Barkhane : Monclar

Aller en bas

Barkhane : Monclar Empty Barkhane : Monclar

Message  CASTOR2 Lun 30 Mar - 21:03

Même si on est confiné, quelques nouvelles de là-bas…
avec les centurions… qui font le job...


BARKHANE : Monclar, opération de fouille pour le GTD « Centurion »


Barkhane : Monclar 2020_e10


Mise à jour  : 30/03/2020

Le GTD « Centurion » a fait partie des 1700 militaires de la force Barkhane engagés dans l’opération MONCLAR du 3 au 23 mars dans la zone des trois frontières. Eclairage sur une action de fouille dans le Liptako malien, conjointement avec les forces armées maliennes.
Face à un ennemi coriace, le capitaine Henry, commandant d’unité d’un escadron blindé au sein du groupement tactique désert (GTD) « Centurion », projeté au sein de l’opération Barkhane pour la seconde fois, est prêt à faire face à des situations complexes.
Le 8 mars, au lever du soleil, les véhicules blindés quittent la base opérationnelle avancée (BOAT) installée dans une zone reculée du Liptako, afin de réaliser une infiltration, une reconnaissance, puis le bouclage d’une zone particulière, identifiée pour être potentiellement une zone refuge d’un groupe armé terroriste (GAT).  

Barkhane : Monclar 2020_e11


Sur un terrain sablonneux et accidenté, la force arrive dans un oued, caractérisé par une densité importante d’arbustes et d’épineux. Une fois les appuis en place, l’opération de ratissage peut débuter. Un des chefs de section souligne : « lors des opérations de fouille, nous sommes vigilants à chaque détail. Nous scrutons tout ce qui peut paraître étrange. Il s’agit de s’étonner, et de porter un regard différent sur tout ce qui pourrait sortir de l’ordinaire. »


Barkhane : Monclar 2020_e12


Rapidement, plusieurs caches sont relevées par les soldats de la force Barkhane et leurs partenaires maliens. La mission est un succès : des treillis, des casques lourds, des détecteurs de métaux, des bidons avec des médicaments, un ordinateur, des papiers d’identité sont découverts sous des branchages. « De toute évidence, il s’agit d’un plot logistique d’un GAT qui doit sévir dans la région. » précise le lieutenant.


Barkhane : Monclar 2020_e13


Au bilan, cette opération aura permis d’obtenir de nombreux renseignements. L’opération MONCLAR ainsi que les opérations de la FC-G5S et des forces armées nigériennes, conduites de manière coordonnée, ont permis de mettre sous pression les GAT, en particulier l’Etat islamique au grand Sahara.
Source Défense

NDLR : Pas d'illusions.
Derrière ce communiqué "officiel", de la sueur au front et dans la nuque, des douleurs de dos, des pieds qui étouffent, des yeux qui piquent, la soif au fond de la gorge, des pensées qui vagabondent, un index un peu raide...
CASTOR2
CASTOR2

Messages : 217
Date d'inscription : 14/10/2019
Age : 74
Localisation : Centre

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum