Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Juin 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 29 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 27 Invités :: 1 Moteur de recherche

    Arcimboldo_56, junker

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 353 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est TICKLAZ

    Nos membres ont posté un total de 4276 messages dans 1476 sujets

    Bâtiment de débarquement de chars Bidassoa

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Bâtiment de débarquement de chars Bidassoa Empty Bâtiment de débarquement de chars Bidassoa

    Message par WILLIS le Lun 30 Mar - 12:43



    Bâtiment de débarquement de chars Bidassoa Liban_11

    11 novembre 1983, arrivée des Verts ( 1ere Compagnie ) du 1er RCP au port de Beyrouth à bord de la Bidassoa, via Chypre Larnaka. -source campidron-

    Ce bâtiment de transport opérationnel porte le nom d'un petit fleuve côtier séparant la France et l'Espagne à travers le pays basque et que bordent les communes d'Urrugne, d'Hendaye et de Biriatou qui en ont accepté le parrainage à sa naissance en 1961. Lancé en décembre 1960, la marraine en fut Madame Viaud, belle fille de Pierre Loti.

    Pour les cérémonies de parrainage du 1er au 5 juillet 1961 étaient associées les autorités espagnoles de Fontarabie, d'Irun et de Vera de Bidassoa ainsi que celles de la station navale espagnole Ce bâtiment est le cinquième et dernier du type.

    Le BDC Bidassoa a été basé à Lorient à partir de février 1964, puis à Toulon en 1983. Il a navigué principalement en Méditerranée et le long des côtes d'Afrique occidentale. Il a même été jusqu'en Amérique du Sud, aux Antilles et aux Etats-unis ainsi qu'en Océan Indien.

    Il a participé à de nombreuses missions opérationnelles de soutien de nos forces terrestres engagées notamment en Tunisie et en Algérie, au Liban pour l'ONU, en Côte d'ivoire et au Cameroun (pour nos éléments stationnés au Tchad) ainsi qu'à Madagascar et à la Réunion. Au titre de la coopération avec les pays africains il a pris part en outre régulièrement à de grands exercices amphibies franco-sénégalais.

    Le 27 novembre 1986, retentissait le dernier « Terminé barre et machines ! », à l'issue de sa dernière sortie en mer. Au cours de sa carrière ce BDC a parcouru l'équivalent de 18 tours du monde (plus de 400.000 nautiques) et effectué plus de 300 plageages sur les rivages de l'Atlantique et de la Méditerranée et en Océan Indien.

    Désarmé à Lorient le 12 décembre 1986, il est condamné le 6 avril 1987 (n° de condamnation Q 655), et conduit en novembre au cimetière de Landevennec. Sa coque sert de cible de tir le 19 septembre 1989 aux bâtiments de l'Escadre de l'Atlantique et aux Super-Etendard de l'Aéronautique navale à l'issue de l'exercice Sharp Spear. La Bidassoa repose depuis ce jour au fond de la mer d'Iroise. C'était le premier bâtiment de la flotte française à porter ce nom.
    -source netmarine-


    Bâtiment de débarquement de chars Bidassoa La_bid10


    Dernière édition par WILLIS le Ven 8 Mai - 17:08, édité 1 fois

    _________________
    Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'on fait.
    WILLIS
    WILLIS
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 245
    Points : 13928
    Réputation : 1534
    Date d'inscription : 21/04/2017

    http://www.campidron.fr

    Revenir en haut Aller en bas

    Bâtiment de débarquement de chars Bidassoa Empty Re: Bâtiment de débarquement de chars Bidassoa

    Message par RUDEAU Gilles le Lun 30 Mar - 16:57

    Souvenirs douloureux bien sûr, mais souvenirs quand même.
    Anonymous
    RUDEAU Gilles
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Bâtiment de débarquement de chars Bidassoa Empty Re: Bâtiment de débarquement de chars Bidassoa

    Message par LANG le Lun 30 Mar - 19:35

    Les objets finissent par avoir une âme j'en suis persuadé.
    On ne change pas toujours "facilement" de voiture. N'avez-vous pas eu de temps en temps un coup d'œil ému en "abandonnant" votre ancienne voiture ?
    Bon, ce n'est pas forcément avec des larmes aux yeux, quoique parfois à l'époque des R8…
    Et puis on peut espérer qu'un autre conducteur la bichonnera.
    Cà nous laisse la conscience tranquille…
    Mais un bateau…
    C'est triste quand même d'imaginer sa fin comme cible avant de sombrer…
    Enfin, Le Bidassoa n'a pas été démantelé. Il "repose" dans son élément...
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 722
    Points : 13979
    Réputation : 5507
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum