR2 le Ven 10 Avr - 11:07


    TAISEZ-VOUS MONSIEUR HONDELATTE !
    Posté le lundi 06 avril 2020


    ASAF : Taisez-vous Monsieur... Paras_10

    Début de l'article :
    Hier, un camarade, ancien parachutiste, m’a transmis un article de « Sud-Ouest » datant de quelques jours. J’y lis ceci, qui m’a fait littéralement bondir : « Christophe Hondelatte, revenu chez lui, à Bayonne...en cette période de confinement, dénonce les bruits sourds et répétitifs des entraînements au tir venant de la caserne toute proche du 1er RPIMa : « C’est assourdissant, en pleine journée comme au milieu de la nuit, ces tireurs d’élite pourraient se calmer un peuou aller s’entraîner au tir ailleurs en cette période de confinement, je ne sais pas moi dans la forêt landaise ou en zone non urbanisée... J’habite ici depuis toujours, c’est un souci récurent...c’est de plus en plus difficilement supportable!»... »
    Ainsi, il ne suffit pas que les bobos parisiens, se souvenant quand ça les arrange qu’ils ont des racines provinciales et/ou une résidence chez les « ploucs » (qu’ils méprisent 11 mois par an), se plaignent du carillon des églises, du bruit des cloches qui tintinnabulent au cou des vaches, du chant du coq, des aboiements de chiens, des odeurs de fumier...que sais-je encore ?
    Voilà que monsieur Christophe Hondelatte, journaliste en mal de notoriété, le bellâtre un brin narcissique de l’émission « Faites entrer l’accusé », est dérangé par l’entrainement (intensif), au tir et au combat, des parachutistes du 1er RPIMa....

    …………

    Fin de l'article

    Par manque de connaissances, je ne vous parlerai pas du 1er RPIMa depuis qu’il est l’une des unités de nos « Forces spéciales ». Sachez que nos « Forces spéciales » font notre fierté, qu’elles sont citées en exemple dans le monde entier et que leurs hommes sont prêts à risquer leur vie dans les missions les plus périlleuses. Si elles s’entrainent intensivement, c’est pour être efficaces !

    Gilles Perrault, qui a servi chez les paras mais ne les porte pas dans son cœur, a écrit :
    « Les unités parachutistes forment un clan fermé au monde extérieur ... qui possède ses références, ses rites, ses légendes. Les parachutistes racontent des histoires de guerre qui se ressemblent toutes par une exaltation de la bravoure et du sacrifice inutile ...: se battre par solidarité, sauter avec les autres pour ne pas être un salaud ...plus que pour un idéal collectif et indiscutable qui n'existe plus. » (9).
    Ce qu’il dit est vrai, mais ce qu'il dépeint – et ne peut pas comprendre, l'imbécile! – s'appelle chevalerie, altruisme, don de soi, abnégation, courage, sens du devoir et/ou du sacrifice.

    Voilà, monsieur Hondelatte, je vous offre un cours d’histoire contemporaine. Une histoire qu’on n’apprend pas à Sciences-Po ou dans les écoles de journalisme.
    Si les exercices de tir du 1er RPIMa vous dérangent, achetez-vous des boules «  Quiès ».
    Et puis, si vous n’arrivez pas à trouver le sommeil, ayez une pensée, mieux, une prière pour tous les parachutistes tombés pour la France, pour quelques causes perdues, ou pour rien...

    Aujourd’hui, vous me donnez l’occasion de rendre hommage à tous ces jeunes qui ont cessé définitivement de faire du bruit et de déranger les embusqués et les bourgeois. Leur nom est gravé, à jamais, sur nos monuments aux morts.
    Au 1er RPIMa, jadis, on disait souvent : « T’es con ou t’es basque ? ».
    Vous m’avez appris qu’on peut être les deux ; soyez-en remercié !

    Eric de VERDELHAN

    Lire l'article complet ICI
    CASTOR2
    CASTOR2
    Histoire et Mémoire
    Histoire et Mémoire

    Messages : 151
    Points : 8687
    Réputation : 3611
    Date d'inscription : 14/10/2019
    Age : 73
    Localisation : Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    ASAF : Taisez-vous Monsieur... Empty Re: ASAF : Taisez-vous Monsieur...

    Message par junker le Ven 10 Avr - 11:40

    BRAVO Eric que j'adore de par ses livres qui d'une écriture digne d'un chevalier nous décrit la vie des Paras qui on choisi ce métier comme profession de foi, et qu'un monsieur en mal de "trouille " vienne à côté de la Citadelle pour avoir la tranquillité comme dans le Grand Nord Canadien !! Mais c'est là-bas qu'il aurait fallu qu'il aille ! Affreux bobos ! c'est grâce à nous que tu existes triste connard !!

    AH ! cà ma fait du bien de dire cette interlude !!!
    junker
    junker

    Messages : 374
    Points : 12550
    Réputation : 4102
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 83
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum