Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Ouvrez le ban !
Paquebot Ville d'Oran Icon_minitimeAujourd'hui à 22:00 par LANG

» radicalisation islamiste
Paquebot Ville d'Oran Icon_minitimeAujourd'hui à 21:13 par Invité

» La colère du général Soubelet
Paquebot Ville d'Oran Icon_minitimeAujourd'hui à 17:38 par LOUSTIC

» Une initiative saugrenue
Paquebot Ville d'Oran Icon_minitimeAujourd'hui à 17:29 par suspente

» Les tunnels de guerre vietnamiens
Paquebot Ville d'Oran Icon_minitimeAujourd'hui à 8:55 par Blu

» Photo : bière et Spitfire
Paquebot Ville d'Oran Icon_minitimeHier à 18:13 par Invité

» Hommage aux fusillés d’Ecole en Bauges du 6 juillet 1944
Paquebot Ville d'Oran Icon_minitimeHier à 16:31 par LANG

» Quand l'armée de l'air inventait les paras... grâce aux Soviétiques
Paquebot Ville d'Oran Icon_minitimeHier à 10:04 par Invité

» ASAF Opération Barkhane en images
Paquebot Ville d'Oran Icon_minitimeMar 7 Juil - 20:58 par Blu

Juillet 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 39 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 369 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Decarpentry

    Nos membres ont posté un total de 4495 messages dans 1568 sujets

    Paquebot Ville d'Oran

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Paquebot Ville d'Oran Empty Paquebot Ville d'Oran

    Message par musette tap le Jeu 2 Avr - 11:14



    Paquebot Ville d'Oran Ville_13


    Construit par la Société provençale de constructions navales de La Ciotat, il est mis en service en octobre 1936 pour relier, rapidement, Marseille à l'Afrique du Nord et pouvait transporter 1 100 passagers. Il reliait Marseille à Alger en 19 heures et Oran en 25 heures. À l'époque, il possède deux cheminées, la cheminée arrière étant factice qu'il perdra en 1939.

    En 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale, le Ville d'Oran est réquisitionné, il est alors transformé en croiseur auxiliaire, camouflé et armé de plusieurs canons de 105 et de mitrailleuses de 13,2 montées sur des tourelles pour la défense anti-aérienne. Il est affecté à la 1re division de croiseurs auxiliaires du contre-amiral Cadart avec les navires rapides El Djezaïr, El Mansour et El Kantara.

    Durant la drôle de guerre, il effectue des patrouilles en mer Méditerranée. Sous le commandement du capitaine de frégate Roqueblave, il est intégré à la force Z et participe au transport du corps expéditionnaire français en Scandinavie sous le nom X54. Le 12 avril 1940, il embarque, à Brest, les chasseurs alpins du 13e bataillon de chasseurs alpins et après une escale à Greenock, en Écosse, il atteint Namsos le 19 avril ou il est endommagé, avec l'Émile Bertin, lors d'une attaque aérienne dans le Namsenfjord .


    Revenu en France, il fait partie de la flottille, composée des cinq paquebots et cargos, chargée de transporter l'or français, polonais et belge afin de mettre ces réserves hors de France, à l'abri des envahisseurs allemands. Escortés des contre-torpilleurs Milan, Épervier et du croiseur auxiliaire Victor Schœlcher8. le convoi part de Brest le 18 juin, fait escale à Casablanca du 21 au 24 juin et atteint Dakar le 28 juin.

    Après l'armistice, il est envoyé à Marseille et reprend son service de liaison entre Marseille et l'Algérie de mai à septembre 1941 date à laquelle il est désarmé, à Alger.

    Fin 1942, le Ville d'Oran est réarmé et utilisé comme transport de troupe lors de l'opération Husky. Après la guerre, il fait le trajet Marseille-Oran. Il est vendu en 1965 à un armateur grec et rebaptisé Mount Olympos.

    Paquebot Ville d'Oran Le_vil13
    musette tap
    musette tap

    Messages : 58
    Points : 12685
    Réputation : 776
    Date d'inscription : 02/05/2017
    Age : 61
    Localisation : Poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Paquebot Ville d'Oran Empty Re: Paquebot Ville d'Oran

    Message par musette tap le Jeu 2 Avr - 11:21



    LA COMPAGNIE TRANSATLANTIQUE VEND le paquebot " Ville-d'Oran " à un armateur grec
    La Compagnie générale transatlantique confirme la vente à l'armateur grec Typaldos de son paquebot Ville-d'Oran. Le prix de la transaction n'est pas indiqué.

    Par J.-F. S. Publié le 24 juin 1965.


    Le Ville-d'Oran, construit en 1936, modernisé en 1949, est un paquebot de 10 000 tonnes. Affecté traditionnellement à la desserte de l'Afrique du Nord, il effectuait également, en été, depuis la récession du trafic consécutive à l'indépendance de l'Algérie, plusieurs traversées entre la Corse et le continent.

    La flotte de paquebots de la Compagnie générale transatlantique ne comprend plus que neuf unités, dont trois desservent l'Atlantique nord ou sud (France, Flandre, Antilles), trois la Corse (Commandant-Quéré, Cyrnos, Sampierro-Corso) et trois l'Afrique du Nord et la Méditerranée (les " Villes " d'Alger, de Marseille, de Tunis).

    On avait un moment pensé à " sauver " le Ville-d'Oran en l'affectant à des croisières et notamment à l'hébergement de " classes de mer ". Mais cette entreprise s'est révélée impossible, notamment par suite des difficultés rencontrées auprès de l'éducation nationale. On sait qu'un autre projet - très malaisé également - vise à transformer le Ville-d'Alger en " navire-exposition " pour les industriels français.

    Les syndicats de marins marseillais s'apprêtent à manifester leur inquiétude devant cette nouvelle amputation de la flotte passagère française. Mais, de source officielle, on indique que la mise en service, le 12 juillet prochain, du bateau transporteur d'automobiles Fred-Scamaroni et le transfert sur la Méditerranée du cargo Venta, auparavant stationné à Bordeaux, compenseront en partie, au point de vue des effectifs, la vente du Ville-d'Oran.

    Rappelons d'autre part que sur la Corse la Transatlantique mettra en service, l'an prochain, deux nouveaux bateaux transporteurs d'automobiles (car-ferries) et un petit cargo de 1 100 tonnes.
    musette tap
    musette tap

    Messages : 58
    Points : 12685
    Réputation : 776
    Date d'inscription : 02/05/2017
    Age : 61
    Localisation : Poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Paquebot Ville d'Oran Empty Re: Paquebot Ville d'Oran

    Message par musette tap le Jeu 2 Avr - 11:38


    Paquebot Ville d'Oran Oran10


    Et puis, ? Paquebot " Ville d'Oran " Et paquebot " La Ville d'Oran " Cela mérite des explications que je n'ai pas :


    Paquebot Ville d'Oran La_vil10

    Est-ce Le Ville-d'Oran, construit en 1936, modernisé en 1949 ? si c'est cela il y a un sacré boulot .......... ! ! !
    Mais cela parait impossible vu la coupé des 2 navires.
    " La Ville d'Oran " elle doit dater du tout début du 20eme siècle.


    Dernière édition par musette tap le Jeu 2 Avr - 12:59, édité 1 fois
    musette tap
    musette tap

    Messages : 58
    Points : 12685
    Réputation : 776
    Date d'inscription : 02/05/2017
    Age : 61
    Localisation : Poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Paquebot Ville d'Oran Empty Re: Paquebot Ville d'Oran

    Message par musette tap le Jeu 2 Avr - 12:54



    Paquebot " ville d'Oran "

    Il fut lancé le 6 octobre 1935 à La Ciotat, pour être donné en gérance à la Compagnie Générale Transatlantique, dont il ne devint la propriété que beaucoup plus tard. De la même série que le " Ville d'Alger ", dont il était le " sister-ship ", le " Ville d'Oran " bénéficia des progrès accomplis pour le " Normandie ".


    Voici ses principales caractéristiques :
    Longueur : 147,60 m.
    Largeur : 19,20 m.
    Tirant d'eau : 6,55 m.
    Jauge brute: 10.172 tonneaux.
    Puissance : 20.000 CV.
    Vitesse maximale : 23 noeuds.
    Vitesse moyenne : 21 noeuds .

    La silhouette primitive du " Ville d' Oran " se caractérisait notamment par deux grosses cheminées profilées ; mais, après la guerre, la cheminée arrière, d'ailleurs postiche, disparut, allégeant la ligne générale du paquebot.

    " Ville d' Oran " innovait avec une étrave arrondie et un "arrière de croiseur", à l'aérodynamisme très étudié. Avant guerre, les passagers étaient répartis en quatre classes. Plus tard, en trois classes : lère classe (avec des cabines de luxe et de priorité), classe touriste et passagers de pont.

    En tout, 1.100 personnes environ. lère classe et classe touriste disposaient chacune d'une salle à manger et d'un bar fumoir. Le grand salon du " Ville d'Oran ", d'une hauteur de deux niveaux, était d'une rare élégance, ne le cédant en rien,_ toutes proportions gardées, aux grands transatlantiques des lignes d'Amérique.

    Enfin, deux longs ponts-promenade : l'un vitré, sur lequel donnait le salon et la salle à manger des premières, l'autre situé sous les embarcations de sauvetage et donnant accès à la passerelle de commandement, permettaient de longues promenades, abritées ou à l'air du grand large. A l'arrière, chaque pont était étagé de manière à constituer un grand espace, réservant de larges emplacements pour les jeux, se découpant sur un horizon immense.

    -------Il n'y avait pas de piscine à bord, tout simplement parce que " Ville d'Oran ", comme les autres navires des lignes de la Méditerranée, était essentiellement un moyen de traverser rapidement la Grande Bleue, entre ses rivages Nord et Sud, et non un paquebot destiné aux croisière (bien qu'il en ait effectué un certain nombre). Et, de fait, " Ville d' Oran " était le navire le plus rapide, après le " Kairouan " de la Mixte. Ainsi reliait-il Alger à Marseille en 19 heures ; Oran à Marseille en 25 heures environ. Lorsqu'on prend connaissance des horaires des "carferries" qui assurent ces lignes aujourd'hui, on constate que le "progrès" s'est exercé à reculons, et ce de plusieurs heures !



    Source Alger-roi
    musette tap
    musette tap

    Messages : 58
    Points : 12685
    Réputation : 776
    Date d'inscription : 02/05/2017
    Age : 61
    Localisation : Poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Paquebot Ville d'Oran Empty Re: Paquebot Ville d'Oran

    Message par suspente le Jeu 2 Avr - 13:14



    Bonjour
    Le paquebot " la Ville d'Oran " date de 1880.

    Cela n'à donc rien à voir avec le Paquebot " Ville d'Oran " qui date de 1936.

    Et il en est de même pour " le Ville d'Alger " qui lui aussi a eu un précédent en 1881.
    suspente
    suspente

    Messages : 88
    Points : 13909
    Réputation : 1782
    Date d'inscription : 16/05/2017
    Age : 63
    Localisation : POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum