Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
»  Bientôt , mon livre !!!
Fort de Montmorency Icon_minitimeHier à 23:49 par Invité

» Là-bas c’était comme ça…
Fort de Montmorency Icon_minitimeHier à 22:22 par LANG

» Livre : Les Forces spéciales
Fort de Montmorency Icon_minitimeHier à 19:09 par Blu

» Nouvelle veste thermique et rapport sur le petit équipement
Fort de Montmorency Icon_minitimeHier à 18:27 par LANG

» Place des militaires au sein du ministère des armées
Fort de Montmorency Icon_minitimeHier à 9:30 par LANG

» 25 septembre : hommage national aux Harkis
Fort de Montmorency Icon_minitimeMer 23 Sep - 18:28 par Invité

» Attentat du Drakkar
Fort de Montmorency Icon_minitimeMer 23 Sep - 0:08 par Invité

» L'éléphant noir Spécial BEDO aout 2020
Fort de Montmorency Icon_minitimeMar 22 Sep - 23:50 par WILLIS

» Russie : 2.685 chars de combat en service
Fort de Montmorency Icon_minitimeMar 22 Sep - 19:29 par LANG

Septembre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 406 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est jean marie

    Nos membres ont posté un total de 4873 messages dans 1729 sujets

    Fort de Montmorency

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Fort de Montmorency Empty Fort de Montmorency

    Message par locatelli le Lun 23 Mar - 2:49



    Le fort de Montmorency, construit au XIXème siècle, abrita notamment la première station de câbles hertziens.


    Site de choix pour les transmissions en raison de son altitude, le fort de Montmorency, construit au XIXème siècle, abrita notamment la première station de câbles hertziens.

    Au XIXème siècle, Paris est un camp retranché situé dans une cuvette. Chaque invasion prussienne provoque l'éloignement des fortifications, le rôle de chacune de ces enceintes successives consistant à englober la ligne des hauteurs d'où l'ennemi a bombardé la ville lors de la précédente invasion.

    Le premier système fortifié

    En 1814 et 1815, les Prussiens de la coalition occupent le premier cercle des hauteurs, c'est-à-dire, au Nord, les hauteurs de Montmartre. Le premier système fortifié, édifié en 1840 à l'initiative de Thiers, comporte donc une enceinte qui enferme Montmartre et établit à l'extérieur une ligne de forts de couverture distants de 2 à 5 kilomètres. C'est ainsi que sont érigés, au nord, les trois forts de Saint-Denis : le fort de la Briche, le fort de la Double Couronne et le fort de l'Est.

    La deuxième enceinte

    En 1870, les Prussiens, installés sur le deuxième cercle des hauteurs et, en particulier, sur le plateau de Montmorency, bloquent Paris et entament sérieusement le système défensif de Saint-Denis. De ce fait, dès la fin de la guerre, le concept de la deuxième enceinte est établi.

    A l'Assemblée nationale, le 14 février 1874, c'est encore Thiers qui monte à la tribune pour défendre le projet, dont l'exécution est confiée au général Séré de Rivière. C'est ainsi que sur l'éperon nord-est est construit le fort de Domont, sur l'éperon sud-est celui de Montmorency, enfin à l'ouest le fort de Montlignon, distants de deux à trois kilomètres.

    Le fort de Montmorency a la particularité de tenir sous son canon Saint-Denis et ses abords, considérés comme les points les plus faibles de la défense de la capitale.

    Un site de choix pour les transmissions

    Dès 1947, un détachement de l'armée de l'air occupe le fort de Montmorency, son altitude en faisant un site de choix pour les transmissions. En 1952, la première station de câbles hertziens dépendant de la Compagnie d'exploitation et d'installation des transmissions d'Etampes s'installe dans le fort. Puis, le 16 septembre 1956, c'est au tour du Commandement du réseau de câbles hertziens de la défense aérienne du territoire, ainsi que de l'Escadron d'exploitation de câbles hertziens. En mai 1959, le réseau hertzien de la 2ème région aérienne est confié à l'Escadron régional de câbles hertziens, qui prend par la suite son appellation actuelle d'Escadron de câbles hertziens.

    Après la dissolution de la base aérienne 285 en juin 1968, le fort de Montmorency est rattaché à la base aérienne 104 du Bourget, puis à la base aérienne 921 de Taverny en avril 1981. L'Escadron de câbles hertziens rejoint quant à lui la base aérienne 217 de Bretigny en juin 1987.

    Le centre d'initiation aux techniques commandos

    Depuis 1992, le fort de Montmorency abrite le Centre d'initiation aux techniques commandos dépendant de la base aérienne 921 de Taverny. Offrant toutes les opportunités pour effectuer ce type d'entraînement, le site, qui connaît un grand succès, est fréquenté en premier lieu par les fusiliers commandos de l'air de l'unité de protection, mais aussi par des militaires du rang et des réservistes des autres unités de la base.

    Ce monument historique, dont le ministère de la défense est affectataire, fait partie d'un protocole Culture Défense, signé le 17 septembre 2005.


    Fort de Montmorency
    Quartier des Champeaux Rue du Fort
    95160 Montmorency
    Tel : 01 30 40 64 75
    E-mail : op@ba921.air.defense.gouv.fr



    Ministère de la défense
    locatelli
    locatelli

    Messages : 79
    Points : 15143
    Réputation : 2138
    Date d'inscription : 01/05/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum