Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» sergent Anderson
Volontaire pour un saut ! Icon_minitimeAujourd'hui à 10:11 par place d'armes

» Les célébrations du 76e anniversaire du Débarquement en Normandie menacées ?
Volontaire pour un saut ! Icon_minitimeHier à 23:08 par Invité

» Jacques MORIN
Volontaire pour un saut ! Icon_minitimeHier à 19:18 par WILLIS

» Compagnie Parachutiste du 3e REI
Volontaire pour un saut ! Icon_minitimeHier à 19:03 par Invité

» Semaine Sainte service de santé des Armées
Volontaire pour un saut ! Icon_minitimeHier à 12:41 par suspente

» Ardennes 1944 Dernier sursaut. Dernier saut…
Volontaire pour un saut ! Icon_minitimeHier à 12:07 par Invité

» Paquebot FRANCE
Volontaire pour un saut ! Icon_minitimeHier à 11:07 par musette tap

» 08 avril 1915
Volontaire pour un saut ! Icon_minitimeHier à 9:50 par locatelli

» 3eme RCP
Volontaire pour un saut ! Icon_minitimeMar 7 Avr - 9:22 par Invité

Avril 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 28 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 285 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est ABADIE Alain

    Nos membres ont posté un total de 3684 messages dans 1275 sujets

    Volontaire pour un saut !

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Volontaire pour un saut ! Empty Volontaire pour un saut !

    Message par junker le Jeu 27 Fév - 18:35

    La bataille de Diên Biên Phu ( qui dura 170 jours, dont 57 de combats ininterrompus) vit nos meilleures troupes-paras, légion- subir des pertes énormes. Pour combler les vides, on fit appel à des volontaires.
    Le seul moyen de les acheminer, étant la voie aérienne, ils furent parachutés.

    Ce fut le cas d'un garçon du pays de Saint-Xandre, village de mon enfance! Constant Spanoudakis . Quand on lui demande pourquoi il s'est porté volontaire pour sauter sur DBP, alors que la situation est désespérée et que la chute du camp retranché n'était qu'une question de jours, il répond: "Je voulais revoir une région que je connaissais pour y avoir été en opérations et que j'aimais beaucoup. Je ne m'étais pas posé la question de la survie du camp". "J'ai été parachuté de nuit le 31 avril 1954, en compagnie de camarades provenant de divers unités d'Indochine. Il y avaiet des légionnaires, des tirailleurs, ( dont je faisais partie) des tringlots, des artilleurs, des paras en traitement pour blessures, des évadés de l'hôpital et qui voulaient rejoindre leurs camarades".
    "Étions nous fous ?. Non ! Inconscients ? Oui sans doute ".
    " Partis de l'aérodrome de Bac Mai, près d'Hanoi, nous avons pris le chemin de fer sans nous en douter. Au commandement du largueur, " Debout, accrochez ", nous nous sommes levés et nous avons obéi aux ordres comme on nous l'avait appris lors du bref entraînement au sol que nous avons subi. Attendant le fatidique "go " qui allait nous précipiter vers l'enfer que nous devinions en bas . Les lueurs des explosions et les traceuses de la DCA viet qui montaient vers nous en grappes lumineuses étaient là pour nous éclairer. Sans jeu de mot ".
    Et lorsqu'on lui demande s'il a eu peur, Constant réponds:" C'est vrai, je n'étais pas très rassuré, car j'étais le seul à n'être pas armé. On m'avait confié un rôle à part. J'étais chargé d'acheminer deux musettes de courrier dont une de documents officiels destinés à l'état-major. C'est dans cet équipage que j'ai passé la porte du DC3 quand mon tour est arrivé.
    Comme on me l'avait appris à l'entraînement, j'ai lancé mon pied droit le plus loin possible devant moi, puis j'ai croisé les bras sur ma poitrine. Un grand choc dans les épaules, et on descend ...!" " J'ai atterri en pleine bagarre dans une tranchée vide, entre les Viêts et les Français. Là, j'ai trouvé une grenade qui traînait, ce qui m'a rassuré. Conduit au PC pour y remettre mon courrier, j'y suis arrivé serrant toujours ma grenade dans la main. Après, j'ai été affecté au fusil-mitrailleur 24/29, arme que je connaissais bien ".

    Lorsque le jour est venu, j'ai été atterré par le désastre. Le paysage était lunaire, tellement les cratères étaient nombreux. L'artillerie viêt nous pilonnait en permanence et les "bô dôi" attaquaient sans relâche, malgré les lourdes pertes que nous leur infligions ".

    Le 7 mai, c'était fini. après 170 jours de combats icessants, la garnison prenait la ^piste qui menait aux camps de la mort, à 700 km au nord, vers la frontière de la Chine.

    Ce fut une épreuve épouvantable à supporter !!!


    Constant Spanoudakis n'est plu depuis quelques années, Il était titulaire de la Croix des TOE avec plusieurs citations dont deux palmes, médaillé militaire et la Légion d'Honneur !!
    junker
    junker

    Messages : 285
    Points : 3192
    Réputation : 406
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 83
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Volontaire pour un saut ! Empty Re: Volontaire pour un saut !

    Message par LANG le Jeu 27 Fév - 19:31

    "Étions nous fous ?. Non ! Inconscients ? Oui sans doute ".

    Mais également courageux car ils se doutaient bien que ce n'était pas une "promenade"...

    Volontaire pour un saut ! Dienbi10

    Nota : la photo ne doit pas correspondre car ils étaient largués à basse altitude...
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 642
    Points : 4600
    Réputation : 1015
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum