Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Le parapluie du Major Digby
La lettre du SF avril 2020 Icon_minitimeAujourd'hui à 12:45 par place d'armes

» un 30 février
La lettre du SF avril 2020 Icon_minitimeAujourd'hui à 12:42 par LACITA

» Le saviez-vous : Rintintin chien de guerre.
La lettre du SF avril 2020 Icon_minitimeAujourd'hui à 12:39 par ROAD

» lieutenant-colonel Bastien-Thiry
La lettre du SF avril 2020 Icon_minitimeHier à 12:41 par patrouille de nuit

» Le père JEGO
La lettre du SF avril 2020 Icon_minitimeHier à 12:38 par LOUSTIC

» Algérie la terre promise
La lettre du SF avril 2020 Icon_minitimeHier à 12:33 par bretivert

» LA MARSEILLAISE
La lettre du SF avril 2020 Icon_minitimeVen 26 Fév 2021 - 2:45 par Hubert DENYS

» Cachez ce soldat, que je ne saurais voir.
La lettre du SF avril 2020 Icon_minitimeJeu 25 Fév 2021 - 11:35 par compagnie tournante

» Sommes-nous prêt pour un conflit majeur ?
La lettre du SF avril 2020 Icon_minitimeJeu 25 Fév 2021 - 9:09 par CASTOR2

Février 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 50 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 48 Invités :: 1 Moteur de recherche

    vazimeli

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin 2020 - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 488 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est POUPARDIN

    Nos membres ont posté un total de 5216 messages dans 1837 sujets

    La lettre du SF avril 2020

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    La lettre du SF avril 2020 Empty La lettre du SF avril 2020

    Message par MARCEAU. Mar 31 Mar 2020 - 10:20



    1945, la Libération des camps, il y a 75 ans


    La guerre a un épilogue qui mêle joie et douleur : la libération des camps et le retour des déportés en est la principale illustration, même s’il nous appartient de ne pas oublier le retour des prisonniers de guerre et des travailleurs requis du STO.
    En 1945, c’est près de 4 millions de personnes qui vont regagner la France.

    1 200 000 prisonniers de guerre libérés des oflags et des stalags, 30 200 déportés survivants sur les 142 000 déportés de France (3 800 survivants sur les 76 000 déportés juifs ; 23 000 survivants pour les déportés au titre de résistants) 700 000 travailleurs français, requis du STO pour la majorité d’entre eux, mais aussi 2 500 000 refugiés et déplacés, Alsaciens Lorrains expulsés, évacués des zones interdites, sinistrés des poches de la côte. Parallèlement, c’est plus d’un million de prisonniers qui vont quitter la France, étrangers de 17 nationalités fuyant le nazisme ou laissés sur place par l’organisation Todt, mais aussi 700 000 prisonniers de guerre allemands.

    Comment rappeler aujourd’hui ce que représentaient dans notre pays ces 5 millions d’hommes, de femmes, d’enfants de retour ou en départ de notre Hexagone ?
    Comment imaginer aujourd’hui le choc du retour de déportation de ces squelettes vivants accueillis à l’hôtel Lutetia ?
    Comment imaginer les bonheurs mais aussi les drames dans les familles que va générer ce temps de la libération ?
    C’était il y a 75 ans. Ceux qui sont encore là peuvent nous apporter leur témoignage .

    Il est urgent de mobiliser l’écoute de ces hommes et de ces femmes dans leur diversité, en particulier celle des derniers déportés. Aujourd’hui, ils sont la dernière butte-témoin de notre histoire contemporaine. Demain, les historiens seront seuls « aux commandes » de cette grande page de notre histoire nationale. Alors écoutons les témoins !

    Sauvons leurs paroles et préparons-nous à sauvegarder les traces inscrites dans la pierre.
    75 ans, un défi à relever pour Le Souvenir Français.




    Serge BARCELLINI
    Contrôleur Général des Armées (2s)
    Président Général de l'association "Le Souvenir Français"
    Anonymous
    MARCEAU.
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum