Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 420 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est DOMINIQUE LE COMTE

    Nos membres ont posté un total de 5021 messages dans 1789 sujets

    DAGUET Guerre du Golfe

    Aller en bas

    19022020

    Message 

    DAGUET Guerre du Golfe Empty DAGUET Guerre du Golfe




    La France dans la guerre du Golfe

    DAGUET Guerre du Golfe Visuel10



    En novembre 1989, la chute du mur de Berlin met fin à près de 40 ans de guerre froide. Pour autant, la situation internationale n’est pas stabilisée et des conflits interétatiques persistent, déclenchant la mobilisation de la communauté internationale.
    Les armées françaises connaissent alors une multitude d’engagements opérationnels qu’inaugure la "première guerre du Golfe" en 1991.

    Le 2 août 1990, au lendemain d’une longue guerre contre l’Iran, l’Irak de Saddam Hussein envahit l’Émirat du Koweït en contestant l’exploitation que celui-ci fait des sites pétroliers frontaliers.
    Dès l’ouverture des hostilités, la communauté internationale se mobilise pour venir en aide au Koweït, dans le cadre de trois résolutions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies.
    Dès lors, la France rejoint une coalition militaire essentiellement composée des alliés de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et conduite par les États-Unis d’Amérique, qui fournissent à eux-seuls 500 000 des 900 000 hommes mobilisés.
    Conformément aux pratiques opérationnelles de l’Alliance atlantique, la planification prévoit de longues phases de montée en puissance logistique, d’entraînement, de certification puis de préparation aérienne entre le 17 janvier et le 28 février 1991, avant la mise en œuvre du nouveau concept américain d’ "Airland Battle" qui consiste à réduire les forces adverses par la seule puissance de l’aviation et de frappes chirurgicales.
    Alors que les unités sont déployées depuis des mois, l’attaque terrestre proprement dite, connue sous le nom d’opération "Tempête du désert", ne débute que le 24 février pour s’achever après une centaine d’heures de combats, trois jours plus tard.
    Une importante menace nucléaire, biologique et chimique, prise très au sérieux par la communauté internationale, pèse sur les armées de la coalition. Tous les hommes sont alors équipés, outre le survêtement de protection à port permanent (S3P), d’appareil normal de protection (ANP) à visière panoramique et de gants et chaussettes carbonés.
    Constituée de plus de 10 000 hommes, la division française "Daguet" vient rejoindre les éléments aériens, maritimes et logistiques engagés par la France.
    À côté d’un régiment de chars et de deux régiments de blindés légers, la composante infanterie est essentiellement fournie par le 3e régiment d’infanterie de Marine (RIMa), renforcé par le 2e RIMa, le 2e régiment étranger d’infanterie, des éléments du 1er régiment d’infanterie et des commandos de recherche et d’action dans la profondeur (CRAP).
    Au cœur de cette opération terrestre, la division "Daguet" a pour mission de renseigner et couvrir l’essentiel des forces alliées qui avancent vers l’ouest, sur ce qui fut appelé l' "autoroute de la mort" entre Koweït city et Bassorah.
    Après la conquête de la base de départ par les commandos CRAP le 24 février vers 03h30, le général Janvier, qui commande la division, donne par radio l’ordre de déboucher à 05h30 : "À tous, en avant et bonne chance !".
    Les forces armées françaises effectuent un bond de plusieurs dizaines de kilomètres dans le désert sans rencontrer de résistance notable de la part des Irakiens qui leur font face. Deux groupements blindés foncent vers le premier centre de résistance, "Rochambeau", dont le nom fait écho à la coopération militaire franco-américaine au temps de la Seconde Guerre mondiale. Le centre est pris d’assaut par le groupement entre 12h et 17h.


    DAGUET Guerre du Golfe Daguet10


    De son côté, le groupement ouest déborde largement par l’ouest afin de couvrir l’action de la division face au nord. Les moyens de commandement et de logistique des Irakiens sont paralysés. Les hommes se rendent par milliers sans combattre, encombrant la force par leur nombre.
    Le 25 février au matin, les éléments des deux groupements se rejoignent au sud du deuxième objectif, à As Salman, qui est attaqué le soir même. Sous la pression de l’opinion internationale, l’offensive s’arrête finalement à la frontière irakienne. Défaites au Koweït, les forces de Saddam Hussein se retirent en sabotant les puits de pétrole.
    À l’issue de l’opération, la France n’a pas à déplorer de pertes au combat, à l’exception de deux soldats des CRAP tués dans un accident. Les cercueils entreposés préventivement à la base aérienne d’Orléans-Bricy, où devaient être acheminés les restes mortels, n’ont donc finalement pas servi.


    DAGUET Guerre du Golfe Daguet11


    Si cette opération est un succès pour la France, elle a révélé le problème de l’adaptation de son outil de défense à la réalité de ce type d’engagements. En effet, la situation sur le terrain exigea une montée en puissance rapide des effectifs de la division "Daguet". Ainsi toutes les unités de l’armée de terre se sont vu contraintes de fournir du personnel, y compris des appelés volontaires ayant signé un contrat d’engagement "pour la durée de la guerre".
    Le pouvoir politique estima alors que la conscription ne permettait plus de répondre aux enjeux de sécurité et de défense et qu’il était temps d’étudier la professionnalisation des armées, finalement mise en place à partir de 1997 au moment du vote de la loi qui mit fin au Service militaire.

    Lieutenant-colonel Paul Rascle - CFT / DIV FPE / B.FORM, Chef de section PILFORM


    **********************

    Composition de la division Daguet

    DAGUET Guerre du Golfe Daguet12

    blindés 4ème dragons AMX30

    Les régiments composant la Division Daguet sont les suivants : le 2nd Régiment d'Infanterie de Marine (2nd RIMa), le 3e Régiment d'Infanterie de Marine (3e RIMa), le 4e Régiment des Dragons (4e RD), le 1er Régiment de Hussards Parachutistes (1er RHP), le 1er Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine (1er RPIMa), le 13e Régiment de Dragons Parachutistes (13e RDP), le 6e Régiment Étranger de Génie (6e REG), le 11e Régiment d'Artillerie de Marine (11e RAMa), le 2nd Régiment Étranger d'Infanterie (2nd REI), le 1er Régiment de Saphis (1er RS), le 1er Régiment Étranger de Cavalerie (1er REC), les 1er et 3e Régiments d'Hélicoptères de Combat (1er et 3e RHC), et le 6e Régiment de Commandement et de soutien (6e RCS).

    **************

    Vingt ans après, et alors qu'une deuxième guerre du Golfe a eu lieu, que retenir de Daguet ?

    La principale conséquence tient à la professionnalisation des armées et à l'abandon de la conscription, pour répondre à des engagements de plus en plus lointains et demandant de courts préavis ainsi qu'un haut niveau de compétences.
    Paradoxalement, l'Irak signe aussi la fin d'un type de conflits, les années 1990 se caractérisant par une succession de conflits nés du bouleversement issu de la fin de la guerre froide, dans les Balkans, au Moyen-Orient, en Afrique.
    En revanche, le conflit montre les grandes facultés d'intégration de la France dans une vaste coalition où elle sait prendre sa place et sans nier les apports du dialogue diplomatique, céder parfois la toge aux armes.

    Guillaume Lasconjarias - Chargé d'études à l'Institut de recherches stratégiques de l'École militaire

    (Source des différents articles : Chemins de Mémoire)
    CASTOR2
    CASTOR2
    Histoire et Mémoire
    Histoire et Mémoire

    Messages : 182
    Points : 11797
    Réputation : 5111
    Date d'inscription : 14/10/2019
    Age : 74
    Localisation : Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    Partager cet article sur : redditgoogle

    DAGUET Guerre du Golfe :: Commentaires

    CASTOR2

    Message le Mer 19 Fév - 18:22 par CASTOR2

    En complément on pourra lire un document complet de l'ECPAD
    sur cette Guerre du Golfe : ICI

    DAGUET Guerre du Golfe Dag10

    Revenir en haut Aller en bas

    junker

    Message le Jeu 20 Fév - 8:32 par junker

    VU et apprécié !! Une guerre du désert avec une quantité d'armement colossal, surtout aérien !!

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum