L’armée de Terre doit recruter 2 500 personnes dans le Grand Ouest en 2020

Aller en bas

L’armée de Terre doit recruter 2 500 personnes dans le Grand Ouest en 2020 Empty L’armée de Terre doit recruter 2 500 personnes dans le Grand Ouest en 2020

Message  WILLIS Mar 28 Jan - 8:34



Quatre rencontres régionales destinées aux prescripteurs locaux, notamment aux acteurs de l’insertion professionnelle et de l’éducation, sont prévues dans les prochaines semaines. La première a lieu mardi 28 janvier, à Cesson-Sévigné, près de Rennes. Objectif : activer tous les leviers pour parvenir à l’objectif de 2 500 recrues dans l’Ouest cette année.

16 000 postes ouverts au recrutement : ce sont les besoins de l’armée de Terre en 2020. Ça représente 2 500 postes pour le Grand Ouest. ?« Les besoins sont importants, indique le colonel Jean Falissard, chef de corps du 41e régiment d’infanterie, le groupement de recrutement et de sélection Nord-Ouest basé à Rennes. Ça représente environ 700 recrues en Bretagne, 800 en Pays de la Loire, et un demi-millier en Normandie (hors Seine-Maritime et Eure) et autant en région centre Val-de-Loire ».

Quatre « conférences régionales » d’information sur « les enjeux de l’armée de Terre » sont programmées d’ici le début d’avril 2020. Il ne s’agit pas de forums de l’emploi, mais de rendez-vous ?« auxquels nous invitons les prescripteurs locaux, notamment ceux de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de l’insertion professionnelle ».

400 spécialités professionnelles
Le premier rendez-vous a lieu ce mardi 28 janvier, à partir de 14 h, à l’Espace Ferrié, le musée des Transmissions, situé à Cesson-Sévigné, près de Rennes. Ce sera ensuite Nantes, le mercredi 5 février, Orléans le 31 mars et Caen, également en mars ou tout début avril.

Nous recrutons du niveau bac au master 2, dans près de 400 spécialités : droit, finance, ressources humaines, comptabilité, gestion, psychologie, médecine, ingénierie, informatique, etc., observe le colonel Falissard. Mais l’armée de Terre est parfois mal connue. Notamment dans l’Ouest, qui compte seulement sept régiments quand d’autres zones en ont une trentaine. »

Pour accroître sa visibilité et souvent dépasser des clichés, la zone de défense et de sécurité Ouest noue des partenariats avec des institutions, des entreprises : avec l’Urssaf, les sapeurs-pompiers, avec l’Éducation nationale, le conservatoire à rayonnement régional de Rennes. Ce mardi 28 janvier 2020, ce sera avec les universités Rennes 1 et Rennes 2.



Pascal SIMON.   Ouest-France

_________________
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

WILLIS

Messages : 245
Date d'inscription : 21/04/2017

http://www.campidron.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum